17 avril 2020

Postavrac : confinement 2.

Bonjour,

Les jours se suivent et se ressemblent... Ou pas !

Pour moi qui suis en télétravail,  comme je l'indiquais dans un précédent post, les journées sont inégales : parfois c'est le rush, parfois le calme plat.

L'avantage d'être dans mon atelier, c'est qu'en cas de calme plat, j'ai de quoi m'occuper.

Ainsi, j'ai pu bobiner et réorganiser mon petit stock de laine, qui était en partie bobiné en partie en vrac...

IMG_4727

Le travail est en cours...

IMG_E4782

Et voici une belle bobine !

IMG_4732

Sur laquelle je prends soin de remettre une étiquette, pour ne pas être paumée au moment du tricotage !

IMG_4733

Résultat j'ai gagné de la place et je n'ai plus de fils qui s'emmêlent et se baladent !

Côté tricot j'ai également confectionné un accessoire utile.

Ne trouvez-vous pas agaçant quand vous tricotez, que votre laine se promène, s'emberlificote (quel joli mot !) etc ? Pour remédier à ce problème, je me suis souvenue que plus jeune j'avais tout un set de rangement tricot avec un sac à ouvrage, une trousse à aiguilles et un petit sac à pelote.

J'ai donc puisé dans mes souvenirs pour réaliser ledit petit sac !

J'ai utlisé un joli tissu enduit PPMC offert par ma soeur, un tissu lambda pour la doublure, un zip et deux gros oeillets. La réalisation est toute simple !

On coupe deux disques (diamètre d'un petit bol ou d'une soucoupe) dans le tissu principal et deux dans la doublure, deux rectangles (un dans le tissu et un dans la doublure) de la hauteur souhaitée (17 cm pour moi,la même taille que ma fermeture éclair) et ayant pour largeur le périmètre des cercles, et c'est parti !

On assemble chaque pièce à sa doublure à la surjeteuse (ou point zig-zag), on perfore le centre de chaque cercle et on y fixe un gros oeillet. J'ai perforé le haut et le bas du sac, ça permet d'avoir 2 pelotes en même temps, quand on tricote en jacquart par exemple. Ensuite j'ai coupé mon rectangle en 2 au milieu de la largeur, pour y insérer la fermeture éclair. Enfin, j'ai cousu le rectangle à chaque cercle.

Voilà le résultat !

IMG_4743

IMG_4744

Ce n'est pas parfait car j'ai oublié de retrancher la largeur de ma fermeture à mon rectangle, du coup j'avais un peu de surplus, mais ça convient très bien, et le plus important : ça marche !!!!

Pour continuer sur les ouvrages, deux petits boxers pour le fiston, ça ne mange pas de pain !

IMG_4736

Boxer Homme, l'Etoffe Malicieuse.

IMG_4740

En parlant de pain, on profite du confinement pour faire notre pain, tous les 2 jours environ. Elle est pas belle ma miche ?!

IMG_4778

Et le jardin, toujours magnifique en cette saison, quelle chance !

IMG_4761

Surtout quand on peut profiter de la couleur et du parfum dans le salon.

IMG_4779

Enfin, pour finir ce post à vrac, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Monsieur, qui a préféré ici garder l'anonymat...

IMG_4765

Oui, oui... Le confinment, ça attaque un peu... Ce soir menu de fête : fajitas et tarte au citron.

Le cadeau sera du fait maison, circonstances obligent !

Portez-vous bien, et à bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 avril 2020

Mes premières chaussettes

Bonjour !

Comme annoncé, un post consacré aujourd'hui au tricot avec ma première paire de chaussettes tricotées à la main.

J'ai commencé cet ouvrage pendant notre séjour à la montagne et l'ai terminé au début de la période de confinement.

Une seconde paire est déjà en route !

Côté modèle :

Pour cette première fois, j'ai opté pour une réalisation classique avec mailles montées sur 4 aiguilles double pointe, tricotée de la tige vers la pointe. On trouve des explications de chaussettes facilement un peu partout.

Pour ma part, j'ai ce  livre entièrement dédié à la chaussette, avec toutes les méthodes possibles et imaginables : 101 chaussettes par les éditions de Saxe, additioné du vionnage de quelques tutos pour les points un peu obscurs, ça fait bien le job !A35024_95031

Côté matériel :

J'ai utilisé donc un jeu de 5 aiguilles double pointe n°3,5 (4 aiguilles pour les mailles, la cinquième est l'aiguille libre qui sert à travailler), un reste de pelote déjà utilisé pour le pull colorblock de Lénaïc, et une aiguille à laine.

Côté réalisation :

Au début, tout va bien, une dizaine de rangs de côtes 1/1, puis on tricote la tige. Comme on tricote en rond, pour obtenir un jersey endroit, on tricote tous les rangs à l'endroit.

Il faut savoir qu'au final, il y a deux passages techniques dans la confection d'une chaussette  : le talon et la pointe.

