13 février 2017

Rafraîchissement de tutu

La saison des concours va bientôt reprendre.

Une des éléves de l'école va interpréter la variation du répertoire "Esmeralda", et le stock de costumes comporte déjà un tutu pour ce ballet.

Cependant, au moment de l'essayage "Horreur ! Malheur !"

affolé

Le lycra s'est affiné et tout détendu (comme ces vieux maillots de bain qui ont perdu leur consistance !) et il m'a été demandé de redonner un bon coup de jeune à ce costume défraîchi.

DSC_0396

Je n'y suis pas allée par quatre chemins ! J'ai tout démonté pour ne garder que la "jupe" en tulle et j'ai décidé de refaire tout ce qui était en lycra.

Côté Patron :

Le patron 2791 de Jalie m'a paru le plus proche de l'ancien justaucorps et je suis donc partie là dessus !

Côté fournitures :

Du lycra noir et de la laminette ont suffi à mon bonheur !

Côté réalisation :

Alors, d'une part j'ai recréé le bustier avec un dessus de tutu qui y est fixé.

IMG_20170211_151857

IMG_20170211_152601

(Admirez au passage ma nouvelle copine "la femme tronc aux tétons qui pointent", parfaite pour vous présenter mes tutus et costumes et dénichée sur le Bon Coin.happyMerci à mon mari de s'être dévoué pour aller la récupérer, quitte à passer pour un gros pervers avec son mannequin sous le bras dans la rue ! Seul petit "hic", elle a les tétés qui pointent vers le ciel, mais bon ce n'est pas bien grave !)

D'autre part, j'ai recréé une culotte sur laquelle je suis venue refixer les volants de tulle.

IMG_20170211_151933

Ensuite, J'ai assemblé le haut avec le bas. Etape la plus difficile, j'en ai un peu bavé je dois dire !

IMG_20170212_171546

C'est pas mal du tout, mais le bas est un peu plat...

J'ai fini par solidariser les volants de tulle entre eux pour redonner un peu de gonflant à la jupe !

IMG_20170212_172928

Mon ami le pistolet à aiguille en pleine action.

Et voilà ! Le costume est prêt pour l'essayage avant la phase "décoration" !

IMG_20170212_173730

IMG_20170212_173802

A voir si j'ajouterai carrément une cerclette afin que le tutu devienne un tutu plateau ou si la prof de danse préfère le laisser ainsi...

Posté par Terpsi- à 12:29 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :


07 février 2017

Un bout de Liebster Award

De façon générale, je ne suis pas du tout fana des chaînes.

blasé

Puis j'ai lu plusieurs posts qui répondaient au "Liebster Award, où il faut :

  • Écrire 11 choses sur soi
  • Répondre aux 11 questions de la (ou les) personne(s) qui vous a nominé
  • Nommer à son tour 11 nouveaux blogs et leur poser 11 questions
  • Mettre des liens vers leur blog & les informer de leur nomination
  • Informer la personne qui vous a nominé que la tâche est accomplie

    images

 

J'ai trouvé le principe sympa, pour en savoir davantage sur les blogueuses que l'on suit...

Très récemment Nabel s'est prêtée  au jeu et m'a "nominée".

merci

J'ai donc décidé de répondre à mon tour, enfin, pas jusqu'au bout tout de même, vous verrez ça à la fin du post !

 

11 choses sur moi :

Je me prénomme Géraldine.

J'ai une mémoire d'éléphant, ça énerve pas mal de monde, car je me rapelle de tout,vraiment de tout... Les chorégraphies de mon cours de danse, des anecdotes de l'enfance, ce qu'a dit untel ou untel...

J'ai fait comme on dit, de grandes études (Sciences-Po Paris) et j'ai un travail plutôt sérieux, où j'encadre du personnel. Le genre de travail qui nécessite 5 bonnes minutes d'explications quand on me demande ce que je fais dans la vie !


Je suis tombée dans la marmite couture/tricot/crochet quand j'étais toute petite avec une grand mère qui cousait beaucoup, l'autre qui tricotait et crochetait, et une maman qui faisait un peu de tout ça ! Ce sont mes grands-mères qui m'ont pour ainsi dire tout appris

J'ai gardé la vieille Singer à pédale de ma grand-mère maternelle. Elle fonctionne toujours et fait un beau petit point droit. Je la garde : si un jour c'est l'apocalypse et qu'il n'y a plus d'électricité, je pourrai toujours coudre !

