27 novembre 2017

Ensemble sport

Encore un week-end de passé... Et bien occupé !

Je me suis lancée dans la réalisation de pain samedi, de brioches dimanche, je tente d'élever un levain, j'ai fait des yaourts, j'ai tricoté devant la tv et j'ai aussi cousu !

Petite parenthèse, si les aliments fermentés vous intéressent (levain, yaourt, kefir, saumure, etc...) je vous conseille vivement le site ni cru ni cuit, que j'ai découvert récemment et qui est vraiment une mine d'informations en la matière !!!

Côté couture donc, comme je suis en attente de quelques fournitures pour le teddy de Lénaïc, je ne suis pas restée les bras ballants et en ai profité pour coudre le sweat à capuche que m'avait demandé Lucie après avoir vu celui de son père.

Côté patron :

index

Pour Lucie j'ai utilisé le patron Jalie 3355 et je n'ai pas été déçue ! La pochette est très complète puisqu'elle comprend deux patrons : un sweat avec ou sans capuche, avec ou sans poche et un pantalon de jogging. Comme d'habitude avec Jalie, on a toutes les tailles du 2 ans au XXL, donc je pourrai réutiliser ce patron pour Lénaïc, pour moi ou même pour mon mari car le modèle est unisexe !

Côté fournitures :

J'avais commandé début octobre 2 mètres de molleton bouclette chez Bennytex, précisément pour ce type de projet.

molleton

C'est un joli tissu mais attention !!!

1- Ce n'est pas un molleton épais type "gros sweat" mais un jersey assez fluide et fin avec un côté chiné et un côté bouclettes.

2- Le côté bouclettes est assez fragile et les fils se tirent facilement. Je vous conseille donc d'être vigilante à la coupe et lors des diverses manipulations.

J'ai également utilisé un lacet gris (la jumeau de celui qui m'a servi pour le sweat de monsieur), deux petits oeillets, de l'élastique de 3 cm et de l'élastique de 2 cm.

Enfin, le modèle comprend des surpiqûres décoratives et nous avons choisi avec Lucie une couleur bien flashie, une sorte de rose saumon fluo !!

Côté réalisation :

Pas de souci particulier pour ce sweat, dont le patron et les explications sont bien faits.  J'ai utilisé mon tissu pour les poignets et la taille (pas de bord-côtes donc).

Pour les surpiqures, après plusieurs essais sur une chute, j'ai choisi le point n°12 de ma machine, qui me paraissait visuellement le plus proche du point de recouvrement que l'on voit souvent sur le sportswear.

index

Le résultat est assez joli à l'oeil malgré quelques gondolages dus à la souplesse du tissu.

Pas de souci pour la pose des oeillets que j'ai choisis volontairement petits et peu épais du fait de ce tissu plutôt fin.

Un petit truc : pour éviter que l'oeillet ne se barre en cacahuète sur du jersey fin et filant, pensez à placer sur l'envers de votre tissu une petite rustine. Ici j'ai utilisé un petit carré de feutrine fine de 1*1 cm. Du coup l'oeillet qui passe au travers du tissu et de la rustine tient bien en place !

voici ici un zoom sur le haut où l'on voit bien les surpiqûres et les oeillets.

P1010749

Comme après voir coupé les pièces de mon sweat il me restait quand même pas mal de tissu, je me suis dit "soyons fous, on va faire le bas de jogging aussi !".

Bon, j'avoue, j'étais un peu otpimiste : réaliser un sweat + un pantalon dans deux mètres de tissu, pour une jeune fille d'1m76 était illusoire. Mais, avec un peu de bidouilles et de suite dans les idées, j'ai tout de même réussi à sortir un pantacourt !!

Il comporte deux poches surpiquées et j'ai fait deux ajouts au niveau du bas de jambe, soulignés par une surpiqûre. La taille est élastiquée (élastique de 3cm) ainsi que les mollets (élastique de 2cm) pour lesquels j'ai bien sûr pris la mesure du mollet de Lucie car le modèle est prévu pour la cheville !

Allons-y donc pour une série de photos de cette tenue sportive !

P1010744

Mains dans les poches, ou non.

