18 mai 2018

Mon "Miss Calypso" version marine

Bonjour,

Pour bien aborder ce week-end de 3 jours qui s'annonce plutôt bien avec le retour du soleil, et avant l'article apparemment attendu sur ma petite veste style Chanel, je vous présente un top que l'on ne présente plus, mais dans une version que j'ai voulue originale.

Côté patron :

Il s'agit donc du top Miss Calypso de chez Gasparine téléchargé de longue date, et qui m'avait tapé dans l'oeil pour son dos très mignon !

image2

Quand on détaille ce modèle, on s'aperçoit qu'il s'agit en fait de deux tops cousus l'un avec l'autre, celui du dessous étant plus long et dépassant pour créer un joli effet.

Du coup, j'ai voulu créer une version mettant à profit cet aspect du patron pour jouer sur les transparences.

Côtés fournitures :

Pour ce faire, je disposais dans mon stock d'un grand coupon de maille marinière achetée à bas prix sur Mercerie Extra l'an passé mais non utilisé à ce jour car transparent.

Par ailleurs j'avais commandé en février un coupon de 3 mètres de résille coton bleu marine aux Coupons Saint-Pierre et l'idée d'associer ces deux tissus m'est apparue comme une évidence !

Le principe est de voir la rayure marinière au travers de la résille...

Côté réalisation :

Le patron, que j'ai taillé en taille 46, est clair et les explications détaillées. Je n'ai pas rencontré de difficultés particulières et du coup je vous le conseille vraiment, en plus il est gratuit donc aucun raison de s'en priver !!

La seule modification que j'ai apportée est d'avoir creusé le devant pour faire une encolure ronde un peu profonde car je n'aime pas les encolures bateau dans lesquelles je me sens toujours un peu engoncée !

Place donc aux photos !

Voici donc ma résille posée par dessus la maille marinière. J'aime beaucoup l'effet produit, et du coup au final ce top n'est pas transparent du tout !

IMG_0775

Voici le fameux dos avec le noeud, que je trouve particulièrement joli.

IMG_0777

Une fois n'est pas coutume, des photos en mode selfy ! De face sur la terrasse ensoleillée où l'on voit ce que donne l'encolure modifiée.

 

IMG_0824

Et de dos avec un petit jeu de miroir amusant !

IMG_0823

 

J'aime beaucoup ce haut que j'ai déjà porté avec plaisir et je n'hésiterai pas à lui confectionner des petits frères !

Je vous souhaite un excellent week-end !

A bientôt.

Posté par Terpsi- à 13:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


02 mai 2018

Mon nouveau pull cousu

Bonjour !

Je vous présente aujourd'hui mon nouveau pull, qui était du voyage à Prague, mais que je n'ai finalement porté qu'un soir vue la chaleur que nous avons eue !

C'est la seconde fois que je me couds un pull et franchement c'e'st plutôt pas mal ! Car oui, je tricote aussi, j'ai d'ailleurs un projet de pull sur les aiguilles. Le résultat n'a rien à voir c'est sûr, mais se coudre un pull c'est rapide et efficace, pourvu que l'on ait le bon tissu et le bon patron (et une surjeteuse aussi, ça peut aider !)

Côté patron :

Pour ce pull j'avais en tête une forme type sweat shirt avec de larges poignets resserrés et une bande en bas, et aussi un col roulé. Mon idée était celle d'un pull passe-partout mais plutôt chic, à porter avec tout et en toute circonstance.

Les patrons de pull ne sont pas légion, mais il est assez facile de détourner un modèle de blouse ou de t-shirt à cet effet. Ce fut chose faite quand j'ai jeté mon dévolu sur le patron d'une blouse figrant en couverture du magazine Fait Main d'octobre 2016 :

fm417_couv

Ce patron fut ma base, j'ai juste fait le dos en une seule pièce et ajouté une bande en bas.

Côté fournitures :

Je disposais d'un bon métrage d'un tissu qui est vendu chez Bennytex comme du bord-côtes acrylique. J'en ai d'ailleurs utilisé pour le blouson de Lénaïc. Il s'avère que ce tissu est très souple côtelé et se prête vraiment bien à la réalisation d'un pull ! Il est très doux et agréable sur la peau.

bord-cote-souple-acrylique-au-metre-couleur-noir

J'ai utilisé de la laminette transparente pour soutenir toutes mes coutures à l'exception des coutures de côtés et pour apporter un peu de tenue à l'ensemble car le tissu est plutôt lourd.

Enfin, pour habiller un peu tout ce noir et donner une touche de chic, j'ai décidé de coudre un appliqué sur le devant du pull et ... Tenez vous bien, cet appliqué provient d'un bandeau ! Oui, oui, un bandeau vendu chez la foir'fouille ou Vima, je ne sais plus trop, pour les fêtes !!! J'en ai acheté tout un tas en déstockage à 1 € pièce, il s'agit en fait d'appliqués plutôt jolis, fixés sur élastique. Il suffit de couper l'élastique (que l'on peut récupérer au passage) et le tour est joué !

Côté réalisation :

Tout le pull est assemblé à la surjeteuse. J'ai renforcé mes coutures avec de la laminette, notamment pour apporter du soutien et garder une bonne élasticité au niveau des poignets et du bas du pull.

Je suis ravie de mon appliqué. J'ai vraiment bien réussi la pose, réalisée à petits point zig-zag de ma machine. Ca ne gondole pas du tout, ce qui était ma crainte vu le tissu du pull.

IMG_0537

Et le voilà porté, ici avec un jean.

 IMG_0780

 

IMG_0779

Et je termine sur un clin d'oeil avec un petit visiteur lundi sur la terrasse !

IMG_0788

A bientôt !

Posté par Terpsi- à 11:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2018

La trousse "Roule ta bille" (de clown)

Bonjour !

J'espère que le week-end fut bon pour vous !

Ici j'ai bien cousu, d'autant que j'avais pris mon vendredi. Bilan des courses : un safran, un pull avec appliqué et une petite trousse à billes que je vais vous présenter ici !

Le safran et le pull sont pour moi, je compte bien les porter lors de notre tout prochain séjour à Prague .... Hiiiiiii !!! Et oui nous partons jeudi prochain pour quatre jours,   j'ai trop hâte !

Bon, moins rigolo, je me suis coincé le dos ce week-end (je me suis fait mal d'abord samedi, puis de nouveau hier) et j'ai vraiment mal, comme une pointe douloureuse et persistante à droite. J'ai pris rdv chez l'ostéopathe mercredi, j'espère qu'il pourra me redresser !!! Du coup j'ai cousu en pointillé hier, obligée faire des pause pour délasser mon dos.

Alors donc, aujourd'hui je ne vais pas vous présenter un vêtement mais une petite trousse de ma conception.

Il vous faut savoir que les billes sont de retour dans les cours de récré et que Lénaïc est à fond ! Tellement à fond que partant de rien, il se retrouve avec un bon paquet de billes qu'il a vaillamment gagnées lors d'épiques combats billesques à la récré !

Jusqu'aux vacances, le précieux butin était transporté dans un sac congélation à zip petit modèle mais qui n'a pas fait long feu dans le cartable. Cerise sur la gâteau, sa grande soeur qui a fait un peu de home staging dans sa chambre lui a fait don de toutes ses billes ! Il devenait urgent d'agir et ce fut chose faite hier matin !

Côté patron :

Point de patron ici puisque c'est une petite trousse que j'ai conçue moi-même, à partir de quatre rectangles de tissu.

Côté fournitures :

J'ai utilisé du coton enduit jaune moutarde pour l'extérieur et une cotonnade violette pour l'intérieur, une fermeture éclair de mon stock, deux patchs qui m'ont fait pensé à des billes et une nominette brodée.

Côté réalisation :

La trousse est entièrement doublée, et j'ai utilisé la technique des petits triangles pour mettre le fond en forme.

D'un côté j'ai appliqué mes deux patchs, qui ressemblent donc à deux billes en mouvement (mais aussi à deux gros yeux). De l'autre, j'ai cousu la nominette, comme ça pas de risque de confusion possible ou de perte de l'objet en fin de récré !

Voici donc cette petite trousse sympathique ! Vu de face avec les billes qui roulent.

IMG_0529

Vu de dos, avec la nominette.

IMG_0530

Vu du dessus, telle un monstre cracheur de billes !

IMG_0531

C'est qu'il en a dans le ventre le bougre !

IMG_0532

Une petite dernière vue du dessus avec le zip.

IMG_0534

J'ajoute cette photo de la jolie petite besace découverte vendredi dans ma boîte aux lettres ! Merci à Myriam, pour son "humeur joueuse" dont je suis l'heureuse gagnante ! Ce beau petit sac trouvera vite son usage !

IMG_0535

Sur ce, je vous dis à très bientôt et vous donne rendez-vous la semaine prochaine, après notre escapade à Prague !

Posté par Terpsi- à 16:34 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2018

La petite robe vintage

Bonjour, et joyeuses Pâques !

L'histoire de la petite robe que je vous présente aujourd'hui commence par un double coup de coeur.

Premier coup de coeur personnel sur une très belle viscose imprimée des Coupons Saint-Pierre, que j'ai tout de suite imaginée en petite robe ou en chemisier et qui a vite été commandée, profitant d'une promo pour mon anniversaire !

Second coup de coeur, de Lucie cette fois, qui a littéralement craqué sur ce tissu à l'ouverture du paquet.

Comme il s'agit d'un coupon de 3 mètres, j'ai pensé qu'il y avait de quoi nous satisfaire toutes les deux, et j'ai commencé par lui confectionner une petite robe !

Côté patron :

Après un premier tri de modèles dans ma collection de Burdastyle, le choix de la demoiselle s'est orienté sur le modèle 110A du magazine de mai 2010 que voici :

49b2a1080df75f6c0b10dae86957ea9a--sleeve-pattern-pattern-dress

Petit "hic", il s'agit d'un modèle "taille courte", j'ai donc taillé en taille 19 en ajoutant 5 cm à la taille et 5 cm en longueur, car miss Lucie mesure à l'heure actuelle 1m76 !

Côté fournitures :

Nous avons donc cette viscose en tissu principal, de la doublure que j'ai récupérée dans une vieille chemise de Monsieur, de l'entoilage pour le plastron devant, une fermeture éclair invisible de 60 cm, des petits boutons de mon stock de Noël et, chose qui n'est pas prévue sur le modèle, de la dentelle de Calais.