Quand j'explique autour de moi que je couds, notamment, une centaine de costumes de danse par an, en plus de vêtements pour mes proches et moi, la question qui revient le plus souvent c'est :" Comment tu fais, tu ne dors pas la nuit ????" En fait, je dors la nuit, je couds dans la soirée, et le week-end. Je travaille vite.

Mon stock de tissu est archi-plein (merci les soldes !). Mes tissus sont rangés par type (un étage pour les tulles et lycra, un étage pour les jerseys, un étage pour les toiles, cotons et autres tissus non extensibles et enfin un étage pour les tissus épais et les lainages). Il faut absoluement que je déstcoke un peu avant de racheter car ça va déborder !

Je ne garde plus mes chutes de tissus. Avant je le faisais, mais plus maintenant.  C'est trop encombrant et je n'en fais rien en fait. De même j'ai gardé un plein sac de vieux vêtements que je voulais retailler, réutiliser, mais il va bientôt terminer au Relais car je n'en fais rien non plus.

Ma fille termine cette année un danse-étude avec un cours de danse tous les jours + des stages et ateliers pendant les vacances et les week-ends. C'est toute une organisation depuis maintenant 4 ans ! Mon fils faisant du foot et de l'escrime, j'ai calculé que chaque mercredi (je ne travaille pas l'après-midi), je parcours 150 km pour les emmener à leurs activités !!!

J'ai décidé depuis environ un mois de ne plus me prendre la tête pour des personnes qui n'en valent pas la peine et d'être souriante et optimiste. Je ne supporte plus la morosité et le pessimisme ambiant de la France d'aujourd'hui, dont l'intolérance et le fatalisme me révulsent ! Il est où notre Humanisme , Bordel ? !!!

Mon rêve serait de quitter mon travail, d'ouvrir une académie de danse où j'assumerais la direction administrative et artistique, avec plusieurs studios, et plusieurs disciplines... Un jour peut-être ?

Les Questions de Nabel :

Où t'installes-tu pour coudre ?

J'ai la chance d'avoir mon atelier couture depuis environ un an. Dans un ancien bureau / chambre d'ami que mon mari m'a entièrement aménagé pour la couture. C'est super, je n'incommode plus la famille avec le tac-tac-tac des machines car cette pièce est située à l'écart (une ancienne buanderie atenante au garage qui a été agrandie par les précédents proprios).

109864437_o

109864440_o


Ta plus belle réalisation ?

Sans aucun doute ma plus belle réalisation à ce jour est le tutu plateau de la Fée Lilas.

112686571

Ton plus gros flop ?

Sans hésitation non plus, mon plus gros flop est un tricot.

Un pull à torsades assez compliqué que j'ai tricoté pour mon homme, un modèle phildar en taille XL. J'ai mis des années à en venir à bout (genre 3-4 ans, le vrai tricot boulet !). Une fois l'ouvrage terminé, ben il était trop grand et surtout très lourd, ce poids tirait le tricot vers le bas et le pull est vite devenu informe et importable !

Je me suis finalement résolue à le démonter pour récupérer un minimum de laine... qui pour l'instant attend une reconversion dans un sac !!!

Le projet que tu rêves de réaliser en couture ?

Je crois que je n'étonnerai personne en disant que mon rêve est de coudre un vrai tutu plateau professionnel. C'est à dire pas en lycra mais avec un bustier baleiné qui vient se fixer à un tutu plateau cousu sur basque.

Comme celui-ci par exemple :

97f6232ad1c9281b6c19970ed07ea56c

C'est mon Everest couture !


Un livre de couture à conseiller ? (et le top, ce serait un livre qui traite - en toute clarté et en français - d'ajustements)

51CENePKT0L

Un ouvrage très complet, avec des photos de pas à pas expliquant de nombreuses techniques, simples ou complexes.

Ton fournisseur de tissus sur internet préféré ?

Pour la danse, et les tissus originaux (comme le néoprène de ma robe de fête) : Ribes & Casal un grand choix à prix raisonnable.

Pour les vêtements, je commande principalement sur Bennytex et les Coupons Saint Pierre que l'on ne présente plus !

As-tu d'autres loisirs que la couture ?

Euh... Ca vous étonne si je réponds la danse ?!

Je pratique la danse depuis l'âge de 5 ans, je ne me suis arrêtée que quand j'ai eu mes enfants. J'ai commencé par le classique, puis classique et modern'jazz, puis que jazz et depuis 8 ans je me suis remise au classique exclusivement.


Quelle a été la frayeur de ta vie ?

Pendant des vacances en Croatie, nous avons voulu remonter à la nage une rivière jusqu'à des chutes d'eau (je précise qu'il y avait plein d'autres baigneurs !!!)

photo_6

Nous sommes partis d'un peu en amont du pont, pour remonter jusqu'au pied de la chute d'eau.

Nous nous sommes donc mis à l'eau, ma fille nageait à côté de moi et le petit était sur mon dos, accroché à mon cou. Je suis très bonne nageuse, j'ai nagé en club pendant des années. Mais très vite, je me suis rendue compte que le courant était très violent et que la rivière était bien plus profonde qu'il n'y paraissait... et ma fille a paniqué ! J'ai eu très peur, car ayant le petit accroché à moi je me suis trouvée un peu démunie. Finalament j'ai réussi à la calmer en lui parlant et en lui disant de faire la planche. Elle s'est ensuite aussi accrochée à moi et j'ai nagé avec en la tractant jusqu'à bon port, toujours avec le petit sur le dos !! J'ai vraiment eu très peur, pour nous trois ! C'est dans de telles situations que l'on se surpasse !

Les prochaines questions sont très intéressées : Un roman à conseiller ?

Je suis très polars... Grangé, Thilliez, Minier, Läckberg sont des auteurs que j'adore !

Une destination de vacances à conseiller ?

Le Portugal ! Nous y avons passé de merveilleuses vacances il y a deux ans. Nous sommes partis en voiture. On avait loué un appartement plein de charme dans une maison des années 50, dans un village magnifique au bord de l'océan, pour pas cher du tout !!!

Nous étions à une 50aine de kilomètres de Lisbonne et à même pas 10 Km de Sintra, la ville des palais et avons alterné un jour plage et un jour visite, c'était super !!! En plus la vie n'y est vraiment pas chère et les portugais sont charmants !

Azenhas-do-Mar

Le village d'Azhenas do Mar, au bord de l'océan avec une piscine naturelle qui se remplit avec la marée, idéale pour les enfants.


Ta recette fétiche ?

Le tajine de poulet aux fruits secs, une recette toute bête et excellente !

- Dans une cocotte, je fais revenir dans deux cuillers d'huile d'olive un oignon émincé, un bâton de canelle, une cuiller à café de curcuma et une autre de gingembre.

-Quand c'est bien chaud, j'ajoute mes 4 cuisses de poulets et je les fais dorer, je sale et je poivre.

-Je mouille ensuite avec de l'eau à hauteur et je laisse mijoter jusquà ce que les cuisses de poulet soient bien moelleuses.

-Pour finir, j'ajoute 3 cuillers à soupe de miel, une cuiller à café de cannelle moulue et les fruits secs de mon choix (pruneaux, abricots secs...) et je fais cuire encore 10 bonnes mn (il faut que la sauce réduise et se concentre un peu).

- Je goûte et rectifie l'assaisonnement si besoin.

Je sers avec de la semoule.

C'est un délice !!!

Voili-voilou pour ma contribution, qui je l'espère vous aura intéressé(es) et je m'arrêterais ici...

Je ne sais pas trop qui nommer ni quelle question poser, donc je brise la chaîne (hou la vilaine !!!).

honteux

A bientôt !

 

 

 

Posté par Terpsi- à 11:50 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2017

Un manteau en demi-teinte

Me revoici pour vous présenter un manteau !

Côté patron :

Disons que là j'ai fait fort avec ce patron n°134 du burda d'octobre 2009  qui multiplie les difficultés techniques avec :

-des découpes

- une doublure

-une sous-patte de boutonnage

-un col tailleur

-des épaulettes

-une fente au dos !

original

Eh oui, rien que ça ma p'tite dame !

 

Côté fourniture :

- Un joli lainage vert canard commandé sur Tissus Price (encore des canards, on n'en finit plus !);

- De la doublure constrastante en satin jaune d'or sur Tissus Price aussi;

- De jolis boutons anciens en argent issus du stock de la grand-mère de mon mari ;

-Et enfin une paire d'épaulettes moyennes achetée en mercerie.