Pour le talon, j'ai d'abord tenté la première méthode éxpliquée sur mon bouquin, à savoir le talon dit à l'allemande. Le talon se tricote en 3 parties avec bonnet et semelle. Résultat peu concluant. Le talon semblait très court, et je trouvais le rendu un peu trop "au carré".

J'ai donc démonté cette première tentative de talon pour essayer la méthode "à la française", c'est à dire le talon boomerang tricoté en rangs racourcis. Ce talon se réalise sur la moitié des mailles, en deux temps. dans un premier temps on laisse au fur et à mesure en attente les mailles de chaque extrémité, et dans un second temps on les réintègre, ce qui formera le talon.

J'ai utilisé la technique préconisé sur le livre, à savoir les rangs racourcis avec mailles doubles. Je ne suis pas convaincue par cette technique, je trouve qu'il faut tirer fort sur le fil et que la maille double est très difficile à retricoter. J'ai pourtant perséveré avec une seule petite modification par rapport aux explications : j'ai relevé une maille entre chaque extrémité du talon et la moitié restée en attente, puis tricoté cette maille relevée avec la suivante (pour rester sur un nombre de mailles constant) au moment de reprendre le tricot en rond car il y avait comme un trou qui s'était formé.

Ensuite j'ai tricoté en rond pour former le pied, jusqu'à la naissance du gros orteil. A ce stade, il est conseillé d'enfiler la chaussette, ce qui est un peu périlleux avec 4 aiguilles !

Pour la pointe, j'ai utilisé la technique de la pointe avec bande, où on réduit progessivement de chaque côté du pied, pour à la fin garder quelques mailles que l'on resserre pour terminer la chaussette.

Et voici le résultat !

Une première chaussette terminée, avec la talon qui a bien sa forme boomerang et la pointe où l'on voit bien la bande.

IMG_4671

Et la paire, portée par Lucie qui les a adoptées en guise de chaussons.

IMG_4717

Alors, mon avis dans tout ça me direz-vous ?

Je trouve que le résultat est chouette pour une première, mais perfectible, tant au niveau du confort d'exécution que du rendu final.

J'ai trouvé fastidieux de tricoter sur 4 aiguilles, je n'ai pas aimé la méthode de la maille double, comme je l'ai expliqué ci-dessus, et je trouve que la chaussette est très pointue au bout. "Elle me fait des pieds de lutin !" m'a dit Lucie.

J'ai donc commencé une seconde paire, en essayant d'autres techniques : aiguille circulaire avec technique du magic loop, talon à rangs racourcis sans maille double, pointe sans bande et terninée en grafting.

Mais c'est une autre histoire, que ej vous raconterai très bientôt !

Je vous souhaite une bonne semaine, prenez soin de vous.

Posté par Terpsi- à 12:09 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2020

Postavrac : confinement.

Bonjour,

Comme annoncé, je vous propose aujourd'hui un petit postavrac de confinement, et quelque chose me dit qu'il y en aura sans doute d'autres...

Je vous le dis tout de go, plutôt être confiné  que con fini, comme mes voisins de la maison d'en dessous, qui ont passé leur samedi entre potes et avec plein d'enfants à faire un barbecue et à jouer à la belote (mais où va-t-on ?). Je préfère prendre mon mal en patience et rester chez moi plutôt que de mettre la santé des autres et la mienne en danger en faisant n'importe quoi.

Ceci étant posé, voici un petit florilège de mes occupations confinières !

En première place, le télétravail !

Me voici installée dans mon atelier, entre mes machines, à traiter des demandes par mail, à participer à des réunions téléphoniques, à animer mon équipe à distance etc.

Je dois dire que mes journées sont inégales. Certains jours, je n'arrête pas. Ce fut le cas vendredi par exemple. D'autres jours sont plus calmes, et dans ce cas, comme je suis dans la place, eh bien je m'occupe en commençant à mettre à jour ma garde-robe pour le printemps et l'été !

IMG_4674

Ainsi ai-je commencé une veste caban courte, que j'ai coupée et commencé à confectionner pendant mes moments de désoeuvrement.

Voici un zoom sur le premier point, le plus technique, de cette réalisation : des poches passepoilées. Je les ai bien réussies et n'en suis pas peu fière !

IMG_4710

En décalquant le patron de cette veste (sur un vieux "Fait Main"), j'ai également fait une découverte, que je partage illico !

Sur une planche de patrons où tout est entremêlé, on a souvent bien du mal à repérer ses pièces... Eh bien j'ai découvert (on ne rit pas, ça va faire plus de 10 ans que je couds...), que la série de numéros qui figure sur le bord de chaque planche constitue en fait des repères (sur le principe de la bataille navale) des emplacements de chaque pièce !!!

Voyez plutôt sur la photo ci-dessous modifiée par mes soins : Si vous cherchez la pièce verte n°68, vous regardez où se trouve ce numéro sur le bas de la planche, vous tracez (mentalement) un trait et vous tombez fatalement sur la pièce voulue !!! Je vous ai fait le dessin, ainsi que pour la 140 bleue et la 226 noire. C'est un truc de malade (je crois que j'ai découvert l'Amérique là !!!).