Côté réalisation :

Beaucoup d'application est requise pour la confection de cette robe et notamment du petit plissé qui orne le plastron du devant ! Il s'agit donc de prendre son temps et de s'appliquer.

On voit ici les morceaux du plastron, avec la face entoilée.Chaque morceau sera ensuite plié en deux. Sur la gauche, en haut, on peut aussi voir un morceau de la chemise qui m'a servi de doublure. Tout le corsage est doublé, hormis le plastron puisque replié sur lui même..

IMG_0436

Ici le petit plissé terminé.

IMG_0437

J'ai par ailleurs opté pour un petit ourlet rouloté grâce à un pied presseur spécifique pour avoir une jolie finition des manches volantées, que je trouve au passage super mignonnes !

Petit ourlet sur l'endroit...

IMG_0438

Et sur l'envers...

IMG_0439

A noter que je n'ai pas fait comme le préconise burda, de vraies boutonnières sur mon devant. Ca ne sert à rien puisqu'il y a une grande fermeture tout le long du côté ! J'ai simplement cousu mes boutons à la fin de l'assemblage pour solidariser mes deux plastrons.

Après un premier essayage, le seyant s'est avéré parfait, mais la robe un peu trop décolletée, et aussi un poil trop courte, pour ma jeune grande fille de 15 ans (impossible à mettre en l'état au lycée).

C'est là qu'intervient ma dentelle ! Après avoir testé l'ajout d'une espèce de bavette de viscose pour combler le décolleté, avec un résulat mitigé, j'ai eu l'idée d'insérer une bande de dentelle de mon stock. Il s'agit d'un galon de dentelle de Calais très fine et d'une dizaine de centimètres de large.

Nous en avons mis en haut du décolleté et aussi en bas de la jupe !

Le tout donne un résultat super mignon et girly, avec une touche incontestablement vintage, jugez plutôt !

IMG_0453

 

Les petits manches volantées fixées dans le dos, qui donnent vraiment un effet hyper joli !

IMG_0452

 

Et pour finir, petit shooting matinal de la robe portée par Mademoiselle !

Les deux ajouts de dentelle ajoutent une touche de raffinement. On voit bien ici le plissé et les boutons !

P1010887

Vue de profil, avec ma fermeture invisible vraiment invisible !

P1010888

Le dos que j'adore, bien ajusté avec ses jolies manches !

P1010889

Une ampleur confortable puisque la jupe est en demie-forme...

P1010890

Eh oui, elle tourne !!!

P1010891

Allez, je vous concède que c'est un régal de coudre pour une personne qui a la taille mannequin : tout lui va !!

Je vous souhaite une agréable fin de week-end pascal et vous dis à très bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 16:47 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2018

Ma veste façon bomber "graou"

Bonjour !

Tout d'abord merci pour vos retours positifs sur la rubrique des tutos en pdf, qui m'ont confirmé que j'avais choisi la bonne option !

En ce début de semaine du printemps marquée par le retour du froid (tout est normal...), je vous présente une cousette encore hivernale avec une petite veste doudou façon bomber.

Côté patron :

C'est le tissu qui a guidé mon choix, à savoir la réalisation d'une veste façon blouson bomber, très tendance en ce moment. J'ai été confortée dans mon idée après avoir posté une photo du tissu sur Instagram et recueilli vos avis.

Feuilletant mes patrons et magazines de couture, mon choix s'est arrêté sur le modèle J (à la base un cardigan) du magazine Fait Main d'octobre 2016.

IMG_0397

Il s'agit d'un modèle simple et efficace, avec, comme vous pouvez le constater peu de pièces.

J'ai simplement choisi d'y ajouter des poches prises dans les coutures latérales et côté mesure, j'ai taillé dans un 46 pour pouvoir le porter comme un blouson, et j'ai allongé le buste de 5 cm et les manches d'une  petite dizaine.

Côté fournitures :

J'avais profité des soldes pour craquer sur une jolie fourrure doudou en promo sur Mamzellefourmi.

 

unnamed

Je disposais donc d'1m50 de cette merveille de douceur, qui est néanmoins un tissu très souple.

J'ai également utilisé du jersey milano noir pour les bandes contrastantes et une des faces intérieures de mes poches., et 2 m environ de ruban plat type sergé (Mercerie-Extra) pour les finitions

Pour terminer, un joli zip noir et argent, de 60 cm (vu que j'ai allongé le modèle de 5 cm) commandé chez Mercerie-Extra également.

Côté réalisation :

Ce modèle n'est pas très compliqué à réaliser. Le plus pénible, ce sont les peluches de moumoute qui envahissent assez rapidement tout l'atelier !

La majorité de l'assemblage a été fait à la surjeteuse, avec ici les manches, poignets assemblés. C'est là que je me rends compte que j'ai de looongs bras !

IMG_0386

Les poches que j'ai ajoutées.

IMG_0387

La face cachée de la poche en jersey milano.

IMG_0388

La poche placée à l'intérieur avant d'être fixée par une piqure qui en suit le pourtour.

IMG_0389

Pour des finitions nettes, mais aussi pour donner de la tenue à ce tissu très souple, j'ai ajouté du ruban sur les coutures d'épaules et appliqué un ruban de propreté au dos de l'encloure.

IMG_0428

J'ai par ailleurs utilisé ce même ruban pour en piquer tout le long de mes devants, afin qu'il serve de soutien à mon zip, évitant que ce tissu souple ne gondole à la pose du zip, et ça a très bien fonctionné, la pose est belle et bien à plat.

Voici donc ce petit blouson hyper doux et original, parfait pour ce regain du froid !

Zip ouvert, ça ne gondole pas, on voit que la pose est bien à plat (merci à mon petit ruban de soutien !)

IMG_0405

De face et zip fermé, les devants sont raccord (même pas fait exprès, mais en coupant les devants sur le tissu en double et près du bord, ça a raccordé tout seul !), on peut voir la piqure du tour de poche.

IMG_0410

Les mains dans les poches, plutôt confortable, j'aurais pu faire l'entrée de poche un peu plus grande...

IMG_0427

Vue de dos, petit effet blousant sans être trop large... J'aime beaucoup l'effet zèbre !

IMG_0414

Et la petite photo clin d'oeil !

IMG_0416

Je suis absolument conquise ! Ce petit bomber est hyper confortable, et rapide à coudre puisque, coupé mercredi, je l'ai assemblé en quelques heures entre samedi et dimanche! Même s'il a un style casual et cocooning de par sa matière, l'imprimé animal donne un petit côté plus habillé. De ce fait, je le porte au travail aujourd'hui.

Je pense que ce patron sera réutilisé pour une version plus printanière !

J'ai même eu le temps, avant de passer un grand coup d'aspirateur dans mon atelier, de solder définitivement mon stock de moumoute en confectionnant deux housses de coussin zippées pour la chambre de Lucie (la féline Chataîgne ayant ravagé les précédentes en faisant ses griffes dessus).

La première housse est réalisée dans le reste de cette fourrrure doudou et la seconde dans un restant de peluche utilisée ici.

IMG_0401

Il ne reste plus qu'à vous souhaiter une agréable semaine et à vous dire : à bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 13:58 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,


16 mars 2018

Le pull "poupée russe"

Bonjour !

Aujourd'hui, il sera ici question de tricot. Mais avant de vous présenter cette réalisation, je voulais vous parler d'une nouvelle rubrique sur le blog.

Vous ne l'avez pas vue ? Mais si, regardez-bien ! A droite de l'écran, sous la liste des catégories, vous trouvez désormais la rubrique "Pas à pas et tutoriels".

Après avoir lu vos commentaires sur mon dernier post, certaines d'entre vous m'indiquant qu'elles avaient placé l'article en favori pour ne pas le perdre, j'ai réfléchi à un moyen vous permettant d'avoir accès facilement à mes tutos, pas à pas et recettes, et surtout à ce qu'il soient facilement exploitables ! J'ai donc repris l'ensemble des posts concernés pour les remodeler et les transformer en fichiers pdf, que vous pourrez donc télécharger et imprimer !

En cliquant sur "Pas à pas et tutoriels" vous arriverez donc sur une nouvelle page où sont listés tous mes tutos, page qui sera bien entendu mise à jour au fil du temps. Il vous suffira ensuite de cliquer sur celui qui vous intéresse pour que le pdf s'affiche.

Je pense que c'est un bon système et je suis impatiente de lire vos avis sur cette nouveauté.

Passons maintenant au sujet principal de ce blog.

Mi-novembre, j'ai publié sur Instagram la photo suivante :

IMG_20171111_213420_917

Le tricot étant un travail de longue haleine, d'autant que je tricote peu, surtout le soir devant la télé (quand il y a un truc potable à regarder et que je ne suis pas dans mon atelier en train de coudre...), c'est début février que j'ai terminé cet ouvrage, juste avant de partir au ski, et c'est hier soir que j'ai pu le prendre en photo !

Côté modèle :

Il s'agit du modèle "poupée russe" de chez Phildar (catalogue 125) que j'ai photocopié chez ma maman. C'est Lucie qui l'a choisi, avec pour consigne d'éviter les "grosses coutures jaunes".

phildar

Côté fournitures :

Je n'ai pas utilisé de fil Phildar mais de la laine Bravo de Schachenmayr. C'est la marraine de Lucie qui lui avait acheté de quoi faire un pull, profitant d'un bon prix chez Centrakor pendant les vacances de Noël 2016.

lainebravo

Côté réalisation :

Pas de problème pour ce modèle qui se tricote simplement, en point de sable envers et aiguilles n°4, le résultat est bien sympathique et parfait pour mon ado !

Seul bémol, c'est de l'acrylique qui a tendance à garder les odeurs de transpi...

Voici quelques photos !

IMG_0384

IMG_0382

IMG_0383

IMG_0381

C'est là qu'on voit les pieds de danseuse (moi je dis "aïe !" rien que voir ça !)...

Je vous souhaite un agréable week-end !

A bientôt.

Posté par Terpsi- à 14:11 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2018

La chemise Casual/Saphir pour défi "Je couds pour un homme"

Bonjour !

J'espère que vous avez passé un bon week-end !

Aujourd'hui, je rends ma copie pour le défi de Nabel "Je couds pour un homme". Deux jours après la date du 10, mais que voulez vous, comme je couds principalement le week-end, j'en ai profité pour assembler une chemise destinée à Monsieur.

Forte de mes tentatives passées, avec une chemise Saphir, puis une chemise Casual wear pour hommes, j'ai tenté la confection de la chemise idéale en mixant les deux patrons !