 

Côté réalisation :

J'ai été particulièrement attentive à la coupe (j'ai choisi une taille 46 pour pouvoir mettre un gros pull dessous) car il y a beaucoup de pièces entre le manteau et la doublure, et je n'ai pas oublié de rallonger les manches !

Je me suis hyper concentrée pour la sous-patte de boutonnage, car je n'avais jamais réalisé cette technique, et le résultat est assez bien, voyez plutôt !

emotroisd

IMG_20170201_153548

IMG_20170201_153627

Concentration maximale également pour la fente du dos... Réussie au deuxième coup !

Je m'en suis pas mal sortie pour le col tailleur, pas facile sur un lainage un peu épais !

J'ai connu un grand moment d'énervement au moment de coudre les manches : beaucoup trop d'embu !!! Ca faisait des fronces très moches, alors j'ai décousu, et recousu en tirant un maxxx (avec 3 XxX tellement j'ai tiré) sur le tissu, mais c'était vraiment trop laid, ça gondolait !

  colère

Du coup j'ai encore redécousu et j'ai un peu retaillé les manches, puis j'ai recousu... et là miracle (ou quasi miracle) en posant le manteau sur le mannnequin, avec les épaulettes en dessous (car oui, il faut savoir que les épaulettes prennent sur l'épaisseur, donc il faut essayer avec !) le résultat était potable !

Enfin, honte sur moi, et je me suis bien sûr rendu compte de ce point une fois le manteau fini, j'ai apparemment aussi connu un moment d'égarement....

Je me suis mélangé les pinceaux et j'ai inversé les decoupes devant et les découpes dos de la doublure !

damned

Ouf, ça ne se voit pas trop !

Voici donc la bête.

Côté pile :

manetau1

manteau2

Côté face :

manteau3

Côté "in" :

manteau4

Côté "Out, c'est quoi cette pose et cette tête, tu sors tout de suite !" :

manteau5

Au final, ce manteau je le porte... Un peu !

Je le trouve très seyant... Vu de dos !

Mais je reste mitigée (d'où le titre de ce post") car je ne le trouve pas confortable (peut-être à cause de l'inversion de mes pièces de doublure) et quelques détails me chiffonnent.

Je pense que mes pinces de poitrine sont 5 cm trop haut (je n'ai pas pensé à les décaler, du coup ça fait un peut bizarre quand je porte le manteau non boutonné). Je crois aussi que je n'aurais pas dû mettre la doublure contrastante au niveau de la sous-patte de boutonnage. Quand le manteau est fermé, ça baîlle quand même un chouillas et ce jaune pétant qui déborde pique un peu les yeux...

A bientôt !

 

Posté par Terpsi- à 15:46 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2017

My working girl

Tout d'abord, je tenais à vous remercier pour vos commentaires sur mon post précédant, c'est très intéressant de voir ce qui nous motive à coudre, les unes et les autres !

merci

La semaine passée s'est achevée sur une note ultra positive pour ma grande fille qui effectuait son stage de troisième : découverte du monde du travail.

Elle a préféré opter pour un stage "vivant" en choisissant de découvrir l'envers du décor d'une boutique de vêtements pour hommes assez classe.

En effet, elle ne souhaite pas particulièrement s'orienter dans cette voie professionnelle, mais craignait de s'ennuyer en optant pour un stage dans les métiers qu'elle envisage, à savoir la médecine.

Au final, ce fut un excellent choix, elle est sortie enchantée de sa semaine, au cours de laquelle elle a pu faire plein de choses : défroissage des vêtements, mise en rayon, réalisation d'une petite vitrine, étiquetage, gestion des stocks, trucs et astuces pour connaître les tailles, techniques de pliage et même relation à la clientèle, puisqu'elle a pu s'occuper elle-même de conseiller quelques clients.

La période des soldes était en plus particulièrement propice car l'activité y est plus intense.

Pour aller travailler dans ce style de boutique, il est nécessaire de bien présenter, et c'est aussi pour cette raison que le patron l'a laissée avoir des contacts clients !

Voici donc ma "petite" working girl, prête au départ !

 

IMG_20170121_090901

Petite veste du commerce, robe droite en tartan cousue par mes soins.

La demoiselle souhaitait une robe droite en tartan qu'elle puisse porter avec une fine ceinture.

Côté patron

Il s'agit de la robe A tirée du livre japonais "simple tunic  and one piece"

43655898

Côté fournitures :

Un mètre de tartan, lainage acheté il y a un bon moment chez Laurent Tissus Bourgoin, initialement pour m'en faire une jupe et qui dormait dans mon stock.

De la doublure de mon stock (car la laine, ça grattouille).

Côté réalisation :

J'ai donc décidé de doubler ma robe, ce que le patron ne prévoit pas. J’ai taillé cette doublure simplement, en prenant le devant et le dos moins les parmentures.

Ne disposant que d'un mètre de tissu, j'ai coupé mes pièces en plusieurs morceaux pour pouvoir tout caser dans mon coupon :

2 pans pour la jupe, 1 pièce pour le buste devant et le buste dos en 2 pièces. Je me suis appliquée pour les raccords, du coup mon petit subterfuge passe inaperçu.

Pour la doublure, je l'ai fixée à plat aux parmentures  avant de coudre les parmentures à la robe, en suivant les instructions de l'ouvrage.

IMG_20170121_090920

C'est la classe non ?

A bientôt

bye

Posté par Terpsi- à 11:19 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2017

No pasara la capsula

Je tiens à adresser un grand merci à Louise.

La lecture de son dernier post sur les bonnes résolutions de début de l'année m'a bien aidée à déculpabiliser et à me débarrasser d'une sensation assez désagréable qui m'avait envahie en ce début d'année :

la sensation de ne pas être "dans le move", d'être à côté de la plaque, comme qui dirait "out" pour toute l'année qui va venir.

En effet, depuis quelques semaines, je vois sur quasiment tous vos blogs que pour l'année 2017, vous vous lancez dans le projet "je couds ma garde-robe capsule".

Je trouve que c'est formidable, cette idée de se coudre un vêtement par mois, pour finir l'année avec une petite garde-robe bien sympathique ! J'ai d'ailleurs indiqué à bon nombre d'entre vous que je suivrai l'avancée de votre projet avec grand plaisir !

Ceci dit, à l'instar de Louise, je ne me lancerai pas dans une telle entreprise.

Je me sens incapbale de m'astreindre à suivre une liste établie à l'avance, moi qui couds beaucoup à l'instinct, de plus en plus souvent sans patron.

Dans mon processus couture, c'est souvent le tissu qui me donne l'idée du vêtement et rarement l'inverse, donc c'est extrêment compliqué d'annoncer qu'on va se coudre une robe en janvier, un pantalon en février etc.

Je serai très intéressée de recueillir votre ressenti à ce sujet :

Pourquoi vous être lancée dans ce projet (ou pas ?), ne craignez-vous pas à un moment de décrocher, ou qu'un effet de lassitude se produise, que la blogo devienne en quelque sorte un peu monotone ?

Si vous n'en "êtes pas", avez-vous à un moment ou un autre ressenti la même chose que moi ?

En tout cas pour moi, plus doute :

 

decapsule

Posté par Terpsi- à 16:08 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :


18 janvier 2017

Encore un canard !

Bon, j'avoue que je ne sais pas ce qui se passe, avec les canards, j'en couds partout !

J'ai peut-être une canardite aiguë ? En plus je ne le fais même pas exprès (c'est grave docteur ?)

Peut-être est-ce lié à ce dessin animé débile mais néanmoins assez drôle que mon fiston adore, à savoir "Kaeloo", dont l'un des protagonistes est le volubile "Coin-coin"...

index

Pour essayer d'être brève, j'ai récemment changé de téléphone et en attendant de recevoir ma coque de protection (une jolie coque en silicone transparent dans un dégradé de violet à turquoise), j'ai décidé de coudre une petite housse à usage provisoire.

Côté patron :

Eh bien, j'ai mesuré mon téléphone, tracé un rectangle aux dimensions + 2 cm (soit 1 cm de marge de couture tout autour).

Côté fournitures :

J'ai pris ce que j'avais en réserve, à savoir 1 carré de feutrine épaisse, du fil turquoise et donc... un appliqué pour la déco ! Il se trouve que l'appliqué de mon stock donc les couleurs d'accordaient le mieux à ma feutrine et à mon fil représentait... Un joli canard !!

Coté réalisation:

Alors là, c'est bête comme chou ! J'ai posé mon appliqué à l'endroit souhaité avant de passer un petit coup de fer pour le fixer.

J'ai ensuite cousu au zig-zag étroit et serré tout autour pour qu'il soit définitivement bien accroché et pour finir j'ai assemblé mes deux carrés de feutrines avec un point fantaisie (point de surjet).