P1010745

Combo vue de profil et de dos gâce au miroir !

P1010746

Petite pose de dos qui montre bien la fluidité du tissu.

P1010747

Façon street wear,

P1010748

Ou façon dancewear !!!

P1010752

Une chose est sûre, cet ensemble est confortable et bien extensible !

Lucie porte son sweat aujourd'hui, avec un jean's c'est très à la mode dans les cours de lycée !

Et moi, je vous dis à très bientôt !

 

 

 

Posté par Terpsi- à 14:33 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2017

Jean Safran

I did it !!!

J'ai cousu mon premier pantalon en la "personne" du jean Safran.

Je n'avais encore jamais osé me lancer dans la confection d'un pantalon ! Pourquoi me direz-vous, alors que j'ai déjà réalisé manteaux, chemise, justau et autre tutus ?

D'abord, j'avais peur de me lancer dans un gros travail pour un résultat qui ne m'irait pas du fait de mes mensurations ! Les pantalons et moi, ça a toujours été la galère. Vue ma taille, plus jeune j'étais obligée de me fournir chez les hommes. Depuis, avec l'arrivée sur le marché de marques allemandes et scandinaves, j'arrive à trouver pantalon à ma longueur, mais jamais non plus le top. Du coup, j'avais peur de me coudre un pantalon qui ne m'aille pas ou qui nécessite trop d'ajustements. Ensuite, je craignais l'épreuve de la braguette, vraiment peur de me louper.

Mais à force de voir de très belles versions du jean Safran de Deer and Doe un peu partout sur la blogo, porté par des filles aux mensurations très variées, j'ai décidé de me jeter à l'eau, façon Nathalie dans les Bronzés font du ski  :

"J'y vais, mais j'ai peur !"

Côté patron :

J'ai donc opté pour le Safran de Deer and Doe, pour son élasticité, sa forme slim et sa taille bien haute. C'est d'ailleurs étonnant, mais je n'avais jamais cousu cette marque pourtant tant vue sur le net et ailleurs, du coup j'ai fait fort, j'ai commandé d'un coup Safran, Givre et Luzerne !

J'ai taillé une taille 46 et j'ai juste allongé les jambes de 4 cm : c'est impeccable !!! Moi qui pensais devoir allonger la fourche, eh bien non ! Moi qui pensais devoir élargir la taille et les hanches, eh bien non !

Côté fournitures :

Je disposais depuis un bon moment d'un coupon de 3 mètres de jean élasthanne commandé aux coupons de Saint-Pierre.

La fermeture éclair métallique et le bouton proviennent de mon stock.

Côté fil, j'ai utilisé le fil surpiqûres couleur rouille et le fil d'assemblage denim brut provenant d'un set de 5 fils Jean gutterman (qui comprend deux bobines pour les coutures, et 3 pour les surpiqûres).

J'ajoute la photos du set pour celles que ça intéresse :

images Il est disponible, par exemple, chez Rascol pour 13,65 €.

Côté réalisation :

J'ai procédé dans l'ordre indiqué sur le livret, en voici quelques étapes marquantes.

Les poches passepoilées, que j'ai bien réussies, mes angles sont bien nets.

P1010620

Les surpiqûres au fil Gütterman : impeccables !

P1010621

Les poches arrière, avec un motif fantaisie, pour rester dans l'esprit jean.

P1010625

Préparation de la très redoutée braguette, je ne faisais pas trop la fière...

P1010627

Au final, ben ça va, ce n'est pas si terrible !!! Opération braguette réussie.

P1010628

C'est-y-pas-beau ma petite dame ??

P1010629

Alors voilà, je me suis cousu un jean. Et ce ne sera pas le dernier car je l'adore ! En plus la taille haute c'est vraiment hyper confortable !

Enfin un jean à ma longueur : youpii!!!

P1010663

Ok, je suis gravement fière de moi !

P1010664

J'en tortille même du QQ...

P1010665

Et pour finir une photo bien moche en contreplongée, juste pour rire !

P1010666

A très vite pour d'autres aventures !

 

Posté par Terpsi- à 11:50 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags :