09 septembre 2019

Le pyjama aux avions

Bonjour !

Je vous présente aujourd'hui un pyjama cousu pour mon grand garçon.

Le jeune homme a fait sa rentrée en sixième, comme le temps passe ! Qui plus est, il a bien forci ses derniers temps (il paraît que c'est normal chez le garçons, il prendrait son élan pour la poussée de croissance !) et du coup, il était bien à l'étroit dans ses pyjamas 12 ans.

Pour les vacances, j'ai donc décidé de lui coudre un nouveau "pyjacourt" !

Côté patron :

J'ai utilisé le patron McCall's 6548 en choisissant le t-shirt raglan et le bermuda. J'avais commandé ce modèle en promo sur le site patronsdecouture.com.

McCall's 6548

pdtimg_1679929b

J'ai coupé une taille 14 ans.

Côtés fournitures :

Notre choix s'est porté sur un jersey de coton  super sympa commandé en promo à -40% chez tissus-price et un morceau délastique pour la taille.

jersey-bleu-marine-imprime-avion

Côté réalisation :

Une couture simple et rapide, principalement à la surjeteuse. Pas de poche sur le bermuda, car aucune utilité pour un pyjama, le montage de la ceinture est sympa, confortable pour un  pyj', car juste élastiquée sur l'arrière.

Rien à redire, c'est impeccable.

Quelques photos, prises en vacances...

Je vois à l'instant que l'ourlet s'était retourné d'un côté, pas bien grave...

IMG_3863

Ah ben oui, l'ourlet est même carrément sens dessus-dessous derrière !!!

IMG_3864

La joie de poser pour le blog de Maman ... Huhuhu !

IMG_3865

Voilà, c'était une petite cousette vite fait !

A bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:05 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


30 août 2019

Ma robe "Kelly watch the stars"

Bonjour,

Aujourd'hui je vous présente une robe légère et confortable que je me suis cousue pour nos vacances toscanes.

Côté patron :

Je suis partie du top "Kelly watch the stars" conçu et proposé gratuitement par Biquette (Festive road).

Plusieurs atouts pour ce modèle, qui correspondait à ce que je recherchais :

- il est conçu pour du tissu chaîne et trame,

- il est original avec ses empiècements qui permettent de mixer les tissus,

- il n'est pas compliqué à réaliser, notamment avec ses manches kimonos.

Il ne m'a pas paru très difficile d'adapter ce haut en robe, simplement en en prolongeant les côtés de façon légèrement évasée.

Côté fournitures :

J'ai choisi ce modèle afin de pouvoir utiliser un coupon de double gaze vert kaki commandé sur Tissus-Price. Pour l'empiècement, j'ai utilisé un morceau de coton fin et mou de mon stock également, dans lequel j'ai également coupé mon biais et mes bracelets de manche.

Côté réalisation :

Pas de difficultés, ce modèle est assez facile à coudre. J'ai fait une encolure avec un biais caché, et l'ourlet est aussi fait avec du biais replié sur l'intérieur, pour une jolie finition.

Voici quelques photos de cette robe, portée à Florence, dans la cour du palais Pitti.

IMG_3785

IMG_3786

IMG_3788

Vous noterez que j'ai ma besace qui ne m'a pas quittée du séjour !!!

Mon verdict sur cette robe : elle est super agréable à porter, et légère, donc parfaite pour la chaleur. En revanche, les emmanchures kimono sont un peu justes pour moi et je me sens gênée aux entournures (et pour enlever la robe, je suis obligée de me contorsionner un peu...), je pense que je couperai les bracelets de manche dans le biais pour plus de confort. Si par ailleurs, j'allonge tout l'empiècement, je pense que ça aura pour effet d'ajouter de l'aisance aux emmanchures et d'abaisser les pinces poitrines qui sont trop hautes pour moi.

Mon autre petit souci vient de la double gaze. C'est un tissu effectivement très agréable mais Mamaaaa, qu'est-ce que ça marque la transpiration !!! Moi qui appartiens à la famille des sueurs à grosses gouttes, j'avoue que c'était un peu gênant... On aperçoit d'ailleurs quelques traces sur les photos, prises après la remontée des jardins de Boboli qui comportent une pente assez raide... Donc je crois que je vais limiter l'usage de cette matière (il me reste juste un coupon de jaune moutarde à écouler).

Et voilà pour cette petite revue.

Je vous souhaite un bon week-end et, le cas échéant, une bonne rentrée à vos chères têtes blondes !

Posté par Terpsi- à 12:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2019

Mon nouveau sac pour les vacances

Bonjour,

Ce soir je suis en vacances, youpi !!!

Une semaine à la maison, avec au programme couture et bricolage, suivie de deux semaines en Toscane.

Eh oui, lors de notre périple de l'an dernier, nous n'y avons séjourné que quelques jours, et nous sommes restés sur notre faim. Du coup cette année, pas d'itinérance. Nous nous posons deux semaines dans cette superbe région, où nous avons loué une jolie maisonnette depuis laquelle nous pourrons rayonner. Au programme, nous avons déjà Florence, Sienne, la côte...

Depuis deux ans, c'est ma besace "made in China" qui m'accompagne en voyage. Elle commençait à montrer quelques signes de fatigue, du fait notamment d'une erreur dans mon choix de matière (un simili-cuir perforé trop fin et mou). En revanche, elle est vraiment parfaite pour le voyage : sa taille permet d'y caser tout ce qui est nécessaire, y compris un ou deux guides, ses poches "soufflets" à l'avant sont très pratiques pour que tout soit bien organisé.

J'ai donc ressorti le patron et ses explications de mes classeurs pour coudre une version 2.0 de ce sac !

Côté patron :

Besace Made in China, patron gratuit avec ses explications, déjà testé et approuvé.

Côté fournitures :

Pour l'extérieur, un tissu assez épais couleur ficelle, on dirait du burlington en plus raide, peut-être du Tergal. Un grand coupon m'a été donné par une tante, il provient d'un ancien tailleur professionnel (merci Manaïck !).

Pour l'intérieur, un coton rayé restant d'un coupon qui m'a servi pour coudre une chemise à mon mari, et pour la triplure, du drap de coton épais et de l'entoilage thermocollant.

Pour les renforts (intérieurs et dessous du sac), j'ai utilisé du simili matelassé noir de mon stock.

Et enfin niveau mercerie, un passepoil en simili tressé, des anneaux, des fermoirs aimantés (que je trouve plus pratiques que les fermoirs cartable préconisés), un petit mousqueton, une fermeture éclair, des petits appliqués fleuris, des perles de rocaille et une bandoulière qui provient d'une vente privée Maje (offerte par une amie, il m'en reste encore deux, merci Sabine !).

Côté réalisation :

Après avoir découpé les nombreuses pièces qui composent ce sac, j'ai commencé par en décorer le rabat. J'avais envie d'une petite touche d'originalité, que j'ai trouvée en disposant de petits appliqués de fleurs brodées en cercle, agrémentés de perles de rocaille.

IMG_3648

Une fois ce motif central réalisé, j'ai commencé par coudre l'extérieur du sac. A ce stade, il faut bien penser à fixer la partie femelle des fermoirs aimantés sur l'intérieur du rabat, avant assemblage de celui-ci. Pour l'assemblage, j'ai utilisé mon passepoil tressé qui souligne bien tous les contours. Toutes les pièces de tissu comprennent une triplure et certaines, comme le rabat sont également entoilées, pour donner une belle rigidité au sac (il tient déjà debout tout seul !).

IMG_3650

Pour le fond, le simili cuir matelassé préserve le tissu des taches et de l'usure, on l'aperçoit sur cette photo.

IMG_3649

J'ai ensuite réalisé l'intérieur de mon sac. Là encore, toutes les pièces comportent une triplure (quadriplure donc ?) que l'on peut voir sur la photo (bord supérieur du sac). La partie haute est en simili matelassé, et j'ai réalisé la poche zippée du modèle, sans oublier un étiquette à mes initiales (les étiquettes "Terpsi" étant dorénavant réservées à la boutique).

IMG_3655

En plus de cette poche zippée qui est prévue dans le patron, j'ai ajouté un élément que j'aime bien, surtout pour les vacances : c'est un petit mousqueton, que j'ai ici attaché à ma tresse de simili décousue de sa bande de passepoil. Le tout est pris dans la couture. C'est très pratique pour attacher ses clés et éviter d'avoir à retourner tout le contenu de son sac en les cherchant ! Ca évite ausssi de perdre les clés de la location en les faisant tomber pour sortir le guide, ou le portefeuille...

IMG_3654

Enfin, sur l'autre face, j'ai ajouté une petite poche simple que j'ai faite aux dimensions de mon téléphone, ornée d'une petite fleur en guise de rappel du motif central.

IMG_3656

Pour finir, j'ai assemblé le sac et sa doublure, en insérant de chaque côté les passants et les anneaux qui tiendront les anses. J'ai confectionné ces passants en assemblant deux bandes de mon passepoil tressé.

La surpiqure de tout le tour est difficile car au niveau des côtés il y a beaucoup d'épaisseurs. Ma machine était en limite de ses capacités.

IMG_3663

J'ai également posé les parties mâles de mes fermoirs sur les poches à soufflets du devant. J'aime trop ces poches, elles sont hyper pratiques en plus d'être jolies !!

IMG_3662

Et voilà, mon sac est terminé !

IMG_3661

Me voici parée pour la Toscane !

Je vous dis donc à très bientôt avec ce panorama pris l'an dernier sur la route vers Volterra, pour sans doute un postavrac de retour d'Italie !

IMG_1601

Posté par Terpsi- à 14:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2019

Ma robe anti coup de chaud

Bonjour,

Je vous présente aujourd'hui la nouvelle robe dont je vous parlais dans un précédent post.

L'an dernier, je me suis extasiée sur le festival de robes présenté par Nadine "Comme Alice", et j'ai vraiment flashé sur un modèle en particulier.

Je m'en suis inspirée pour ma robe "vacances en Italie" de l'an dernier, mais elle est très courte. Pour les vacances c'est bien, mais pour le quotidien, je la porte très peu, et comme une tunique, avec un pantacourt (donc moyen en cas de fortes chaleurs). En tout cas ce premier essai m'a confirmé que le type de tissu utilisé, une viscose légère, est vraiment super quand il fait très chaud.

C'est donc sur ces bases que j'ai imaginé ma robe "canicule".

Côté patron :

Il s'agit du modèle Antigone de chez Urban Fairy.

J'ai d'ailleurs, au moment de la commande, profité d'une promo sur les robes, et j'ai commandé plusieurs patrons pochettes (je suis allergique aux pdf...)

Je suis ravie de cette commande ! Les patrons sont joliment emballés et surtout ils sont vraiment bien pensés. Ils taillent du 32 au 52 et surtout, point que je trouve vraiment super, il y a des lignes d'ajustements qui permettent d'adapter la longueur du patron à votre stature, avec un tableau précis de mesures. C'est génial ! Pour mon 1m85, j'ai donc ajouté, pour ce modèle, 3,2 cm au niveau de  la ligne du haut et 4cm et des poussières sur la ligne du bas !

Si vous avez une taille "hors norme", très petite ou très grande je vous conseille vraiment cette marque (pourquoi n'ai-je pas commandé plus tôt ?). D'ailleurs, il y a une promo en cours  - 30 % (jusqu'au 15 août).

Cette robe est féminine avec ses manches fendues à nouer (parfaites pour la team "gros bras") et son décolleté en V, mais aussi très confortable, avec une forme boule qui laisse une belle aisance au niveau des hanches.

937175_56aa705dc82f4602873c2aca1de77464~mv2

Côté fournitures :

J'ai pris dans mon stock une jolie viscose fluide et légère commandée l'an dernier chez Bennytex. Elle est rayée, avec des oiseaux.

Je pense que pour ce modèle, il faut un tissu fluide avec un joli tombé pour éviter un effet bombonne dû à la forme arrondie.

J'ai aussi utilisé un peu d'entoilage pour la parementure du col en V.

Côté réalisation :

Pas de difficulté pour la majeure partie de la réalisation.

J'ai juste rencontré un souci avec le col en V : après entoilage, et réalisation d'une sous-piqure comme indiqué sur le livret d'instruction, le col gondolait pas mal. J'ai demandé conseille à Nadine, qui m'a indiqué ne pas avoir eu ce problème, mais ne pas avoir entoilé sa parementure. Bon, ma parementure étant faite, entoilée et cousue, j'ai tenté le coup en décousant la sous-piqure, puis j'ai cranté l'arrrondi de l'arrière du col, et j'ai juste fixé par un point  à la main au niveau des épaules. Et ça ne gondole plus, donc parfait !

J'ai porté cette robe mardi, au premier jour des fortes chaleurs et elle est vraiment top ! Par contre les photos sont moyennes car prises en selfie en intérieur...

Vue de face,

IMG_3634

De profil, avec les jolies manches fendues et nouées,

IMG_3639

Et de plus près pour vous montrer les jolis oiseaux.

IMG_3638

Bilan plus que positif pour cette robe, au final rapide et facile à coudre.

Je réfléchis déjà au tissu de mon stock que je pourrais utiliser pour m'en coudre une seconde...

 

Et pour terminer, ma dernière mise en couleur d'aquarelle, avec le croquis de base, une étape intermédiaire sans les contours, et le dessin terminé.

J'ai utilisé pour le ciel une technique qui consiste à saupoudrer de sel de table l'aquarelle encore mouillée. L'effet crée est très sympa je trouve !

MVIJ4692

Bon courage pour affronter ce dernier jour de canicule, et à bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:08 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2019

Ma jupe "Oiseaux de Paradis"

Bonjour,

Après une escapade gemano-alsacienne ce week-end, me voici de retour avec l'arrivée de la chaleur.

Je vous présente aujourd'hui une jupe légèrement évasée, parfaite pour la saison !

Côté patron :

j'ai repris le modèle 126 du magazine Burda de septembre 2009 :

ddf77f8056ef5b4d0a9b7b8ace50b598

Déjà cousue et présentée ici, cette jupe me plait bien car elle a pour moi la bonne longueur et la bonne ampleur. Elle est en passe de devenir mon basique de jupe pour le boulot !

Côté fournitures :

Pour cette jupe j'ai utilisé une jolie viscose à l'imprimé tropical, commandée sur bennytex.

IMG_3523

J'ai vraiment craqué sur ces oiseaux de paradis et pour le contraste de ces couleurs sur le fond noir.

J'ai également eu besoin d'un zip invisible de 18cm et pour la doublure, j'ai pioché dans un grand coupon de voile de coton noir tissé de fils lurex.

Côté réaslisation :

Pas de difficulté pour ce modèle putôt simple, rallongé de 5 cm. Il y a deux pinces longues sur le devantt et deux plus courtes au dos, la jupe se ferme sur le côté par un zip invisible et elle est entièrement doublée.

Zoom sur la doublure.

IMG_3522

 

J'aime cette jupe car on peut l'assortir avec des hauts unis de couleurs variées : magenta, orange, vert, violet... Elle va avec tout, ou presque !

La voici donc ce matin, avant de partir au travail. Je la porte aveec un petit haut magenta, assorti à mes jolies pivoines qui se sont ouvertes à la faveur de ce week-end ensoleillé !

IMG_3519

IMG_3520

Pour la prochaine, je ferai un petit ajustement au niveau de la taille qui est un chouillas trop large (aurais-je minci ? je n'en ai pas l'impression...).

Sur ce, je vous souhaite une agréable semaine et vous dis à très bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 14:17 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags :


13 mai 2019

Postavrac : un nénuphar, une Châtaigne et d'autres fleurs

Bonjour !

Voici un nouveau postavrac, pour bien débuter la semaine.

Commençons, si vous le voulez bien par une troisième réalisation de la veste kimono Nénuphar de Deer and Doe (les deux premières sont visibles ici).

C'est un mix de la version A et de la version B proposées par la marque (pas de poches, version longue avec manches simples). Je l'ai cousue dans une jolie mousseline imprimée, à l'attention de ma soeur pour son anniversaire.

IMG_3397

IMG_3398

IMG_3399

J'aime vraiment beaucoup ce patron. Je trouve que cette veste peut habiller une tenue simple, et je pense qu'elle est idéale pour les petites soirées d'été. Le patron n'est pas bien compliqué et j'aime bien les découpes du col. Bref, après l'avoir cousue pour ma fille, ma belle-mère et ma soeur, autant vous dire que la prochaine sera pour moi !!!

J'ai eu le verdict ce week-end après passage du facteur dans le Nord : ma soeur est fan, surtout qu'elle vient de s'acheter un jean brut avec lequel la veste s'accorde parfaitement : je suis ravie !

Côté forme, petite baisse de régime en ce moment, je me sens un peu raplala. Peut-être du fait de la météo changeante ? J'envie la belle vie de notre Châtaigne, quie se prélasse tantôt dedans, tantôt dehors...

IMG_E3348

A 11 ans, la voilà qui devient un peu plus caline, mais toujours aussi bavarde ! Je n'ai jamais vu un chat miauler autant...

Enfin, je ne résiste pas à l'envie de partager encore un peu de couleur avec une nouvelle floraison au jardin ! Je crois que cette année est propice aux fleurs, c'est une véritable explosion, avec chaque semaine de nouvelles éclosions.

KHEQ2193

Clématite "ville de Lyon", campanules printanières et pied d'arum qui vient du jardin de mes parents et qui nous offre ses premières fleurs après une plantation en fin d'été et un hiver passé sous voile d'hivernage.

Je vous souhaite une belle semaine, et vous dis à bientôt pour un post "côté boutique".

Posté par Terpsi- à 12:03 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2019

Ma blouse rétro

Bonjour !

Ca fait un moment que je n'ai pas publié et pourtant je n'ai pas chômé !

Profitant de quelques jours de congés la semaine dernière, j'ai pris le temps de coudre un peu pour moi.

Je vous présente donc aujourd'hui une petite blouse rétro que je trouve parfaite pour le printemps.

Côté patron :

SIMPLICITY_1590_40S_FRONT_800x

Il s'agit d'une blouse mignonnette des années 40 rééditée par Simplicity. J'ai choisi le modèle A en taillant un 44 pour la poitrine et un 46 pour le bas.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un joli coupon Robert Kaufman à l'imprimé original, commandé l'an passé aux soldes d'été.

GYYL4981

Il m'a également fallu de l'entoilage pour la parmenture, des petits boutons (que j'ai choisis à recouvrir) et du passepoil fin.

Côté réalisation :

En remarque préalable, je veux indiquer que les patrons Simplicity sont marges de coutures de 1,5 cm incluses, et que j'ai remarqué qu'ils taillaient large et court.

Ainsi j'ai rallongé toutes les pièces de 6 cm et j'ai dû largement retailler en largeur au niveau du devant (j'ai enlevé 3 bons cm de chaque côté du devant après un premier essayage et avant montage de la parmenture).

Une fois ces ajustements réalisés tout a bien marché. J'ai apprécié le fait de ne pas avoir de manches à réaliser, tout étant d'un seul tenant. J'ai également bien aimé le fait que la pince du devant se prolonge ensuite pour venir assembler la basque. C'est à mon sens le point le plus technique de ce modèle, mais le résultat est chouette.

Zoom sur les pinces du devant avec la fameuse couture qui se poursuit sur l'assemblage de la basque (pas facile à distinguer avec l'imprimé).

IMG_3346

J'ai également choisi de border ma parmenture d'un passepoil fin pour une jolie finition, même si je suis la seule à le savoir...

IMG_3344

IMG_3343

Petite vue de l'envers du décor.

IMG_3349

On y voit mieux le système de montage de la basque, et la parmenture passepoilée.

IMG_3350

J'ai choisi de tout petits boutons à recouvrir, et j'en ai un peu bavé pour le recouvrement car vraiment très petits, mais le résultat est sympathique !

IMG_3352

Quelques photos prises hier (soleil dans la figure et avis de tempête sur l'Isère... )

IMG_3366

IMG_3368

IMG_3369

J'aime bien cette petite blouse que je referai avec plaisir, peut-être en rallongeant encore le buste de quelques centimètres et peut-être dans un tissu plus fluide type viscose...

Qu'en pensez-vous ?

A bientôt.

Posté par Terpsi- à 16:36 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2019

Ma veste tailleur terminée et portée

Bonjour !

Aujourd'hui, je vous présente ma veste terminée et portée.

J'ai posé une doublure en satin noire, toute bordée de petits points de poste. Et j'ai également terminé mes boutonnières côté parmenture.

C'est chic non ?

IMG_3096

Voici le rendu sur mannequin.

IMG_3099

Avec ces boutons recouverts sur leur chaînette que j'aime vraiment beaucoup.

IMG_3100

La voici maintenant portée ce matin !

IMG_3119

IMG_3121

IMG_3123

IMG_3118

Elle est très agréable, chaude et plutôt confortable ! Je l'aime beaucoup.

J'espère que ma série d'articles, au-delà de l'intérêt suscité, aura titillé votre envie de tester certaines des techniques ici mises en oeuvre.

Sur ce, je vous dis au revoir et à très vite, ce soir nous partons pour la montagne !

 

Posté par Terpsi- à 12:31 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2019

Coudre une veste avec des techniques tailleur : part. 3 - Pose et finition du col, boutonnières passepoilées.

Bonjour,

Pour bien démarrer la semaine je vous propose de poursuivre notre exploration des techniques tailleur, parce que j'ai bien avancé ce week-end.

Commençons avec les éléments de finalisation du col.

Pour ma veste, j'ai voulu une touche de chic et d'originalité, avec un col contrastant qui sera en velours ras noir. En plus j'adore l'association rose pâle et noir que je trouve très "couture".

J'ai donc assemblé mon dessus de col, avec le dessous préparé comme décrit dans mon précédent post.

IMG_3015

Une fois les angles dégarnis et les arrondis crantés, j'ai retourné mon col et plutôt que de le surpiquer à la machine, j'ai choisi de le faire à la main avec un point 3/4 arrière.

On retrouve cette façon sur des vestes de costume ou de tailleur et j'emploierai la même technique pour mes revers. "C’est un point solide dont le pas est de 4mm mais dont le piqué arrière est de 1mm. Il présente alors de petit points (visibles ou pas suivant le fil utilisé). Il est très utilisé pour tenir les passepoils de manière invisible, mais également rabattre les doublures. Il permet de réaliser également le surpiquage des revers." (citation de Julien Scavini, dans un article passionnant sur les points tailleur).

Me voici donc à l'oeuvre.

IMG_3020

Arrivée à mi-parcours (j'avais profité de ma pause de midi pour faire ce travail au bureau, car facile et léger à transporter), on voit la différence entre le côté surpiqué et le reste, sur le haut de l'image.

IMG_3021

Résultat : un très beau visuel car le point donne un joli relief au bord du col.

IMG_3022

Revenue à la maison, le col était prêt à être fixé, s'insérant entre la veste et sa parmenture. Indispensable de bâtir le tout car le "club sandwich" est assez conséquent !

IMG_3023

Mais pas de difficultés à la pose, tout se place parfaitement et une fois les marges de coutures crantées et assemblées entre elles, le travail de préparation fait que le col se place tout seul et que les revers cassent naturellement !

IMG_3024

Donc, pour répondre à de nombreux commentaires sur le caractère long et fastidieux de tous ces préparatifs à la main, je ne peux qu'être d'accord : une telle préparation des pièces prend du temps et peut paraître rébarbative (quoique ça ne m'a pas gênée ici car j'ai fait le travail en plusieurs "sessions" courtes) mais franchement, le résultat est vraiment, vraiment sympa. Quand on a une belle matière et un projet de veste assez chic, c'est franchement gratifiant de voir que tout se place tout seul, presque comme par magie !

Ceci étant dit, abordons le point suivant, parce que ce n'est pas parce qu'on applique des techniques de pro, qu'on ne peut pas se poiler. Voici donc venir les boutonnières du même nom : passepoilées (ok, c'est nul, je sors !).

A noter, dans l'ordre de la réalisation, les boutonnières se font avant de poser les parmentures et le col !!!

Mon modèle de veste prévoit la réalisation de deux boutonnières passepoilées en vis à vis. Dans ces boutonnières viendront se placer deux boutons reliés entre eux par une petite chaîne (franchement je trouve ce détail assez charmant !).

Après moult réflexion, j'ai choisi de partir sur deux petits boutons recouverts du même velours que mon col pour le rappel, ce qui nous donne cette petite chose, une fois le velours placé et la chaîne posée.

IMG_3048

Mes boutons sont donc petits (1cm de diamètre environ), donc les boutonnières le seront également et c'est toujours un moment un peu stressant que de tailler dans le vif du sujet. En effet, si on se rate, ça ne pardonne pas car on est en plein milieu des devants de la veste !

J'ai donc été cette fois encore minutieuse en faisant un marquage à la fois sur l'envers de mon devant de veste, et sur l'envers de la pièce de tissu qui constituera le passepoil.

Une fois ce marquage effectué et mes pièces bien alignées, j'ai pu piquer à la machine le contour de la future boutonnière.

Sur l'envers, le contour et la future incision.

IMG_2992

Sur l'endroit, la pièce de passepoil avec ses repères (on voit d'ailleurs que j'ai un peu dépassé, j'avais dû ne pas tracer très précisément).

IMG_2993

On vient ensuite fendre sur l'envers, en incisant dans les diagonales pour former des petits triangles. Ce n'est pas évident car on a beaucoup d'épaisseurs à traverser.

IMG_2994

Cette façon d'inciser va vous permettre de faire passer par le trou votre morceau de passepoil de l'endroit vers l'envers de la pièce, comme ceci.