La coupe de l'ensemble des pièces a été réalisée mercredi après-midi, l'assemblage a été fait un peu samedi avec la préparation des devants (rempli, boutonnières, poche), celle du dos (assemblage et surpiqure des découpes) et l'assemblage dos/devant. J'ai réussi à la terminer complètement hier, en cousant entre 15h30 et 19 h.

Je vous propose cette fois encore un article assez détaillé sur le pas à pas de cette confection, avec un petit focus sur la pose des poignets.

Côté patron :

Pour concevoir cette chemise, j'ai principalement utilisé les éléments du patron de chemise du livre Casual Wear pour hommes de C. Beneytout. Les modifications apportées sont les fentes de poignets. Maintenant que je maîtrise la technique, j'ai préféré faire des fentes avec patte capucin. J'ai aussi modifié le dos.

Forte de la lecture du dernier article de Fanny relatif à la confection d'une chemise, j'avais moi aussi l'idée d'une chemise un peu "slim". Au lieu d'opter comme Fanny pour des pinces au lieu du pli d'aisance, j'ai choisi de faire des découpes à l'image du patron Saphir. J'ai donc ressorti la pièce correspondant au "côté dos" et je l'ai utilisée pour faire mes découpes, ce qui nous a donné ceci :

IMG_0337

Le morceau central est le morceau qui est enlevé pour obtenir un beau galbe. La pièce de gauche correspond au côté du patron Saphir, celle de droite est le milieu dos plié en deux (j'espère que vous m'avez suivie).

Côté fournitures :

J'ai utilisé environ 2 mètres de tissu pour chemise bleu ciel commandé aux Coupons Saint-Pierre. Il est très agréable au toucher, c'est un mélange coton/polyester.

J'ai également pioché dans mon stock un tout petit reste d'imprimé géométrique pour l'intérieur du pied de col, des poignets, et le biais opposé à ma patte capucin.

J'ai utilisé un entoilage moyen pour mes grands bords devant, mon col et mon pied de col, mes poignets, mon rempli de poche et ma patte capucin.

Pour les boutons : des petits boutons du stock de Noël.

Côté réalisation :

Je me suis un peu affranchie des explications livresques sur les points les plus simples.

J'ai commencé par préparer mes devants : entoilage, repli des grands bords, réalisation des boutonnières, surpiqures et enfin pose de la poche. D'ailleurs, j'aime bien ma petite poche, je trouve que je l'ai bien reussie et les petits rectangles qui font office de renfort sont à mon goût plus élégants que quelques points avant/arrière.

IMG_0347

J'ai ensuite procédé à l'assemblage de mes découpes du dos, à la surjeteuse, puis j'ai couché les surjets au fer et les ai surpiqués avant d'assembler le tout à l'empiècement d'épaules.

IMG_0348

Enfin, et c'est la dernière étape que j'ai réalisée samedi, j'ai assemblé mon dos et mes devants par les épaules en utilisant des coutures anglaises.

IMG_0350

IMG_0351

Reprise des hostilités hier après-midi, après avoir passé ma matinée aux fourneaux entre yaourts, moelleux au chocolat et pain de campagne !

J'ai donc poursuivi avec la préparation et l'assemblage du col, pour lequel j'ai choisi un pied intérieur contrastant.

Le col est assemblé à son pied, puis fixé d'abord sur l'intérieur pour être ensuite cousu sur l'extérieur grâce à une surpiqure.

On voit ici l'épinglage sur l'endroit avant que je ne surpique.

IMG_0353

Sur l'envers, ça donne ça :

IMG_0352

Et voilà le col fixé !

IMG_0354

Je suis ensuite passée à un autre point technique : la préparation des poignets !

Ayant opté pour des fentes avec patte capucin, je me suis replongée dans mes récentes explications de ce point technique  histoire de me rafraîchir la mémoire.

Voici donc quelques unes des étapes de la réalisation de cette fente de manche :

Une fois le biais contrastant posé et replié sur l'envers, je fixe ma patte entoilée préalablement préparée et repassée le long du bord opposé.

IMG_0356

Je repli ensuite sur l'endroit.

IMG_0357

Puis je replie le petit côté de la patte sur l'envers.

IMG_0358

J'épingle ma patte pour que le tout reste bien fermé.

IMG_0359

Et je la fixe avec une surpiqure. J'ai choisi ici de faire la petite croix sur le haut (ça fait + pro, hihi !)

IMG_0360

Une fois les fentes terminées, je fais mon repli marqué ici par deux encoches aux ciseaux sur le bas de manche avant de m'atteler à poser les poignets  !

Petit zoom sur cette étape avec le détail de la technique décrite par C. Beneytout pour un rendu impeccable.

Il faut avant tout préparer les poignets: entoiler la face qui sera à lintérieur, faire un rempli d'un cm vers l'intérieur sur l'autre face et assembler les deux faces envers contre envers en prenant ce rempli dans la couture. On dégarnit les angles, on retourne et on repasse pour obtenir ceci : c'est plié côté extérieur et pas plié côté intérieur.

IMG_0362

ensuite on surpique le tour en commençant environ 2,5 cm après le bord et en finissant aussi 2,5 cm avant l'autre bord.

IMG_0361

Pour poursuivre, on épingle le côté intérieur (non replié) sur l'envers de la manche et on pique à 1 cm du bord !

IMG_0363

On retourne le tout, on se retourne sur l'endroit du travail : c'est magique ! (là on voit bien que j'ai arrêté de surpiquer à 2,5cm du bord quand j'ai préparé ma pièce!)

IMG_0364

On n'a plus qu'à épingler et surpiquer consciencieusement en démarrant par le côté "inachevé", ce qui permet de faire un bon démarrage sans pitétiner !

IMG_0366

Voilà ! Vous avez des poignets impeccables, aussi jolis dehors...

IMG_0367

Que dedans !!!

IMG_0365

Fin de ce petit focus technique.

J'ai terminé ma chemise avec l'assemblage des manches aux épaules, puis des côtés (à la surjeteuse) et la pose (fastidieuse mais il faut en passer par là) des boutons et tadaaaam !!!

Voici une belle chemise qui n'attend plus que son futur propriétaire pour être essayée !

IMG_0370

Ce fut chose faite dans la soirée !

IMG_0371

Elle tombe bien !

IMG_0373

Je suis ravie des mes découpes, qui affinent beaucoup la silhouette : je valide !

IMG_0374

IMG_0375

IMG_0376

Petit bémol sur le placement des boutons, un peu trop décolleté... Et je pense que je ferai les poignets un poil plus long sur la suivante.

IMG_0372

Conclusion : plus que quelques petzouilles à parfaire et la prochaine sera juste impeccable !

Posté par Terpsi- à 12:06 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2018

Le t-shirt/sweat aviation

Bonjour à toutes !!!

La semaine dernière s'est terminée sur une note quelque peu amère... Nous l'avons chassée grâce à un week-end passé avec des amis parisiens de passage, qui s'est terminé hier en fin d'après-midi par une très sympathique séance cinéma "En direct du Bolchoï".

Pour redémarrer du bon pied, voici une cousette pour Lénaïc : un haut à mi-chemin entre le sweat et le t-shirt manche longue.

Côté patron :

Je suis allée chercher du côté du magazine Ottobre Enfants 6/2016. Il s'agit d'un modèle de sweat  manches raglan, avec une fente zippée devant. J'ai supprimé cette fente dont je ne voyais pas trop l'intérêt sinon apporter de la raideur à l'encolure et inciter le fiston à la mordiller...

J'en ai donc fait un modèle classique à encolure ronde.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un petit coupon d'un mètre de jersey à motif avions que j'ai commandé chez Mzelle Fourmi en promo, en même temps que le lycra taupe du dernier justau de Lucie. Ce coupon m'avait tapé dans l'oeil car j'avais trouvé l'imprimé subtil et original. C'est un jersey plutôt épais mais non molletonné et c'est ce qui me fait dire que nous sommes entre le sweat et le t-shirt.

Pour les finitions, j'ai utilisé du jersey milano noir en guise de bord-côtes.

Côté réalisation :

Pour la coupe, le corps est taillé dans le droit fil, mais j'ai dû couper les manches dans la largeur du tissu car j'étais trop juste (rahhh ils grandissent trop vite !!! Un mètre ne suffit plus...)

Pas de difficulté pour ce modèle, dont j'ai supprimé le principal écueil technique qui était l'encolure zippée. J'ai taillé en 14 ans pour que ce haut dure un peu, vu que Lénaïc est super grand et qu'il pousse comme un champignon

J'ai utilisé presque exclusivement ma surjeteuse, ne faisant appel à ma machine que pour surpiquer l'encolure au point triple élastique.

Passons donc sans plus tarder aux photos.

Vue de face, trop bien l'imprimé quand on a une maman qui travaille dans l'aviation !!!

IMG_0331

Pose de profil, sa préférée pour faire "le mec" !

IMG_0330

Check de dos, la longueur est bonne et il y a un peu de marge côté manches : ça plane pour lui !

IMG_0333

Zoom sur l'encolure et l'imprimé subtil en gros plan. J'adore les petites miettes de brioches autour de la bouche, hihi !

IMG_0332

Je vous souhaite un bon début de semaine !

A très vite !

 

Posté par Terpsi- à 11:44 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 février 2018

Ma petite veste en maille

Bonjour !

J'espère que vous avez passé un agréable week-end et que vous êtes parées pour affronter les frimats annoncés pour cette semaine !

Vous, qui me suivez sur Intagram, serez sans doute surpris de me voir présenter aujourd'hui une veste, alors que j'ai publié hier les photos sur mannequin d'une... robe.

Je vous dis tout : je me suis cousu une robe ET une veste.  En mode Speedy Gonzalès de la couture ! Patron et pièces de la robe décalqués reportés et coupés samedi, robe assemblée hier et pour la veste, j'ai bouclé le tout (déqualcage, découpage et assemblage) entre hier fin d'après-midi et hier soir et je la porte auourd'hui ! Qui dit mieux ?!)

Alors, allons-y pour une petite veste fort sympathique !

Côté patron :

Après avoir fouillé toute ma "patronthèque", à savoir 3 ans d'abonnement à Burda, deux ans à "Fait Main" + quelques ouvrages et revues, je n'ai trouvé qu'un seul patron de veste façon cardigan ! Eh oui, un seul, c'est dingue ça !

Il s'agit du modèle n°117 du Burda d'avril 2010, un cardigan conçu pour du jersey extensible, que j'ai confectionné façon veste à porter ouverte au regard de mon tissu.

