24 février 2020

Un sweat en 3 heures

Bonjour !

Aujourd'hui je vous présente un sweat réalisé pour mon fiston qui devient grand, dans un temps record de 3 heures, de la coupe du patron à la couture finale !!!

Côté patron :

J'ai utilisé le patron de sweat burda 6718 déjà présenté ici . C'est un modèle facile à manches raglan et j'ai choisi la variante la plus rapide à mon sens, à savoir la version B :  col cheminée, sans la poche kangourou.

118066444

J'ai décalqué la plus petite taille (soit un 46, le fiston est grand et costaud...).

Côté fournitures :

Un superbe molleton polaire (compter 1m50) commandé sur Bennytex, vraiment magnifique, deux oeillets, du cordon noir et un bel écusson de notre station de ski préférée ont été nécessaires à cette réalisation. J'ai pris également deux stop-cordons de mon stock, je n'avais plus que ces deux là en réserve, je les changerai peut-être plus tard...

Zoom ici sur l'écusson, cousu avec un petit point sig-zag et sur le magnifique tissu que l'on dirait tricoté et dont tout l'intérieur est en polaire !

IMG_4589

Côté réalisation :

Certaines d'entre vous penseront sans doute que tailler un 46 pour un garçon de 12 ans est pure folie ! Certes, le jeune homme est fort grand et costaud, mais je souligne ici que le patron est sans marges de coutures et préconise des marges de 1,5 cm. A la coupe de mon tissu, je n'ai pris aucune marge, ce qui ramène à quelques tailles en dessous ...

Zéro souci pour cette couture express, essentiellement à la surjeteuse. La machine n'a été utilisée que pour la pose de l'écusson et l'ourlet du col.

[Seul scrogneugneu le soir même, Lénaïc ayant porté sont sweat pour une sortie au restau : le tissu sort déjà d'un des oeillets, malgré l'insertion d'un petit carré de feutrine pour consolider la pose. J'ai ce souci de façon récurrente avec la pose d'oeillets sur du jersey et ça m'énerve !!!]

Ceci étant dit, je trouve que le sweat est super sympa et rend hyper bien !!!

IMG_4584

IMG_4585

IMG_4588

Et voilà un beau jeune homme paré pour une semaine à la montagne (en espérant qu'il ne fera pas trop chaud pour qu'il profite un peu de son sweat...) !

De mon côté, cette semaine sera placée sous le signe du speedy-tricot, ayant deux manches et une bande d'encolure à tricoter + assemblage et blocage d'un pull pour Lénaïc également. L'objectif est qu'il touve sa place dans les bagages pour le séjour au ski, départ vendredi soir : ça va être chaud-patate !!

A très vite.

Posté par Terpsi- à 11:53 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 février 2020

Une veste à la demande.

Bonjour !

Aujourd'hui je vous présente une veste cousue à la demande pour une personne de la famille.

Il s'agit de la tante et marraine de mon mari, également marraine de Lucie, qui suit mes créations et qui a tilté sur ma veste cousue selon des techniques de tailleur.

Qui plus est, le père de son conjoint était tailleur de métier ! Suite à son décès, ils ont dû vider la maison et ont fait quelques jolies trouvailles, à savoir de beaux tissus qui ont trouvé leur place dans mon atelier.

C'est en m'apportant une partie de ces merveilles qu'elle m'a demandé si je pouvais lui confectionner une veste dans l'un d'entre eux. En effet, elle m'a dit avoir du mal à trouver son bonheur en magasin, ayant envie d'une veste assez classique, avec un col en velours ras noir.

Côté patron :

Après avoir passé un moment à feuilleter ma "patronthèque" son choix s'est arrêté sur le modèle Burda que voici :

IMG_4563

La veste 138 du magazine Burda d'août 2010. Elle a une coupe classique, avec des découpes qui épousent bien le buste, une touche d'originalité avec l'effet croisé qui s'ouvre sur le bas. Nous avons choisi de ne pas faire les poches qui, à notre avis alourdissent le modèle.