Et voilààààà !

Côté face

DSC_0399

Et côté pile :

DSC_0398

Ok, ça casse pas trois pattes à un canard, Mouarf !

Finalement j'adore ma housse et son côté décalé. A tel point que j'ai depuis reçue ma coque, mais je je continue à mettre mon smartphone dans sa housse (double protection !!).

Bon promis, il n'y aura pas de canard dans le prochain post !

Posté par Terpsi- à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2017

Le pyjama canard [défi je couds pour un -petit- homme]

Pour le défi de Nabel "Je couds pour un homme", j'avais prévu de vous présenter un pantalon de pyjama pour mon mari, mais rien n'a voulu marcher pour moi...

désespoir

Pour commencer, le jour J,  j'étais super à la bourre car le tissu était coupé, mais je n'avais rien cousu...

time

 

Tant pis, comptant sur l'indulgence générale, je me suis dis que j'allais l'assembler ce week-end et vous proposer le résultat aujourd'hui, avec un peu de retard, mais acceptable tout de même !

Eh bien que nenni puisque rien n'a été comme prévu... Je ne sais pas ce que j'ai trafiqué mais le pyjama est immettable vu que mon homme ne peut même pas l'enfiler. Il est dix fois trop étroit au niveau du bassin !

Bref, j'ai fait de lacrotte

 

Qu'à celà ne tienne, ce ratage est pour l'heure remisé dans un coin et ne m'avouant pas vaincue, j'e me suis remise en selle et j'ai quand même cousu un pyjama, complet cette fois !

Je vous présente donc finalement un vêtement cousu pour mon petit homme, un peu en manque de pyjamas pour l'hiver et aussi un peu en reste par rapport à sa soeur ! (je ne sais pas du coup si ça compte pour le défi, mais bon, ce n'est pas bien grave !).

Côté patron :

Je trouve que les modèles pour garçon ne sont pas légion alors j'ai fait comme à mon habitude, je me suis basée sur un pyjama existant pour couper mon tissu ! Le résultat est impeccable. J'ai taillé un bon 12 ans pour qu'il puisse en profiter, ils grandissent tellement vite !!!

Côté fournitures :

J'ai profité des promos sur Tissu-price avec un velours côtelé extensible à moitié prix !

velours-cotele-extensible-nicky-bordeaux

velours-cotele-extensible-nicky-sable

Et pour faire joli, un apliqué "canard" qui provient d'un lot acheté pour trois fois rien sur tissus.net.15_apso_2269

J'adore ce canard, il me rappelle le motif des doudounes  Chevignon qui étaient trop à la mode quand j'étais au collège !

d449ec31b3d7d478910585a7f7cba8fcY'a rien à dire, c'était la classe avec l'empiècement cuir, l'appliqué canard et les manches amovibles !

Côté réalisation :

Un usage presque exclusif de la surjeteuse, hormis pour la pose de l'appliqué, d'abord fixé au fer puis à tout petit point zig-zag afin qu'il tienne bien et pour longtemps.

J'ai joué avec les deux tissus pour faire des bords-côtes contrastants.

IMG_20170115_190539

IMG_20170115_190247

Je suis très contente de ce pyjama, le tissu est vraiment top, et d'une belle qualité.

Edit du 18 janvier : petit ajout de photos du pyjama porté

Côté pile :

IMG_20170116_210235

IMG_20170116_210241

Côté face :

IMG_20170116_210317

Mon fils est ravi et maintenant, son papa en veut un aussi !

 

Posté par Terpsi- à 10:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2017

Col flou sur de la maille ou du jersey : le tuto

A la demande de Fanfreluche, suite à la publication de mon pull cousu.

IMG_20161208_185717

Je vous propose ce p'tit pas à pas sans prétention pour réaliser un col flou sur de la maille ou du jersey.

Vous verrez que c'est vraiment très simple !

write

tuto col

A bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2017

Trucs et astuces pour réussir sa galette des rois

Petit repêchage de cet ancien post pour celles qui ont besoin de trucs et astuces galettes !

 

Cette semaine, c'est la semaine de la galette.

Alors c'est parti pour une galette à la frangipane maison, réalisée avec mon nouvel ami le super "Robot patissier chef titanium Kenwood"

IMG_20150104_124640

Quelques trucs pour faire une belle galette :

- faire en sorte que le cercle supérieur de pâte feuilletée soit de diamètre légèrement supérieur à celui du dessous. Avec l'épaisseur de la frangipane, il est alors plus facile de souder ensemble les deux disques de pâte. (Pour ma part j'achète de la pâte feuilleté toute faite...)

- ajouter 3 cuillères à café d'extrait d'amande amère à votre frangipane, qui est composée de 125grs de beurre ramolli mélangés à 125grs de poudre d'amande et 100grs de sucre, dans lesquels on vient ensuite incorporer l'un après l'autre 2 oeufs entiers (on peut aussi ajouter un petit bouchon de rhum ambré si on aime ça)...

- Battre un oeuf entier avec deux cuillers à soupe d'eau et utiliser ce mélange à la fois pour souder vos deux disques de pâtes.

- Couper nettement avec un couteau très aiguisé (oui une roulette à pizza, ça marche très bien aussi !) le pourtour des cercles de pâte. Avec un bord coupé net, le feuilletage se développera bien mieux.

- Respecter les temps de repos : 2 heures au frais pour la crème frangipane + 1 heure au frais une fois la galette "fourrée", soudée  (n'oubliez pas la fève....) .

- Marquer la galette avec la pointe d'un couteau ou une lame de rasoir (vous pouvez faire le dessin de votre choix) après le passage au frais, c'est plus facile !  et badigeonner avec votre oeuf battu à l'eau.

- Cuire la galette en plusieurs phases : 5 mn à 250° puis 20 mn à 200°.

-Enfin, pour un résultat bien brillant (facultatif), saupoudrer la galette d'une fine pellicule de sucre glace et placer le tout sous le grill du four (sous haute surveillance, ça va très vite) : le sucre glace va fondre, donnant à  la galette du brillant et du croustillant.

IMG_20150104_124556

 

 

 

 

 

 

Posté par Terpsi- à 17:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2017

Ma robe de fête

Pour cette nouvelle année prenons des résolutions ensemble :


Faisons face à nos défis avec force et courage,
Donnons de l'amour et de l'amitié à tous ceux que nous chérissons,
Réalisons nos rêves et menons une vie pleine de succès,

Sourions à la vie et à cette nouvelle année  !

Bonne année


240_F_121910908_aFQdkhLG3MeR36vzbh7nrfvhBoCaFCWf

 

Pour les fêtes, j'ai opté cette année pour une petite robe noire !

Côté patron :

J'ai utilisé comme base du corsage le patron New Look 6208.

 

product_7283940s

Avec un dos plein et pas de fermeture éclair, mon tissu étant extensible.

Pour la jupe, c'est un montage perso car je disposais d'un petit coupon d'1 mètre de tissu.

Côté fournitures :

Puisqu'on en parle, le tissu est un sublime néoprène jacquard acheté en ligne. 

neoprene-jacquard-marron

C'est une tuerie. Ce tissu, au départ acheté pour faire une jupe, est juste magnifique. C'est pourquoi j'ai voulu exploiter au maximum mon coupon en faisant finalement une robe !

Pour les bordures, j'ai utilisé du jersey milano noir.

Côté réalisation :

J'ai un peu galéré au niveau du patronnage car le corsage était 10 fois trop large et j'ai dû le retailler directement sur mon mannequin (et c'est dans ces moments là que j'aprécie vraiment d'avoir mon "double"). Pour ce faire, j'ai enfilé le corsage sur l'envers, et j'ai repris et ajusté les découpes et les emmanchures avec des épingles jusqu'à un réulstat seyant, pour ensuite recouper et recoudre.

Pour la jupe, j'ai utilisé mon coupon dans sa largeur et j'ai formé des plis creux devant et derrière, en les alignant sur les découpes du corsage.

J'ai fini les bords d'encolure et d'emmanchure avec un biais de jersey cousu à l'aiguille double.

Disposant d'un tout petit métrage, j'ai allongé la jupe avec une bande de jersey façon bord-côte en guise d'ourlet.

J'ai également surpiqué au point triple élastique la couture de la taille pour une finition bien plaquée.

je suis ravie de ma robe, elle est pile dans la tendance du moment et elle a produit son petit effet !

DSC_0392

DSC_0393

love2

DSC_0391

(photos prise avec un téléphone, désolée pour le flou semi-artistique !)

bourré

 

 

 

Posté par Terpsi- à 11:51 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,