117_cardigan

Facile à décalquer puisqu'il y a trois pièces : devant, dos, manche + un gabarit pour l'encoloure et le devant, j'y reviendrai dans le point sur le réalisation !

Côté fournitures :

J'ai optimisé un coupon de jersey de 3 mètres des Coupons de Saint Pierre. Il s'agit d'une maille jacquard à l'imprimé très sympa en dégradés blanc/gris/noir avec des palmiers, qui donne l'impression de regarder au travers d'un store à lamelles.

imprimé

Dans ce coupon, j'ai confectionné la robe et ensuite la petite veste dans ce qui me restait de tissu ! Du coup c'est zéro chutes (youpi !).

Petite déconvenue tout de même car le tissu était abimé à certains endroits. Il se présente comme deux couches de tissus l'une sur l'autre la première très fine avec le motif, entrelacée par endroits avec une seconde couche de maille noire plus épaisse. A certains endroit, la couche supérieure présentait de petits trous comme "filés" visibles à la lumière et j'ai dû faire un peu de racommodage ce qui est toujours rageant.

C'est la première fois que ça m'arrive avec ce fournisseur... Mais bon, une robe + une veste dans un  coupon à 15€ les 3 mètres, je ne vais pas trop râler non plus !

J'ai également eu besoin d'environ 1m60 de biais noir (2x80cm).

Côté réalisation :

Cette pièce est très simple à confectionner !

J'ai d'abord assemblé les épaules à la surjeteuse en insérant du lastin dans le surjet pour stabiliser la couture, puis j'ai surpiqué la couture en couchant mon surjet vers le dos, au point triple élastique.

J'ai ensuite suivi partiellement les explications de Burda pour la réalisation du tour d'encolure + devant. En effet, le cardigan présenté a une bande contrastante sur le devant, comme une parmenture apparente, ce que je ne souhaitais pas pour ma veste, au tissu plus épais que le jersey du modèle. Mais la technique présentée m'a tout de même parue intéressante, d'autant que je ne l'avais jamais encore essayée.

Une fois le biais ouvert, assemblé au niveau de ce qui sera le milieu de l'encolure au dos, et replié en deux sur lui même, il faut placer ledit biais sur le gabarit décalqué de la planche à patron et le repasser en suivant bien la courbe. On obtient alors un ruban de biais qui a exactement la forme du tour d'encolure du gilet, c'est bluffant !!!

Ensuite, j'ai simplement assemblé cette bande en forme contre le bord endroit de la veste avec la surjeteuse, et je n'ai plus eu qu'à replier le tout sur l'envers et à  le piquer pour avoir un joli bord de devant, bien net et avec une petite rigidité due  la présence de ce biais dans le pli du tissu ! C'est juste parfait comme technique !!!

Une fois la bordure terminée, j'ai assemblé les manches aux épaules, réalisé la couture de côté d'une seule traite du bas des manches au bas de la veste et fait mes ourlets (double rempli et point triple élastique) et la veste était terminée !

C'est vraiment simple et efficace, je garde précieusement ce patron, déclinable en cardigan avec un jersey plus extensible et des boutons, en veste plus longue ou encore en boléro en le racourcissant, je suis conquise !

Voici donc les photos de ma petite veste portée ce jour même, photos prises ce matin par Lénaïc avant de partir, lui à l'école et moi au travail !

D'abord des photos sans tête... Vue de 3/4.

P1010872

De dos.

P1010869

Gros plan, avec en prime le superbe collier reçu de mon chéri pour mon anniversaire !!!

P1010867

Et photos avec la tête, version "j'me la pète" pour vous souhaiter un bon début de semaine.

P1010874

Admirez cet air réjoui et ce dégagé de danseuse ... Je n'ai pas pu résister à l'envie de poster cette photo somme toute assez ridicule !!!

P1010875

A très vite, peut-être pour vous présenter la robe, mais pour le moment il fait trop froid pour montrer ses gambettes ! !

 

Posté par Terpsi- à 12:15 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

23 février 2018

Mon nouvel ensemble top/jupe ou comment réhabiliter un coupon délaissé.

Bonjour à vous !

Comme annoncé et pour bien terminer la semaine, je vous présente aujourd'hui un ensemble jupe/top confectionné avant les vacances et porté la première fois pour un déplacement professionnel sur Paris.

Je vais aussi essayer de vous convaincre d'exhumer certains de vos coupons. Vous savez  de quoi je veux parler ?!  Ces tissus achetés au feeling qui dorment sur des étagères, parce qu'au final on se demande pourquoi diantre on a pu craquer là-dessus  ! (oui, "diantre" : je suis aussi pour la réhabilitation des expressions désuètes, na !)

Côté patron(s) :

  • Pour la jupe :

j'ai cherché dans mes anciens Burda un patron de jupe sobre et simple, légèrement évasée, que je pourrais dupliquer à l'envie par la suite. Mon choix s'est porté sur le modèle 126 du magazine de septembre 2009 :

ddf77f8056ef5b4d0a9b7b8ace50b598

Modèle épuré et efficace, composé d'un devant, d'un dos et de deux parmentures. Avec des pinces, une fermeture invisible et le tout doublé (bien entendu !).

  • Pour le top :

j'ai testé un des modèles de mon cadeau de Noël, à savoir le livre "coudre le stretch". Je voulais un haut simple et féminin, avec des manches 3/4. J'ai choisi un modèle conçu à la base pour un sweat, le modèle Jeannette que voici :

8

Comme option, j'ai choisi la version longue, l'encolure en V profond et pour transformer ce sweat en top, je n'ai tout simplement pas mis de bord-côtes !

Côté fournitures :

  • Pour la jupe :

Comme je le disais plus haut, il est de ces tissus que l'on commande sur un coup de tête (ou de coeur) et qui restent sur l'étagère, sur l'air du "mais qu'est-ce qu'il m'a pris de commander ça, jamais je ne porterai un imprimé pareil !"

J'avais dans mon stock depuis plusieurs mois (années ?) un coupon d'un mètre de microfibre suédine aspect "serpent" qui était destiné à une jupe. Mais au final, j'hésitais à en faire quelque chose, jusqu'à ce que je me dise qu'il était temps de se jeter à l'eau !

J'ai également utilisé de la doublure gris clair et une fermeture invisible de mon stock, achetée en lot de déstockage. Le tout provient de chez Tissus-Price, où je trouve toujours des tissus intéressants et des bonnes affaires mercerie (il faut bien fouiner sur le site et y aller régulièrement...).

  • Pour le top :

J'ai "tapé" dans un coupon de 3 mètres de jersey bleu pétrôle des Coupons Saint-Pierre. Une couleur unie qui s'accorde bien avec l'imprimé de la jupe. J'ai également utilisé du lastin pour stabiliser les coutures d'épaule.

Côté réalisation :

  • Pour la jupe :

La microfibre n'est pas un tissu facile, d'autant que ma "peau de serpent" présente un côté légèrement laqué et un côté qui fait penser à du daim. J'avais peur que mon pied de biche ne piétine dessus, et j'avais également peur que des points sautent ou que mon fil ne casse du fait que ce type de tissu est très dense. J'ai d'ailleurs choisi un modèle de jupe simple et épuré à la fois pour mettre le tissu en valeur sans surcharge, mais aussi pour ne pas à avoir à multiplier les coutures et autres surpiqûres.

La doublure était indispensable car sinon la suédine colle aux jambes et c'est autant inesthétique que désagréable.

Les coutures latérales de la doublure et du côté sans fermeture de la jupe, le surfilage de la doublure et de la parmenture ont été faits à la surjeteuse.

J'ai utilisé une aiguille microstitch sur ma machine plate, pour réaliser les pinces, coudre le côté de la fermeture invisible et poser cette dernière, assembler à plat la doublure aux parmentures et effectuer mon ourlet invisible. Je suis d'ailleurs très contente de ma fermeture qui pour le coup est vraiment invisible et je n'ai eu à déplorer "que" deux casses de fil lors du piquage de mon ourlet. Je n'ai pas rencontré de problème de "glisse", la machine n'a absolument pas piétiné !

Voici donc ma jupe ! Je n'aurais jamais songé porter ce type d'imprimé animal et finalement, avec ce genre de tissu laqué, je trouve que ça le fait vraiment !! La coupe est idéale, passe-partout et confortable, je referai ce modèle sans hésitation !

P1010861

  • Pour le top :

J'ai donc pris le parti de convertir un modèle de sweat en t-shirt, ce qui finalement n'est pas bien compliqué.

Le plus difficile dans cette réalisation est l'encolure en V profond car la pose d'une bande au niveau de l'angle du V n'est jamais une chose facile. J'ai commencé par assembler les épaules à la surjeteuse en insérant du lastin dans ma couture pour les soutenir. Puis, j'ai suivi les conseils du livre en procédant à la pose de ma bande d'encolure à plat,  avant de coudre les côtés, une fois les épaules (et éventuellement les manches) fixées. Habituellement, j'assemble tout à la surjeteuse, et ensuite je passe aux finitions, ce qui fait que je pose mon encolure sur un vêtement "en forme" quasiment fini !

C'est tout bête, mais c'est vrai que ça facilite bien la tâche de procéder dans cet ordre, car on peut bien positionner sa bande à plat  !!! Bon, j'avoue tout de même qu'une encolure en V ça reste assez compliqué, mais je me suis plutôt bien débrouillée ! Une fois l'encolure posée j'ai surpiqué au point triple élastique, puis assemblé les côtés à la surjeteuse et piqué mes ourlets au triple élastique également.

Voici donc ce "Jeannette" converti en top à manches 3/4. L'encolure est sympa, mon seul bémol est que le tissu marque au fer (à repasser sur l'envers la prochaine fois...) !

P1010863

Au final, j'ai un ensemble sympa, que j'ai porté avec une veste tailleur à Paris, ou avec un gilet au quotidien, il est très agréable et allie, je trouve, confort et élégance.

P1010858

P1010860

Pour la "peau de serpent", je n'ai eu que des compliments depuis que je porte cette jupe !

Comme quoi, il faut parfois tout simplement oser... Alors, jetez donc un oeil à votre stock de coupons ! Je suis certaine que vous aussi avez des tissus mal aimés qui ne demandent qu'à être exploités  ! Mon seul conseil c'est de la sobriété et de la simplicité car les imprimés marqués supportent mal les frous-frous, les fronces et autres découpes...

A vous de jouer, et très bon week-end !

Posté par Terpsi- à 11:43 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,