Côté fournitures :

Le tissu principal est un beau tissu avec des carreaux discrets. C'est un tissu de qualité, dont la lisière est rouge, et sur lequel j'ai trouvé cette super étiquette en dépliant le coupon !

Capture d’écran 

Pour la doublure, j'ai utilisé du satin noir. Pour le col, il me restait tout juste un morceau de velours ras d'ameublement que je trouve parfait pour cet usage car ayant de la tenue, et enfin des boutons de mon stock.

Côté réalisation :

Ayant décidé de travailler sur mesure, j'ai d'abord entièrement repris le patron pour l'adapter aux mensurations de ma "cliente". Il a fallu jongler entre les tailles et rallonger buste et manches... Déjà un gros boulot !!!

Puis j'ai connu quelques déboires avec mon col et les explications nébuleuses de Burda. Je pense également qu'il y avait un problème sur certaines pièces du patron car après un premier assemblage le col ressemblait à celui d'une veste de clown ! J'ai donc dû retailler découdre et retailler les devants.

Bref, j'en ai un peu bavé pour cette veste, mais au final, je la trouve réussie !

Elle est en route pour rejoindre sa destinataire, aussi n'ai-je à vous proposer que des photos sur mannequin (à mes mesures donc...) mais ça ne rend pas trop mal tout de même.

Col en velours et jolies découpes qui épousent la silhouette.

IMG_4559

Le dos, que je trouve très seyant sur mannequin...

IMG_4561

Et un petit focus sur l'intérieur, doublure satin avec pli d'aisance et étiquette personnelle (à mes initiales puisque ce n'est pas une confection de ma boutique).

IMG_4562

 Voilà, je prie maintenant pour qu'elle aille bien à sa future propriétaire, toujours un petit moment de stress...

Je vous souhaite une bonne semaine et vous dis à très bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 12:21 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2020

Une trousse "grand modèle" à deux compartiments

Bonjour !

Je vous présente aujourd'hui une cousette du week-end.

Certaines d'entre vous ont pu voir sur Instagram que j'avais terminé ce week-end également une veste sur-mesure. Celle-ci fera l'objet d'un billet ultérieur.

Je vous parlerai donc trousse et plus précisément trousse de lycéenne. Lucie m'a en effet demandé si je pouvais lui coudre en "urgence" une trousse qui permettrait de loger tout son petit bazar, sa trousse actuelle étant devenue trop petite.

La demande était la suivante : une trousse de grande contenance, avec deux compartiments.

Côté "patron" :

J'ai choisi la grande trousse d'école de Louise. C'est un modèle avec tuto gratuit, que j'ai déjà cousu. L'idée est d'en supprimer la poche avant, de coudre deux trousses et de les accoler. 

Côté fournitures :

Recyclage intégral pour cette trousse !

Lucie a choisi un tissu fleuri épais qui ressemble à de la toile aïda imprimée. C'est le reste du tissu que j'avais utilisé pour le bas de la jupe de son costume russe.

Dans mon stock de fermetures, elle a flashé sur de très grosses fermetures éclair. Une rouge et une blanche. La rouge étant plus longue, elle servira pour la partie qui logera les stylos.

Côté réalisation :

Pour réaliser cette trousse, j'ai en fait cousu deux trousses d'écolier, que j'ai assemblées.

Deux difficultés rencontrées lors de la réalisation de la trousse. La première sur la taille des fermetures. Vraiment très grosses, et plus larges que prévues dans les explications, j'ai dû un peu modifier les pièces qui viennent de part et d'autre, pour les adapter.

La seconde fut de trouver le moyen de fixer les deux trousses entre elles. Mon idée était de faire une paroi intérieure commune, mais la réalisation a d'abord échoué. J'avais en effet prévu de coudre entièrement une première trousse, puis de venir assembler la seconde, dont une face serait manquante, sur la première : échec.