IMG_4675

Pendant ce temps là, les enfants travaillent le matin, le plus jeune étant épaulé par mon mari, et vaquent à leurs occupations l'après-midi.

Mon mari quant à lui est très actif au jardin. Je crois que cette année nous aurons un jardin au top du coup !!!  Nous avons, pendant mon premier mercredi RTT, désherbé toute une plate-bande.

IMG_4672

Et je me dis qu'on a bien de la chance d'être en maison et de pouvoir profiter du jardin bien joli en ce début de printemps.

IMG_4706

IMG_4707

Pendant le premier week-end de confinement, j'ai également épuisé mon stock de polaire et molleton, pour venir en aide à une danseuse de mon groupe qui travaille en EPHAD et qui avait lancé un SOS masques.

J'ai donc confectionnée 23 masques (autant que j'ai pu avec mon stock), conformes aux consignes de sa hiérarchie (tuto du CHU de Grenoble), qui sont partis le lundi et ont été réceptionnés avec joie dès le lendemain.

Ca fait plaisir de se sentir utile et d'aider dans ce genre de situation.

D'ailleurs, pour information, j'ai utilisé le service de La Poste "j'affranchis à domicile et je laisse mon colis dans ma boite aux lettres". C'est mon facteur qui a donc récupéré le paquet et ce fut vraiment parfait au niveau de la livraison !!!

XYFV4580

Nous avons également profité avec Lucie de notre heure de sortie autorisée pour faire un tour dans le bois qui est au bout de notre impasse. Ce n'est pas bien loin mais ça fait un bien fou de pouvoir s'aérer et marcher un moment dans la nature !

IMG_4694

IMG_4699

IMG_4700

Pendant ce confinement, je cuisine aussi un peu...

Des petites meringues, pour utiliser les blancs d'oeufs restant après des pâtes carbonara. Elles ont été dévorées, une vraie tuerie !

IMG_4708

Une compotée de pommes pour ne pas jeter des pommes gâtées achetées en supermarché et qui n'ont pas tenu deux jours...

IMG_4709

Ce qui m'amène au sujet des courses : c'est mon mari qui s'en charge. La première semaine, supermarché uniquement, puisque nous n'avons plus notre marché hebdomadaire. Cette semaine, il est allé chez l'artisan boucher et chez le primeur de la petite ville d'à côté car ce n'est vraiment pas possible pour nous de tout acheter en grande surface : la qualité n'est vraiment pas toujours là pour les produits frais !

Nous nous sommes organisés entre voisins de l'impasse (9 maisons, les cons de la maison d'en dessous ne sont pas dans notre impasse !!!). Nous sommes 3 familles à faire nos courses de façon fixe (une le lundi, une le mercredi et une le vendredi) et avons donc mis des mots dans les boîtes aux lettres de tous les résidents, en indiquant qu'ils pouvaient nous laisser leur liste de commissions la veille pour qu'on se charge de leur achats. Je pense que les résidents les plus âgés de notre rue en sont bien contents mais pas que, car ça permet aussi d'avoir un complément, ou de combler un oubli sans avoir à ressortir soi-même !!

Le week-end, je continue aussi à peindre...

Bretagne3

siamois

Et le soir, nous regardons des films en replay tous ensemble (merci d'ailleurs à Canal d'avoir ouvert son bouquet pendant cette période), et je tricote.

Ma première paire de chaussettes pour Lucie !

IMG_4671

Le prochain post sera d'ailleurs un post spécial "chaussettes".

Et voilà, ce sera tout pour cette fois !

A bientôt et portez vous bien !

Posté par Terpsi- à 15:09 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 février 2020

Une trousse "grand modèle" à deux compartiments

Bonjour !

Je vous présente aujourd'hui une cousette du week-end.

Certaines d'entre vous ont pu voir sur Instagram que j'avais terminé ce week-end également une veste sur-mesure. Celle-ci fera l'objet d'un billet ultérieur.

Je vous parlerai donc trousse et plus précisément trousse de lycéenne. Lucie m'a en effet demandé si je pouvais lui coudre en "urgence" une trousse qui permettrait de loger tout son petit bazar, sa trousse actuelle étant devenue trop petite.

La demande était la suivante : une trousse de grande contenance, avec deux compartiments.

Côté "patron" :

J'ai choisi la grande trousse d'école de Louise. C'est un modèle avec tuto gratuit, que j'ai déjà cousu. L'idée est d'en supprimer la poche avant, de coudre deux trousses et de les accoler. 

Côté fournitures :

Recyclage intégral pour cette trousse !

Lucie a choisi un tissu fleuri épais qui ressemble à de la toile aïda imprimée. C'est le reste du tissu que j'avais utilisé pour le bas de la jupe de son costume russe.

Dans mon stock de fermetures, elle a flashé sur de très grosses fermetures éclair. Une rouge et une blanche. La rouge étant plus longue, elle servira pour la partie qui logera les stylos.