On voit les pointes des triangles qui dépassent, et la forme bien rectangulaire ainsi obtenue.

IMG_2996

Voilà ce que ça donne sur l'endroit avant repassage.

IMG_2995

Puis après, une fois bien pressé et "clappée", on a un résultat bien plat sur l'endroit...

IMG_2997

Et bien net sur l'envers !

IMG_2998

Arrive ensuite une étape délicate (tellement que je ne l'ai pas photographiée, mais j'ai trouvé des illustrations sur le net, fort heureusement !).

Il vous faut visualiser le milieu de la boutonnière (trait noir), venir remplier chaque côté le long de cette ligne du milieu (flèches rouges) en veillant à bien être centré, à bien épingler et à bien aplatir au fer ensuite, pour enfin piquer chaque côté replié au ras de la boutonnière (traits bleus), en piquant avec, les petits triangles (on fixe ainsi toutes les surépaisseurs ensemble). Attention, on ne pique pas le devant de la veste mais juste les passepoils et les triangles !!!

IMG_29982

Voici deux illustrations (crédit photo Deer and Doe) de l'étape du pliage...

IMG_1722

Et de la piqure des surplus

images

Une fois cette étape délicate réalisée, on repasse bien, on rebascule sur l'endroit pour venir piquer le pourtour de sa boutonnière pile dans les contours (ici pas tout à fait parfait car on voit quelques points qui émergent çà et là).

IMG_3001

Ajout du 12 février, j'ai pris le temps de vous photograohier l'envers de la boutonnière ce week-end.

IMG_3079

Cette étape terminée, on peut tester ses boutons (ouf, ça passe !), la finition de la boutonnière côté parementure se fera à la toute fin de l'ouvrage.

IMG_3052

Voilà, ce sera tout pour cette fois. Le prochain billet sera consacré principalement aux manches.

A bientôt !

Posté par Terpsi- à 16:29 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2019

Coudre une veste avec des techniques tailleur : part. 2 - Préparer les revers et le col.

Bonjour !

Je poursuis aujourd'hui mon exploration des techniques tailleur avec la préparation des revers et du col et notamment l'utilisation du point de chevron, que voici :

point_chevron (crédit photo couture et cie).

Pour les revers, le point de chevron solidarise la toile et le tissu sur toute la surface. Il doit être invisible sur l'endroit, il faut donc bien piquer son aiguille entre les fibres du tissu principal (comme pour un ourlet invisible).

Il sert aussi à donner sa forme au revers, car on le réalise préformant le revers sur sa main. L'objectif est que, le revers roule sur lui-même comme une vague. C'est ce qu'on appelle le roulé.

Le revers sera à la fin de la réalisation repassé pour qu'il se pose bien à plat sur la poitrine, mais comme il a été conçu pour rouler, il restera une tension dans le tissu qui le fera se plaquer sur le buste.

Voici ce que ça donne sur ma veste. Comme on n'est pas sur une veste de type veste de costume, le revers n'est pas très important. Sur l'envers, mes points de chevrons, qui fixent l'entoilage et doivent, si tout va bien donner sa forme au revers.

IMG_2978

Une fois sur le mannequin, c'est magique !!!

IMG_2979

Sans repassage ni aucune autre manip' les revers se mettent en place tout seul.

IMG_2987

Pour un premier essai, je dirais que ça roule pas trop mal pour moi !!!

Pour préparer le col, le point de chevron est utilisé de la même façon, c'est à dire qu'il sert à la fois à fixer l'entoilage et à préforrmer le col.

Après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, j'ai adopté la méthode suivante : des piqures machine au point droit sur la base du col pour le rigidifier, à réaliser uniquement sur la toile + des points de chevrons sur la partie du col qui sera rabattue, pour lui donner sa forme.

Voici donc le col, avec les piqures droites et le début du point de chevron.

IMG_3007

La première moitié terminée, on voit que les piqures droites aident le col à prendre sa forme.

IMG_3011

 Et l'autre moitié, avec les points cousus en vis à vis.

IMG_3010

 Voici un col bien structuré (enfin je pense), prêt à être terminé ! Je pense que l'ajout de tous ces points vient également ajouter un peu de poids et de densité et aide donc à avoir un joli tombé du col.

Prochaine étape, les boutonnières passepoilées (youhouuuu !)

A bientôt.

Posté par Terpsi- à 13:33 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,