J'ai donc passé la nuit de samedi à dimanche là dessus. La nuit portant conseil, j'avais la solution dimanche matin. J'ai commencé par découdre le dos de ma première trousse et je l'ai recousu envers contre envers, à environ 5mm du bord au lieu du cm de marge préconisé. Puis j'ai assemblé la trousse ainsi obtenu à ma seconde trousse qui n'avait pas de dos non plus, en glissant la première trousse dans le seconde et en cousant cette fois endroit contre endroit. Et ça a fonctionné !!!

Ensuite, j'ai encore dû confectionner deux autres trousses, sans fermeture éclair, pour les doublures.

Finalement, le plus rébarbatif dans cette affaire, fut d'assembler les deux doublures à la main, le long des rubans très épais de mes grosses fermetures éclair. Mes doigts s'en souviennent encore à l'instant où je tape ces mots sur mon clavier...

Au final, le résultat est bien sympa et la trousse contient toutes les affaires de la miss : c'est donc gagné !

On ne dirait pas, mais ce genre de petit projet n'est pas forcément spectaculaire, mais prend du temps. Plus de temps que la confection de certains vêtements, de type jupe, ou t-shirt par exemple !

Voici la trousse sous tous les angles dans mon atelier.

IMG_4565

IMG_4567

IMG_4569

Et la voici bien remplie, sur le bureau de la demoiselle !

IMG_4571

Je vous souhaite une agréable semaine et vous retrouve très bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 12:33 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

24 janvier 2020

Postavrac

Bonjour,

En préambule de ce premier postavrac de 2020, je tenais sincèrement à vous remercier de vos bons voeux.

L'année ayant débuté sur les chapeaux de roue, je n'ai pas eu le temps de vous répondre individuellement, donc un immense MERCI collectif !

Pour débuter 2020 comme j'ai terminé 2019, je vous propose un petit postavrac de derrière les fagots !

D'abord, quelques photos de Lucie reportant son pantalon Prince de de Galles blogué ici, et délaissé depuis quelque temps pour cause d'inconfort (il descendait...). J'ai retouché la ceinture et inséré un élastique tout autour, pour resserrer la taille, que le demoiselle a très très fine.

IMG_4504

IMG_4505

IMG_4506

Une année 2020 qui sera charnière pour Miss Lucie, avec le bac et les réjouissances de Parcoursup et autres concours qui s'annoncent...

Mes dernières aquarelles pour continuer, avec une nature morte.

IMG_4501

Et une carpe Koi.

IMG_4518

Et enfin un gros calin, photo prise hier au zoo de Vincennes, où j'ai participé à un séminaire très intéressant  relatif à la biodiversité sur les aéroports.

Et oui, il faut savoir que les espaces autour des pistes font partie des rares prairies françaises non labourées depuis des décennies et abritent donc une faune vraiment très diversifiée, que l'on ne trouve parfois plus que sur ces sites. Il y a un vrai travail à faire pour préserver ces habitats qui sont de véritables sanctuaires de la biodiversité! Si le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter le site de l'association aéro-biodiversité et notamment cet article.

IMG_4515

Je vous souhaite un bon week-end et vous dis à très bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:37 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2019

Parée pour l'hiver avec mon nouveau pull !

Bonjour,

Aujourd'hui et exceptionnellement, je vous présente un vêtement non pas cousu, mais tricoté.

Car oui, je tricote, mais autant je suis rapide en couture, autant le tricot c'est toujours laborieux pour moi.

Non par lenteur d'exécution ou difficultés techniques, mais parce que je tricote de temps en temps, par-ci par-là et sans assiduité, parfois devant la télé (que je regarde de moins en moins) ou alors pendant les vacances. Du coup mes tricots n'avancent pas vite.

Bref, la pièce que je vous présente aujourd'hui est un pull commencé il y a plus d'un an.

C'est un modèle qui m'a plu de par sa forme originale et ses motifs mêlant jours et torsades. Je l'ai déniché dans un magazine tricot qui date un peu. Si certaines sont intéressées par les références, merci de me le faire savoir en commentaire.

Ce pull se tricote en deux morceaux, un devant et un dos, de bas en haut, les manches étant formées par des augmentations successives parfois conséquentes. Ensuite, les deux morceaux sont assemblés par les coutures qui vont de l'épaule au poignet. Les poignets en côtes sont tricotés à part, puis montés au bas des manches avant l'assemblage des coutures de côté.

Pour ajuster ce modèle à ma stature je l'ai allongé de partout : ajout de 10 rangs au bas du buste, des manches et rallongement également des poignets. Une fois terminé, et bloqué, pour une jolie finition du col j'ai passé un petit fil élastique le long de l'encolure histoire qu'elle ne gondole pas.

J'ai réalisé ce pull en fil mohair/laine pour le corps et alpaga/laine pour les bords côtelés, verdict : il est vraiment chaud malgré les points ajourés et ne "gratte" pas !

Me voici donc ce matin, avec mon nouveau pull, que je porte avec bottes et jupe droite noire de ma confection (la même que sur le post précédent) !

On a donc un joli col en V (qui ne gondole pas).

IMG_4342

Sur cette photo de profil, on voit bien la couture tout le long de la ligne d'épaule au poignet.

IMG_4343

Et vu de dos, les emmanchures style "chauve-souris", qui passent parfaitement sous mon nouveau manteau !

IMG_4344

Je suis ainsi prête à affronter les frimats de l'hiver !

Pour mon prochain tricot, je me suis mise au défi puisque j'ai commencé un pull pour mon fiston, et au rythme où il grandit, j'ai intérêt de le finir rapidement sinon il ne sera jamais porté  !!!

Je vous souhaite une agréable semaine et vous dis à très bientôt, avec sans doute de la couture !

Posté par Terpsi- à 13:54 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,


18 novembre 2019

Quand Mazarine tombe à pic...

L'an passé, je vous présentai un manteau de mi-saison que j'ai finalement cédé à ma belle soeur, car le trouvant un peu juste pour moi (surtout au niveau de la longueur des manches).

Ayant fait un gros tri dans mon vestiaire, j'étais bien décidée à me coudre un manteau bien chaud pour cet hiver, ce qui fut chose faite à l'issue du week-end prolongé du 11 novembre.

Et grand bien m'en a pris, car voici ce qui nous est tombé dessus jeudi soir !!!

IMG_4285

Deux photos prises vers 21h30, on se croirait presque en plein jour... Une lumière lunaire assez étrange.

IMG_4288

Un réveil poudreux, depuis la fenêtre de la chambre...

IMG_4290

 Et sur la terrasse, dont la table témoigne d'une épaisseur de 30  bons centimètres !

IMG_4289

 Pas de dégats chez nous, et pas de pannes à déplorer. Comme l'a justement dit mon mari, heureusement qu'on a refait la pergola cet été car l'ancienne se serait effondrée !

Tout ça pour dire que je fais la fière dans mon manteau hyper chaud qui a été terminé à point nommé !

Côté patron :

Il s'agit du modèle M comme Mazarine, manteau ample aux emmanchures tombantes et à la coupe simple, déjà cousu pour Lucie.

J'ai taillé la plus grande taille, en rallongeant de 5 cm en bas et de 10 cm aux manches. Je souhaitais une couple large permettant de le passer sur un gros pull ou une veste.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un très beau lainage à chevrons de chez Tissu-price. Bien épais, c'est comme qui dirait "de la vraie laine", vu l'odeur de biquette qui s'en est dégagée quand j'ai passé la vapeur dessus... Je l'avais commandé lors des soldes d'hiver en janvier à moins de 6€ le mètre.