Côté réalisation :

Pour réaliser cette trousse, j'ai en fait cousu deux trousses d'écolier, que j'ai assemblées.

Deux difficultés rencontrées lors de la réalisation de la trousse. La première sur la taille des fermetures. Vraiment très grosses, et plus larges que prévues dans les explications, j'ai dû un peu modifier les pièces qui viennent de part et d'autre, pour les adapter.

La seconde fut de trouver le moyen de fixer les deux trousses entre elles. Mon idée était de faire une paroi intérieure commune, mais la réalisation a d'abord échoué. J'avais en effet prévu de coudre entièrement une première trousse, puis de venir assembler la seconde, dont une face serait manquante, sur la première : échec.

J'ai donc passé la nuit de samedi à dimanche là dessus. La nuit portant conseil, j'avais la solution dimanche matin. J'ai commencé par découdre le dos de ma première trousse et je l'ai recousu envers contre envers, à environ 5mm du bord au lieu du cm de marge préconisé. Puis j'ai assemblé la trousse ainsi obtenu à ma seconde trousse qui n'avait pas de dos non plus, en glissant la première trousse dans le seconde et en cousant cette fois endroit contre endroit. Et ça a fonctionné !!!

Ensuite, j'ai encore dû confectionner deux autres trousses, sans fermeture éclair, pour les doublures.

Finalement, le plus rébarbatif dans cette affaire, fut d'assembler les deux doublures à la main, le long des rubans très épais de mes grosses fermetures éclair. Mes doigts s'en souviennent encore à l'instant où je tape ces mots sur mon clavier...

Au final, le résultat est bien sympa et la trousse contient toutes les affaires de la miss : c'est donc gagné !

On ne dirait pas, mais ce genre de petit projet n'est pas forcément spectaculaire, mais prend du temps. Plus de temps que la confection de certains vêtements, de type jupe, ou t-shirt par exemple !

Voici la trousse sous tous les angles dans mon atelier.

IMG_4565

IMG_4567

IMG_4569

Et la voici bien remplie, sur le bureau de la demoiselle !

IMG_4571

Je vous souhaite une agréable semaine et vous retrouve très bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 12:33 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2019

Postavrac avant les fêtes

Bonjour !

Avant d'entamer deux semaines de vacances à partir de ce soir, je vous propose le dernier postavrac de 2019.

Tout d'abord ma dernière réalisation couture de l'année :  un petit set de toilette écolo qui sera offert pour les fêtes. Lingettes et filet cousus par mes soins, agrémentés de deux savons, d'un shampoing solide et d'une brosse à dents "bio".

IMG_4394

IMG_4395

IMG_4396

IMG_4397

IMG_4398

Ensuite, après la neige, le redoux est arrivé, laissant ressurgir à la maison des champignons jolis et des lumières du soir superbes.

IMG_4331

IMG_4027

Comme nous serons pas à la maison pour les fêtes, nous nous sommes contentés de notre mini-sapin, décoré par Lénaïc.

IMG_4371

Pour finir, j'ai peint quelques cartes qui accompageront les cadeaux.

IMG_4399

IMG_4401

IMG_4400

Je vous souhaite une excellente fin d'année, profitez-en bien, jouissez de vos proches et du bonheur simple d'être ensemble !

IMG_4376

A l'année prochaine...

 

 

Posté par Terpsi- à 12:19 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


24 octobre 2019

Des carrés démaquillants

Bonjour !

Aujourd'hui un post un peu "tarte à la crème" puisqu'après tout le monde, je me suis enfin lancée dans la couture de 2 sets de carrés démaquillants.

Eh oui, depuis le temps que j'en vois fleurir un peu partout, il fallait quand même que je me lance, d'autant que Lucie était demandeuse, tout autant que moi.

Je me suis donc lancée dans cette réalisation simple et peu chère, qui remplacement avantageusement les disques de coton à démaquiller.

Pas de patron bien sûr, pour ces carrés et leurs pochons.

Côté fournitures :

A fond dans le recyclage/déstockage, j'ai utilisé une serviette éponge en coton et bambou qui avait pas mal de fils tirés, des chutes de tissus et un carré de coton à patchwork que j'avais reçu en cadeau lors d'une commande sur Tissus-Price.

Petite parenthèse d'ailleurs, de soutien à cette enseigne récemment ravagée par un incendie, et qui vient d'annoncer la réouverture prochaine de sa boutique en ligne parce que je suis une fidèle cliente et que la nouvelle de la destruction de tous ces tissus par le feu m'avait fait un choc.

Côté réalisation :

J'ai coupé des carrés de 10*10 cm. C'est fou le nombre de carrés qu'on peut faire dans une simple serviette éponge ! Je n'ai même pas utilisé la mienne entièrement, c'est vraiment très économique !

J'ai testé deux méthodes pour assembler mes carrés.

La première est de poser le carré de tissu sur le carré d'éponge, de surjeter le contour et de rentrer le fil du surjet : simple comme bonjour, mais un résultat un peu "brut de décoffrage" et un crainte de mauvaise tenue au fil des lavages (j'ai fait un jeu de 10 carrés).