J'ai également eu besoin de doublure (noire basique), d'entoilage moyen et de deux gros boutons que j'ai pris dans mon stock.

Côté réalisation :

Le point le plus technique est selon moi la réalisation des poches paysannes, d'autant qu'un des schémas explicatifs est assez nébuleux. En revanche, la technique employée pour coudre la doublure est vraiment bien, d'ailleurs je l'ai exportée à d'autres réalisations.

J'ai profité de cette confection pour tester le pied à double entraînement. Ce pied fait partie d'un lot de pieds "universels" commandé il y a un moment, mais dont la plupart ne conviennent pas à ma machine (le trou est mal positionné et mon aiguille vient taper sur le pied). Avec ce constat mitigé, j'y suis allée avec prudence, mais impeccable !

Ce pied m'a permis de passer les épaisseurs du col et les surpiqures sans patiner, ni broncher !

IMG_4280

Et me voici ce matin, prête à partir au travail avec mon mateau. Il est vraiment chaud, et hyper confortable !

IMG_4298

Une coupe droite et passe-partout, avec des découpes sympathiques qui viennent lui donner un peu de structure.

IMG_4300

Des emmanchures tombantes qui laissent la place pour un gros pull.

IMG_4302

Ouverture rapide, pour vous montrer l'intérieur doublé. A noter que la jupe est une cousette maison et le châle fut tricoté de mes blanches mains il y a quelque temps (dans une belle laine rouge avec des sequins qui brillent !).

IMG_4304

Et voilà, ma pause déj' s'achève au moment où je termine ce post.

Je vous souhaite une agérable semaine et vous dis à très bientôt, pour de nouvelles aventures !

Posté par Terpsi- à 13:43 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2019

Des carrés démaquillants

Bonjour !

Aujourd'hui un post un peu "tarte à la crème" puisqu'après tout le monde, je me suis enfin lancée dans la couture de 2 sets de carrés démaquillants.

Eh oui, depuis le temps que j'en vois fleurir un peu partout, il fallait quand même que je me lance, d'autant que Lucie était demandeuse, tout autant que moi.

Je me suis donc lancée dans cette réalisation simple et peu chère, qui remplacement avantageusement les disques de coton à démaquiller.

Pas de patron bien sûr, pour ces carrés et leurs pochons.

Côté fournitures :

A fond dans le recyclage/déstockage, j'ai utilisé une serviette éponge en coton et bambou qui avait pas mal de fils tirés, des chutes de tissus et un carré de coton à patchwork que j'avais reçu en cadeau lors d'une commande sur Tissus-Price.

Petite parenthèse d'ailleurs, de soutien à cette enseigne récemment ravagée par un incendie, et qui vient d'annoncer la réouverture prochaine de sa boutique en ligne parce que je suis une fidèle cliente et que la nouvelle de la destruction de tous ces tissus par le feu m'avait fait un choc.

Côté réalisation :

J'ai coupé des carrés de 10*10 cm. C'est fou le nombre de carrés qu'on peut faire dans une simple serviette éponge ! Je n'ai même pas utilisé la mienne entièrement, c'est vraiment très économique !

J'ai testé deux méthodes pour assembler mes carrés.

La première est de poser le carré de tissu sur le carré d'éponge, de surjeter le contour et de rentrer le fil du surjet : simple comme bonjour, mais un résultat un peu "brut de décoffrage" et un crainte de mauvaise tenue au fil des lavages (j'ai fait un jeu de 10 carrés).

La seconde méthode est de poser tissu et éponge endroit contre endroit, de faire le tour à la machine en arrondissant les angles et en laissant un trou. Ensuite il faut couper le surplus aux angles, avant de retourner le tout par l'ouverture laissée. Puis on aplatit avec un peit coup de fer chaud et on fait une surpiqure à ras bord.

Cette méthonde est plus longue, mais le résultat m'a davantage convaincue. C'est cette méthode que j'ai utilisée pour ma première série (14 carrés) et la fin de ma seconde  (12 carrés).

J'ai également cousu des petit pochons tout bêtes pour stocker ces carrés. Pour la première série, j'ai utilisé un morceau de résille de coton bleu marine (commandé il y a un bail aux coupons saint-Pierre), ce sac peut également être utilisé comme filet de lavage. Le second est cousu dans mon reste de tissu, assorti aux carrés.

Voici donc ce que ça donne !

IMG_4066

Premier lot, pour Lucie, avec filet de lavage.

IMG_4067

Second lot, pour moi, photographié dans son environnement !!!

IMG_4156

Les deux méthodes, c'est sûr qu'avec un simple surjet on obtient des carrés plus grands, pour une taille de coupe initiale identique...

IMG_4157

Verdict : testé et approuvé !!! Je trouve que l'éponge accroche bien et enlève bien le maquillage et les saletés. Je les utilise quotidiennement pour ma lotion matinale (je ne maquille pas tous les jours), et Lucie les a aussi adoptées !

Je vous dis à bientôt, après un tour à la montagne la semaine prochaine !!!

Posté par Terpsi- à 12:01 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

14 octobre 2019

Mon chemisier aux danseuses

Bonjour !

Il y a un an, je vous présentais un petit chemisier à l'imprimé aéronautique, en émettant le bémol suivant : "le devant est très évasé, du coup, je le porte rentré dans le pantalon. Je me dis en revanche que le tombé doit être joli avec un tissu fluide style crèpe ou viscose..."

Eh bien voilà, j'ai refait ce chemisier, avec une viscose, et mon intuition était la bonne !

Côté patron :

il s'agit du patron "Rose" de Jalie, qui est un chemisier sans manche (une blouse comme disent les canadiens).

3881_1

Côté fournitures :

J'ai choisi une superbe viscose à l'imprimé "ballerines" sur laquelle j'ai littéralement craqué sur bennytex.

IMG_4025

IMG_4026

Elle est très fluide et très légère, quant à l'imprimé, comment aurais-je pu y résister ?!

Un peu d'entoilage souple et de jolis boutons anciens ont suffi à mon bonheur.

Côté réalisation :

J'ai choisi de réaliser sur ce modèle les petits volants de manches (autrement dénommées "frisons" en VO sur le patron, c'est mignon !), car j'ai trouvé que mon tissu s'y prêtait bien.

IMG_4032

J'ai également rogné les côtés trop évasés à mon goût pour avoir un joli tombé, plus près du corps.

A part ça, rien à signaler, mises à part quelques difficultés sur la réalisation des boutonnières, dues à la finesse du tissu qui avait tendance à plisser sous le pied presseur (malgré un entoilage de la bande de boutonnage). J'ai dû m'y reprendre à 2 fois pour certaines.

Mais le résultat est tout à fait à la hauteur de mes espérences !

IMG_4063

IMG_4064

IMG_E4059

IMG_4062

J'ai porté ce chemisier jeudi dernier avec mon safran noir, et sous une petite veste il est vraiment très chic !

Bref, autant je suis mitigée sur la réalisation de ce modèle dans une popeline, autant je suis convaincue par la version en viscose !

Sur ce, je vous souhaite une très bonne semaine !

Posté par Terpsi- à 12:08 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2019

Le pyjama aux avions

Bonjour !

Je vous présente aujourd'hui un pyjama cousu pour mon grand garçon.

Le jeune homme a fait sa rentrée en sixième, comme le temps passe ! Qui plus est, il a bien forci ses derniers temps (il paraît que c'est normal chez le garçons, il prendrait son élan pour la poussée de croissance !) et du coup, il était bien à l'étroit dans ses pyjamas 12 ans.

Pour les vacances, j'ai donc décidé de lui coudre un nouveau "pyjacourt" !