La seconde méthode est de poser tissu et éponge endroit contre endroit, de faire le tour à la machine en arrondissant les angles et en laissant un trou. Ensuite il faut couper le surplus aux angles, avant de retourner le tout par l'ouverture laissée. Puis on aplatit avec un peit coup de fer chaud et on fait une surpiqure à ras bord.

Cette méthonde est plus longue, mais le résultat m'a davantage convaincue. C'est cette méthode que j'ai utilisée pour ma première série (14 carrés) et la fin de ma seconde  (12 carrés).

J'ai également cousu des petit pochons tout bêtes pour stocker ces carrés. Pour la première série, j'ai utilisé un morceau de résille de coton bleu marine (commandé il y a un bail aux coupons saint-Pierre), ce sac peut également être utilisé comme filet de lavage. Le second est cousu dans mon reste de tissu, assorti aux carrés.

Voici donc ce que ça donne !

IMG_4066

Premier lot, pour Lucie, avec filet de lavage.

IMG_4067

Second lot, pour moi, photographié dans son environnement !!!

IMG_4156

Les deux méthodes, c'est sûr qu'avec un simple surjet on obtient des carrés plus grands, pour une taille de coupe initiale identique...

IMG_4157

Verdict : testé et approuvé !!! Je trouve que l'éponge accroche bien et enlève bien le maquillage et les saletés. Je les utilise quotidiennement pour ma lotion matinale (je ne maquille pas tous les jours), et Lucie les a aussi adoptées !

Je vous dis à bientôt, après un tour à la montagne la semaine prochaine !!!

Posté par Terpsi- à 12:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2019

Mon nouveau sac pour les vacances

Bonjour,

Ce soir je suis en vacances, youpi !!!

Une semaine à la maison, avec au programme couture et bricolage, suivie de deux semaines en Toscane.

Eh oui, lors de notre périple de l'an dernier, nous n'y avons séjourné que quelques jours, et nous sommes restés sur notre faim. Du coup cette année, pas d'itinérance. Nous nous posons deux semaines dans cette superbe région, où nous avons loué une jolie maisonnette depuis laquelle nous pourrons rayonner. Au programme, nous avons déjà Florence, Sienne, la côte...

Depuis deux ans, c'est ma besace "made in China" qui m'accompagne en voyage. Elle commençait à montrer quelques signes de fatigue, du fait notamment d'une erreur dans mon choix de matière (un simili-cuir perforé trop fin et mou). En revanche, elle est vraiment parfaite pour le voyage : sa taille permet d'y caser tout ce qui est nécessaire, y compris un ou deux guides, ses poches "soufflets" à l'avant sont très pratiques pour que tout soit bien organisé.

J'ai donc ressorti le patron et ses explications de mes classeurs pour coudre une version 2.0 de ce sac !

Côté patron :

Besace Made in China, patron gratuit avec ses explications, déjà testé et approuvé.

Côté fournitures :

Pour l'extérieur, un tissu assez épais couleur ficelle, on dirait du burlington en plus raide, peut-être du Tergal. Un grand coupon m'a été donné par une tante, il provient d'un ancien tailleur professionnel (merci Manaïck !).

Pour l'intérieur, un coton rayé restant d'un coupon qui m'a servi pour coudre une chemise à mon mari, et pour la triplure, du drap de coton épais et de l'entoilage thermocollant.

Pour les renforts (intérieurs et dessous du sac), j'ai utilisé du simili matelassé noir de mon stock.

Et enfin niveau mercerie, un passepoil en simili tressé, des anneaux, des fermoirs aimantés (que je trouve plus pratiques que les fermoirs cartable préconisés), un petit mousqueton, une fermeture éclair, des petits appliqués fleuris, des perles de rocaille et une bandoulière qui provient d'une vente privée Maje (offerte par une amie, il m'en reste encore deux, merci Sabine !).

Côté réalisation :

Après avoir découpé les nombreuses pièces qui composent ce sac, j'ai commencé par en décorer le rabat. J'avais envie d'une petite touche d'originalité, que j'ai trouvée en disposant de petits appliqués de fleurs brodées en cercle, agrémentés de perles de rocaille.

IMG_3648

Une fois ce motif central réalisé, j'ai commencé par coudre l'extérieur du sac. A ce stade, il faut bien penser à fixer la partie femelle des fermoirs aimantés sur l'intérieur du rabat, avant assemblage de celui-ci. Pour l'assemblage, j'ai utilisé mon passepoil tressé qui souligne bien tous les contours. Toutes les pièces de tissu comprennent une triplure et certaines, comme le rabat sont également entoilées, pour donner une belle rigidité au sac (il tient déjà debout tout seul !).

IMG_3650

Pour le fond, le simili cuir matelassé préserve le tissu des taches et de l'usure, on l'aperçoit sur cette photo.

IMG_3649

J'ai ensuite réalisé l'intérieur de mon sac. Là encore, toutes les pièces comportent une triplure (quadriplure donc ?) que l'on peut voir sur la photo (bord supérieur du sac). La partie haute est en simili matelassé, et j'ai réalisé la poche zippée du modèle, sans oublier un étiquette à mes initiales (les étiquettes "Terpsi" étant dorénavant réservées à la boutique).

IMG_3655

En plus de cette poche zippée qui est prévue dans le patron, j'ai ajouté un élément que j'aime bien, surtout pour les vacances : c'est un petit mousqueton, que j'ai ici attaché à ma tresse de simili décousue de sa bande de passepoil. Le tout est pris dans la couture. C'est très pratique pour attacher ses clés et éviter d'avoir à retourner tout le contenu de son sac en les cherchant ! Ca évite ausssi de perdre les clés de la location en les faisant tomber pour sortir le guide, ou le portefeuille...

IMG_3654

Enfin, sur l'autre face, j'ai ajouté une petite poche simple que j'ai faite aux dimensions de mon téléphone, ornée d'une petite fleur en guise de rappel du motif central.

IMG_3656

Pour finir, j'ai assemblé le sac et sa doublure, en insérant de chaque côté les passants et les anneaux qui tiendront les anses. J'ai confectionné ces passants en assemblant deux bandes de mon passepoil tressé.

La surpiqure de tout le tour est difficile car au niveau des côtés il y a beaucoup d'épaisseurs. Ma machine était en limite de ses capacités.

IMG_3663

J'ai également posé les parties mâles de mes fermoirs sur les poches à soufflets du devant. J'aime trop ces poches, elles sont hyper pratiques en plus d'être jolies !!

IMG_3662

Et voilà, mon sac est terminé !

IMG_3661

Me voici parée pour la Toscane !

Je vous dis donc à très bientôt avec ce panorama pris l'an dernier sur la route vers Volterra, pour sans doute un postavrac de retour d'Italie !

IMG_1601

Posté par Terpsi- à 14:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2018

Postavrac : la montagne en automne et mon nouveau sac

Bonjour !

De retour d'une bonne semaine de récup' avec les enfants à la montagne, je vous propose un petit postavrac.

Pendant que les enfants et moi étions en train de nous ressourcer, mon mari, n'ayant point de congés, est allé porter mes machines pour une révision !

Le travail a été fait pendant la semaine et je les ai retrouvées en pleine forme ce week-end !

IMG_2595

Pour la mac, rien à signaler, à priori mon modèle est fiable, solide est performant ! Pour la surjeteuse, je me suis fait tirer les oreilles car je ne l'avais jamais portée à réviser (je l'ai depuis 3 ans) et vue l'utilisation intensive que j'en fait, elle était à la limite de la saturation au niveau des bourrages de fibres dans le mécanisme. Par ailleurs, le technicien a dit à mon mari que si vraiment je l'utilisais beaucoup beaucoup, ce modèle lui paraissait un peu limite. Il faut donc que je commence à cogiter sur un éventuel remplacement si jamais elle venait à me lâcher... Si certaines d'entre vous ont des suggestions, je suis preneuse !


 Deuxième volet de ce post, voici un petit sac à main sympathique réalisé dans les chutes de mon Aigue-Marine.

Pour faire ce sac, j'ai commandé un fond de sac et des anses en simili noir de la marque Prym. Des schémas sont fournis avec le fond de sac et il est du coup très simple de le réaliser.

Le voici, en vue d'ensemble. Pour un sac, le côté brillant passe bien mieux que pour un manteau !!!

IMG_2592

IMG_2698

J'ai doublé l'intérieur avec le même tissu pris sur l'envers, avec d'un côté une poche zipée et de l'autre un double compartiment pour le téléphone et mes clés de voiture.

IMG_2699

J'ai également cousu une pochette intérieure, qui est fixée par un petit mousqueton à une bride prise dans la couture de la doublure.

IMG_2700

Les anses, comme le fond sont cousus à points arrière à la main. Pour plus de solidité, j'ai fait un double passage au niveau des anses.

IMG_2701

Ici le point arrière sur l'envers et le fermoir magnétique.

IMG_2702

Et enfin le fond de sac en simili, très facile à assembler !

IMG_2703

Et je termine ce post avec quelques photos de montagne, entre automne et hiver puisque nous avons eu de la neige !!!

En bas l'automne, en haut l'hiver.

IMG_2606

 

IMG_2614

IMG_2619

La toujours impressionnante Cascade du Rouget.

IMG_2627

IMG_2639

IMG_2662

IMG_2653

Et une petite "affiche" pour les 16 ans de Miss Lucie.

IMG_2695

Sur ces belles images, je vous souhaite une agréable semaine !

Posté par Terpsi- à 14:57 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2018

Postavrac : bijoux, confiture et couture

Bonjour !

En ce milieu de semaine, je vous propose un petit postavrac car j'ai plein de choses à vous montrer, mais pas le temps de leur dédier un post à chacune.

Je commence avec un peu de pub pour mon amie Marion et sa super boutique en ligne Jules et Jade.

J'ai connu Marion à la danse il y a environ 5 ans. Elle est très douée de ses mains et s'est spécialisée dans la confection de bijoux et petits accessoires, principalement en cuir (mais pas que). Voici les boucles que je lui ai commandées il y a peu. Non seulement c'est joli, mais c'est très agréable à porter car très léger ! Si vous cherchez des idées de petits cadeaux (pour Noël par exemple), n'hésitez pas (ses marques-pages en forme de plumes ou de feuilles sont juste superbes !!!).

IMG_2423

J’ajoute que Marion vient de m’indiquer avoir créé suite à la publication  de ce post et pour mes lectrices  un code promo special : TERPSI10. Cela donne droit à une réduction de 10% sur les commandes, peu importe le montant, jusqu'à Noël. Egalement en cours frais de port gratuit pour toutes les commandes de boucles d'oreilles. Un grand merci Marion !


 J'enchaîne avec un petit focus "découverte et confiture".

Un ancien collègue désormais retraité et spécialiste des courges en tout genre est passé au boulot la semaine dernière et a ramené une remorque entière pleine de cucurbitacées variées qu'il a laissées en libre service.

Ce fut une véritable razzia, et quand je suis allée voir ce qu'il restait, il n'y avait plus que des espèces de petites pastèques, d'une sorte que je n'avais jamais vue. Un collègue qui passait par là m'a dit : "vas-y sers toi, ce sont des pastèques à confiture, il paraît que c'est fameux !". Je suis donc repartie avec deux exemplaires sous le bras.

IMG_2509

Google étant mon ami, j'ai donc sitôt rentrée cherché "pastèque à confiture", pour trouver ceci : La gigérine, également appelée « pastèque à confiture », gingérine, barbarine, méréville ou citre, est une variété de la pastèque (Citrullus lanatus), de la famille des Cucurbitaceae. Elle produit un fruit, qui n'est pas comestible cru, mais uniquement cuit sous forme de confiture de pastèques, gelées ou tarte.

De nombreuses recettes sont disponibles sur le net, j'en ai fait un petit remix perso pour faire mes confitures. C'est quand même un peu long est fastidieux car il faut couper en petits morceaux et épépiner les pastèques.

Pas mal de recettes préconisent 3 cuissons et 24 heures de macération. J'ai lu aussi qu'il fallait blanchir les morceaux, mettre des zestes de citron, d'oranges... Bon, je n'ai rien fait de tout ça !

J'ai ajouté à mes fruits coupés de la vanille, un demi-verre de jus de citron et deux fleurs de lavande du jardin. J'ai mis 1kg de sucre pour 2kgs300 de fruits et j'ai laissé macérer 4 heures.

IMG_2510

 

Non, il n'y a pas de moucherons dans ma marmite, ce sont des grains de lavande, huhuhu !

Ensuite j'ai fait cuire 1 heure à bonne ébullition sans cesser de mélanger (ça, c'est assez pénible à faire, j'en ai profité pour regarder quelques vidéos de couture sur mon téléphone)... En fin de cuisson, une fois les fruits translucides, j'ai ajouté un demi-sachet de vite-pris mélangé à un peu de sucre, et j'ai prolongé l'ébullution pendant 5 bonnes minutes.

Résultat bluffant !!!

IMG_2511

Cette confiture a la texure du miel, sirupeuse et collante. Le goût est extrêmement subtil et parfumé, et si vous avez le bonheur de tomber sur un petit morceau de fruit presque confit... Arghhhh ! C'est sublime !


 Pour continuer, après les bijoux, la confiture : la couture, avec pour commencer, mon chemisier "ça plane pour moi" terminé et porté.

Le modèle est le patron "Rose" de Jalie. A l'image des patrons de justaucorps, c'est super bien fait, du 2 ans au 3XL (de mémoire), et bien expliqué !

3881_1

Attention toutefois, le devant est très évasé, du coup, je le porte rentré dans le pantalon. Je me dis en revanche que le tombé doit être joli avec un tissu fluide style crèpe ou viscose...

IMG_2508

Ajout photo du 11 octobre.

GQJP9979

Pour le tissu, il vient d'une commande effectuée en fin de soldes sur le site Modes4u, découvert à la lecture d'un post de Cyclaf.

Ils ont vraiment de chouettes tissus originaux.

Bon, j'ai été un peu refroidie quand j'ai vu qu'ils étaient à Hong-Kong et que ma commande allait parcourir des milliers de kilomètres. Du coup, il faut être patient, et j'ai eu la chance de ne pas avoir de frais de douanes à régler à la réception. Au final, je ne pense pas recommander sur ce site car commander si loin est contraire à mon éthique.


 Enfin, je vous montre mon en-cours, débuté ce week-end.

Avec le retour de la fraicheur, j'ai décidé de commencer un manteau. Je lui consacrerai un post plus détaillé, mais voici un petit aperçu de mon avancement.

J'ai choisi le modèle Aigue-marine d'Ivanne Soufflet (du livre grains de couture), avec quelques variantes comme les poches, la doublure avec parmenture et un col claudine.

Ce sera donc un manteau plutôt court, forme trapèze et manches raglan.

Le dos est joli, avec un large pli creux et une martingale.

IMG_2515

Un aperçu du devant où j'ai ajouté des poches.

IMG_2517

Et la doublure en satin, que j'ai voulue avec parmenture car je trouve que ça fait plus classe (avec mon étiquette, c'est encore mieux !)

IMG_2522

Je pense pouvoir avancer dessus cette après-midi, après le rendez-vous chez le webdesigner (youpiii- tralala !!!)

A bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 12:08 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 juin 2018

Postavrac : un parfum d'évasion

Bonjour,

Cette fois ça y est l'été est bien là. Il flotte dans l'air comme un parfum de vacances. Les cours sont terminés au lycée, il ne reste plus qu'une semaine d'école et c'est la période des kermesses, spectacles, goûters de fin d'année et autres assemblées générales.

Sur mon lieu de travail, l'effervescence de la période estivale commence, on voit affluer les voyageurs et les vacanciers ! Je profite le plus souvent possible de ma pause déjeuner pour marcher un peu sur la plate-forme aéroportuaire et je ne me lasse pas de l'extraordirnaire architecture de la gare TGV, conçue parl'Espagnol Santiago Calatrava.

D'extérieur on dirait un immense oiseau de verre et de métal qui déploie ses ailes.

IMG_0975

A l'intérieur, on se croirait dans une cathédrale !

IMG_1065

Je trouve finalement assez amusant que l'identité visuelle de notre aéroport lui soit conférée par une gare ! C'est vraiment comme un clin d'oeil à l'intermodalité !


 A la maison, la nature nous prodigue des merveilles et des surprises !

Une jolie surprise avec un papillon de nuit comme je n'en avais jamais vu auparavant, on dirait une feuille !

IMG_0993

Et un miracle de la nature avec cette splendide orchidée en fleur.

IMG_1149

IMG_1151

En effet, il y a quelques mois, alors que l'hiver battait encore son plein, j'ai trouvé dans la poubelle du lotissement deux orchidées qui avaient été jetées : l'une encore dans son pot mais en piteux état, défleurie bien sûr et avec les feuilles toutes cassées et l'autre jetée comme ça, les racines à l'air, défleurie également !

Tandis que je récupérais celle en pot, Lucie jetait son dévolue sur la pauvre déracinée. Après rempotage, bain hebdomadaire et exposition ensoleillée, celle de Lucie nous offre cette magnifique floraison rose et la mienne est en bouton ! Je suis tellement impatiente de découvrir sa couleur...


 Enfin, pour clôturer cette année de danse, nous allons nous produire demain soir sur Lyon avec mon groupe d'adultes ! Je suis très contente car Lucie a été incorporée à la troupe car elle vient au cours avec moi depuis que son gala est passé et c'est la première (et peut être la dernière) fois que nous allons danser ensemble sur scène!

Pour cette chorégraphie, un petit parfum d'exotisme également sur des airs de mambo/électro. J'ai proposé (vous me connaissez) de coudre nos costumes. Ben oui, j'étais tout de même un peu en manque de toutes mes séries de costumes et je me suis régalée à coudre 10 jupes à godets en satin, que j'ai montées sur basque en lycra pour plus de seyant.

Voici donc cette petite production confectionnée en une semaine.

IMG_E1162

 La basque en lycra permet d'avoir un joli rendu bien ajusté sans trop de fronces.

IMG_1157

IMG_1158

 Chaque jupe comporte 6 godets pour une belle aisance et un joli mouvement.

IMG_1159

J'ai réalisé ces jupes sans patron, sur la base des mesures prises sur chaque danseuse. Elles seront portées avec des justaucorps noirs, ce qui devrait sur scène donner l'effet de robes de mambo.

Et comme il me restait du temps, j'ai également fabriqué un accessoire à cheveux dans un esprit exotique ! A l'exception des pétales de satin, toutes les fournitures viennent de la Foir'Fouille.

Il s'agit de divers éléments collés au pistolet sur une rondelle de papier mousse à découper, que j'ai ensuite elle-même fixée sur une pince à cheveux.

IMG_1163

IMG_1164

Vous pouvez voir des espèces de feuilles de graminées (rayons fleurs artificielles) en plastique noir qui sont tirebouchonnées comme on le fait avec du bolduc, de l'organza utilisé pour les aumônières à dragées (le centre est découpé et passé à la flamme pour ne pas s'effilocher, le pourtour est froncé pour faire le coeur de la fleur), des plumes noires, des pétales du même satin que la jupe (passés eux aussi à la flamme) et un beau strass vert.

IMG_1165

IMG_1166

Je pense qu'avec ces costumes, la musique et la chorégraphie, nous ferons voyager les spectateurs !

Je vous souhaite un très bon week-end.