Côté patron :

J'ai utilisé le patron McCall's 6548 en choisissant le t-shirt raglan et le bermuda. J'avais commandé ce modèle en promo sur le site patronsdecouture.com.

McCall's 6548

pdtimg_1679929b

J'ai coupé une taille 14 ans.

Côtés fournitures :

Notre choix s'est porté sur un jersey de coton  super sympa commandé en promo à -40% chez tissus-price et un morceau délastique pour la taille.

jersey-bleu-marine-imprime-avion

Côté réalisation :

Une couture simple et rapide, principalement à la surjeteuse. Pas de poche sur le bermuda, car aucune utilité pour un pyjama, le montage de la ceinture est sympa, confortable pour un  pyj', car juste élastiquée sur l'arrière.

Rien à redire, c'est impeccable.

Quelques photos, prises en vacances...

Je vois à l'instant que l'ourlet s'était retourné d'un côté, pas bien grave...

IMG_3863

Ah ben oui, l'ourlet est même carrément sens dessus-dessous derrière !!!

IMG_3864

La joie de poser pour le blog de Maman ... Huhuhu !

IMG_3865

Voilà, c'était une petite cousette vite fait !

A bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:05 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

30 août 2019

Ma robe "Kelly watch the stars"

Bonjour,

Aujourd'hui je vous présente une robe légère et confortable que je me suis cousue pour nos vacances toscanes.

Côté patron :

Je suis partie du top "Kelly watch the stars" conçu et proposé gratuitement par Biquette (Festive road).

Plusieurs atouts pour ce modèle, qui correspondait à ce que je recherchais :

- il est conçu pour du tissu chaîne et trame,

- il est original avec ses empiècements qui permettent de mixer les tissus,

- il n'est pas compliqué à réaliser, notamment avec ses manches kimonos.

Il ne m'a pas paru très difficile d'adapter ce haut en robe, simplement en en prolongeant les côtés de façon légèrement évasée.

Côté fournitures :

J'ai choisi ce modèle afin de pouvoir utiliser un coupon de double gaze vert kaki commandé sur Tissus-Price. Pour l'empiècement, j'ai utilisé un morceau de coton fin et mou de mon stock également, dans lequel j'ai également coupé mon biais et mes bracelets de manche.

Côté réalisation :

Pas de difficultés, ce modèle est assez facile à coudre. J'ai fait une encolure avec un biais caché, et l'ourlet est aussi fait avec du biais replié sur l'intérieur, pour une jolie finition.

Voici quelques photos de cette robe, portée à Florence, dans la cour du palais Pitti.

IMG_3785

IMG_3786

IMG_3788

Vous noterez que j'ai ma besace qui ne m'a pas quittée du séjour !!!

Mon verdict sur cette robe : elle est super agréable à porter, et légère, donc parfaite pour la chaleur. En revanche, les emmanchures kimono sont un peu justes pour moi et je me sens gênée aux entournures (et pour enlever la robe, je suis obligée de me contorsionner un peu...), je pense que je couperai les bracelets de manche dans le biais pour plus de confort. Si par ailleurs, j'allonge tout l'empiècement, je pense que ça aura pour effet d'ajouter de l'aisance aux emmanchures et d'abaisser les pinces poitrines qui sont trop hautes pour moi.

Mon autre petit souci vient de la double gaze. C'est un tissu effectivement très agréable mais Mamaaaa, qu'est-ce que ça marque la transpiration !!! Moi qui appartiens à la famille des sueurs à grosses gouttes, j'avoue que c'était un peu gênant... On aperçoit d'ailleurs quelques traces sur les photos, prises après la remontée des jardins de Boboli qui comportent une pente assez raide... Donc je crois que je vais limiter l'usage de cette matière (il me reste juste un coupon de jaune moutarde à écouler).

Et voilà pour cette petite revue.

Je vous souhaite un bon week-end et, le cas échéant, une bonne rentrée à vos chères têtes blondes !

Posté par Terpsi- à 12:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :