27 septembre 2021

Des chemisiers en pagaille

Bonjour,

Je poste un peu moins depuis quelques temps, mais je couds toujours autant !

Aujourd'hui je vous propose un petit florilège de chemisiers cousus depuis le printemps.

Tout d'abord 2 interprétations du chemisier Rose de Jalie que je vous ai déjà présenté en détail.

La première version, cousue pour moi dans un superbe coupon de soie offert par ma meilleure amie.

HDOL2922

Version manchons froncés.

IMG_6475

J'ai vraiment réussi à optimiser le coupon pour réaliser ce modèle !

IMG_6476

Seconde version réinterprétée en tunique à patte de boutonnage et emmanchures plus creusées, commande de ma soeurette pour son anniversaire.

IMG_6614

Cousue dans une jolie viscose colorée avec patte de boutonnage, dessous du col et biais de manche contrsatants en noir uni.

IMG_6615

Arrivée à destination, c'est un  succès !

GCZS8724

QTQK3488

Le troisième chemisier est le McCall's 7546 que je vous avais présenté ici.

Cousu dans un superbe coton qui n'est pas sans me rappeler l'éléphant Elmer.

OVQP2074

5103_xl

Réalisé sans difficulté, j'en suis très contente et il vient égayer ce début d'automne !

IMG_7222

IMG_7224

IMG_7227

Je vous souhaite une bonne fin de journée et vous dis à bientôt :-)

Posté par Terpsi- à 16:53 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,


24 août 2021

La couverture souvenir

Bonjour,

Me revoici, de retour de vacances bien méritées qui sont venues conclure deux mois de chantier à la maison (d'où le silence radio sur ce blog...).

Je vous présente aujourd'hui un ouvrage au long cours débuté en novembre, à savoir la memory blanket, couverture en restes de laine.

Cette couverture accompagnera Lucie dans son futur logement parisien, puisqu'elle intègre la préstigieuse école d'art Estienne à la rentrée.

Elle est faite de restes de laines, de mon stock, mais aussi de celui de ma maman, de la famille et également de plein d'amies et relations de blog et d'instagram qui m'ont envoyé de jolies fins de pelotes et que je remercie encore du fond du coeur.

Elle est tricotée en point mousse et les carrés s'assemblent les uns aux autres au fur et à mesure, ce qui évite la fastidieuse étape de l'assemblage.

Pour plus de confort et de tenue, je l'ai doublée en jersey coton molletoné.

Un aperçu de la matière première...

IMG_5462

IMG_5962

L'évolution du travail...

IMG_5447

OBHA6571

OTQK3169

IMG_5840

Les carrés qui s'ajoutent au fil des mois...

IMG_5911

IMG_5942

IMG_6372

L'assemblage de la doublure ce dimanche...

IMG_7162

Et la voici terminée à temps...

IMG_7163

Prête à partir pour la capitale !

IMG_7165

IMG_7166

IMG_7167

Le déménagement a lieu demain ^^

Et du coup, comme il me reste de la laine, j'ai commencé un nouveau plaid, cette fois pour le fiston, et au crochet : à suivre !

IMG_6774

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Posté par Terpsi- à 16:35 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2021

Le pantalon Narcisse

Bonjour,

De retour aujourd'hui pour vous présenter un pantalon.

J'ai beaucoup cousu ces derniers temps, mais les séances photos se font rares et le rythme de mes publications s'en trouve un peu ralenti.

Les pantalons larges et autres pattes d'éph' font un retour en force et Lucie m'a demandé si je pouvais lui en coudre un.

Côté patron :

Le patron Narcisse, de  Deer & Doe dormait depuis trop longtemps dans sa pochette. En effet, je ne l'avais encore jamais réalisé.

Je me suis dit qu'il était parfait pour cette demande, toutefois, je l'ai un peu modifié en supprimant les bandes latérales.

Pour ce faire, j'ai juste ajouté l'équivalent d'une demi-largeur de bande sur le devant et le dos du modèle, en prenant comme repère la ligne qui matérialise le droit-fil sur le patron.

J'ai aussi fait un mix de tailles : 36 en tour de taille, 40 en tour de hanches et j'ai ajouté 5 cm en bas.

Côté fournitures :

J'ai utilisé le reste de mon coupon de jean gris noir extensible qui m'a servi à coudre mon dernier safran que j'adore. Un coupon de 3 mètres vraiment bien rentabilisé du coup !

Une cotonnade fleurie dans l'esprit Liberty pour l'intérieur des poches, une fermeture éclair et un bouton sont venus compléter ma liste de fournitures.

Côté réalisation :

Je n'ai pas rencontré de grosses difficultés, ayant l'habitude de Safran, je m'y suis bien retrouvée, les méthodes d'assemblage, de réalisation de la braguette, etc. étant les mêmes.

Après un premier essayage, j'ai dû rogner qqs cm au niveau de la taille, la demoiselle ayant vraiment une taille de guêpe ! Heureusement j'avais vu le coup venir et lui ai fait essayer avant de monter la ceinture !

J'ai également à sa demande ajouté des passants pour qu'elle puisse mettre une ceinture.

Verdict : elle est ravie, il lui va comme un gant, c'est l'avantage du sur-mesure, et son élasticité le rend très confortable !

Je vous laise admirer la star, qui pose dans son petit studio lyonnais, studio qu'elle quittera en juillet pour de nouvelles aventures artistiques vers une destination encore inconnue...

WWLA2974

OURW9619

EGQB0154

LHVU5939

Je vous dis à très bientôt !

Posté par Terpsi- à 10:14 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2021

Mon pull réversible

Bonjour,

Me revoici avec du tricot, du tricot pour ma pomme !

Côté modèle :

Après avoir achevé le pull boulet de mon mari, terminé le pull de Lucie, il fallait bien que je pense un peu à moi et un modèle m'a vraiment fait de l'oeil.MLDI332-L-art-du-tricot-circulaire

Il s'agit du modèle qui est en couverture de mon fameux ouvrage sur l'art du tricot circulaire. Ce qui m'a séduite, c'est que ce pull est réversible !

Côté fournitures :

J'ai utilisé un fil que j'avais dan mon stock depuis longtemps. J'avais d'ailleurs commencé un pull avec, que j'avais finalement défait car ne me plaisant pas.

C'est un fil de la marque RISK, acheté en son temps pour pas grand chose chez Noz. La couleur est jolie, dans les tons mauve-parme, et la composition est vraiment originale : un fil mauve épais en laine des Pyrénées, un fil couleur naturelle en lin et un fil en coton blanc. Au final, ça donne un aspect légèrement chiné, bien sympathique !

Côté réalisation :

Je dois avouer que j'en ai un peu ch** des ronds de chapeau au niveau de l'empiècement. Ca tombe bien, le pull se tricote du haut vers le bas ! Le démarrage a donc pris du temps car j'ai démonté pas mal de fois : le rendu ne correspondait pas à la photo, ça formait des espèces de boules... Après quelques tentatives infructueuses, j'ai enfin pigé, une sombre histoire de diminutions que je n'effectuais pas comme il fallait. Ensuite tout à roulé. J'ai même appris à faire une finition "cordelière" au niveau du rabattage des mailles, que je n'avais jamais faite ! Comme quoi on ne cesse jamais de se perfectionner.

Une fois bloqué, je constate que le bas roulotte encore un peu, mais bon, c'est un détail.

Et voici le résultat !

A la lumière matinale du printemps, le pull porté côté jersey endroit.

IMG_6368

 

Zoom sur le motif à l'endroit.

 

 

IMG_6365

 

Porté maintenant côté envers.

IMG_6370

Et zoom sur l'autre face du motif.

IMG_6369

 

Et le joli détail des mailles rabattues en cordelière.

IMG_6366

 

Du coup, vous préférez quelle face ? Pour l'instant, je ne l'ai porté qu'à l'endroit...

C'est sur cette question que je vous laisse et vous dis à très bientôt !

Posté par Terpsi- à 11:39 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2021

La robe sixties, façon "Jeu de la Dame"

Bonjour !

Me voici aujourd'hui pour vous présenter une robe cousue pour Lucie à sa demande.

Enthousiasmée par la mini-série "Le jeu de la dame", elle a vraiment adoré le style vestimentaire de l'héroïne et a souhaité une robe dans l'esprit de la série.

Côté patron :

Coup de chance, j'ai dans mon stock le magazine Burda vintage spécial "sixties" que nous nous sommes empressées de feuilleter.

burda_34

Lucie a arrêté son choix sur la robe du tailleur "robe-manteau" à la Jackie Kennedy.

large_628674_f69hpqexaxxpgvabhmekftvmu

image_1403451_20151030_ob_2bf128_jacky-e082-b-400x533-id365288-29f21dbd

Une jolie robe bien structurée, avec pinces, poches, col et parement d'ourlet.

Côté fournitures :

Là encore, j'ai puisé dans mon stock un burlington Bordeaux, de la doublure satin dans les mêms tons. A ceci s'ajoutent un d'entoilage et une fermeture invisible.

Côté réalisation :

J'ai pris mon temps pour confectionner ce modèle assez technique.

Le point le plus ardu à mon avis est la réalisation des poches à revers prises dans les pinces latérales. Les voici sous tous les angles.

La poche vient s'insérer dans la pince.

IMG_6068

Et le revers plaqué en dissimule l'entrée.

IMG_6069

L'envers du décor...

IMG_6070

J'aurais pu zapper cette étape ou juste insérer le revers pour faire un trompe-l'oeil, mais outre le petit défi techniqe à relever je trouvais sympa de doter la robe de vraies poches.

DRIP7034

Pour le reste, pas de problème particulier mais une grande application à ce que tout tombe bien et coïncide : col, pinces, fermeture invisible, doublure, ourlet...

De jolies pinces bien aplaties.

BQRW2280

Une doublure fixée à petits points à la main sur la fermeture invisible.

fe

Au final, nous sommes ravies !

C'est vraiment une robe sur mesure, et elle lui va comme un gant !

ILSW6201

 

 

Les mains dans les poches...

KFKW4249

Vues de dos et de profil, avec les manchettes assorties.

DIOO1912

JZQN0938

Et enfin, top de la classe, la robe s'accorde parfaitement avec le manteau Mazarine que je lui ai cousu il y a quelques années, pour un total look "Mom made" !

IMG_6307

C'est la joie !!!

C'est sur ce sourire à belles dents que je vous laisse pour aujourd'hui et vous dis à bientôt !

Posté par Terpsi- à 11:54 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :


01 mars 2021

Postavrac : vacances d'hiver

Bonjour,

De retour pour un postavrac spécial vacances d'hiver.

Comme tous les ans, direction notre pied à terre en Haute Savoie, à savoir l'appartement de mes parents, pour un séjour particulier à plusieurs titres.

Tout d'abord, des vacances en tête à tête avec Lénaïc car mon mari travaillait et Lucie avait beaucoup de boulot de préparation de ses concours à venir. Ensuite, contexte sanitaire oblige, station fermée, donc pas de ski, mais pas non plus de chocolat chaud au bar, ni de fondue au restau.

Côté temps, on a eu de la chance, car même si le soleil a joué à cache-cache, on a eu de belles journée, et de la neige.

Du coup, nous nous sommes beaucoup baladés, à pied et en raquettes, ce qui est tout de même très beau et ressourçant !

IMG_5992

IMG_6023

IMG_6051

Côté gastronomie, nous avons profité du super foodtruck qui se trouve pour ainsi dire au pied de l'immeuble : le Mac'Diots (huhuhu, j'adore le nom !).

Cheeseburger au reblochon et frites maison, Miam !

IMG_6018

Et nous nous sommes fait plaisir, avec par exemple cette salade savoyarde, simple et délicieuse : salade verte, cornichons, jambon de Savoie et tartinettes de reblochon juste gratinées au four.

IMG_6041

Côté occupation, j'ai mis ce séjour à profit pour tricoter un pull pour Lucie.

Le modèle provient de ce super bouquin :

MLDI332-L-art-du-tricot-circulaire

Le fil est un fil pastel commandé sur le site Rascol.

Tricoté aux aiguilles circulaires, ce pull d'une seule pièce commence par le bas et on garde le meilleur, à savoir l'empiècement, pour la fin !

Le voici pendant le séjour, ça monte, ça monte...

IMG_6014

IMG_6073

Puis en cours de blocage à la maison, avec zoom sur le joli motif. J'aime bien aussi le rendu du fil avec ces rayures de différentes hauteurs !

IMG_6075

Ce pull étant terminé, je continue en parallèle ma couverture en restes de laine (qui était trop volumineuse pour que je l'emmène), et j'ai commencé pour moi le pull qui est en photo sur la jaquette du livre.

J'ai aussi peint quelques aquarelles pendant le séjour, en voici un exemple...

IMG_6077

Et enfin, de retour à la maison, j'ai soufflé mes bougies, et j'ai etrenné mes nouvelles lunettes (et mes premiers progressifs...).

IMG_6081

IMG_6072

Ainsi se termine ce postavrac, je vous souhaite une agréable semaine et vous dis à bientôt !

Posté par Terpsi- à 10:48 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 janvier 2021

Côté boutique : la tunique Baïa

Bonjour,

Je continue de travailler sur ma nouvelle collection de justaucorps et tuniques de danse pour la boutique.

L'absence de compétitions et de spectacles me permet de prendre mon temps, ainsi que de réfléchir à quelques amélioration du site.

Aujourd'hui je vous présente la seconde pièce de cette future collection : la tunique Baïa.

Tout commence par une idée, qui se concrétise dans un petit carnet de croquis.

Une tunique avec du plumetis, un empiècement sur les décolletés devant et derrière et une jolie jupette asymétrique qui s'arrondit sur l'arrière...

IMG_5940

Côté patron :

J'ai choisi comme base le patron Jalie 3673,

Sans titre

Ce patron est juste une base, il me faut le modifier au niveau de l'encolure du devant et du décolleté au dos (moins profond et avec un empiècement). J'en conserve juste le bas et le galble général du buste.

Une fois mon patron créé, je sélectionne mes matériaux pour la réalisation du prototype.

Côté fournitures :

Cette tunique sera en lycra et résille plumetis. Pour le prototype, j'ai choisi la couleur orange, avec un lycra mat bien épais et une jolie résille extensible.

Il me faut également de la laminette pour le tour de cuisse  et de l'élastique pour l'encolure et les bretelles.

Côté réalisation :

Cette tunique m'a permis de tester ma nouvelle machine sur le lycra.

C'est un succès ! J'ai utilisé le pied professionnel et une aiguille stretch. Le résultat est très bien. La possibilité de régler facilement la pression du pied de biche est un véritable atout pour éviter les coutures qui gondolent.

La fonction aiguille double que je n'avais pas sur ma  machine précédente m'a permis de réaliser des bretelles impeccables et des coutures parfaites, sans points sautés.

L'étape la plus technique à mon sens sur ce modèle c'est que les bretelles sont le prolongement de l'encolure du dos et de la bordure des aisselles. Tout est d'un seul tenant, comme vous le verrez sur les photos qui suivent, il ne faut pas se tromper dans le positionnement...

Le seul hic sur le prototype c'est la surpiqure qui recouvre la partie inférieure de l'empiècement résille du dos. Réalisée au point droit, elle a sauté au passage des hanches du mannequin. Il faudra donc la réaliser au point élastique ou à l'aiguille double.

Place aux photos maintenant.

IMG_5937

L'élastique de l'encolure est couleur peau, d'où cet effet un peu sombre sur mannequin blanc, mais sur une danseuse il est quasiment invisible.

IMG_5938

Une vue de trois-quart qui montre bien que la bretelle fait tout le tour depuis le dos... On voit bien également le côté asymétrique de la jupette !

IMG_5939

Et le dos, avec les bretelles croisées et l'empiècement résille.

J'en ai terminé avec ce modèle, j'espère qu'il aura du succès.

Je vous souhaite une bonne fin de semaine et vous dis à très vite !

Posté par Terpsi- à 11:36 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 janvier 2021

C'est l'histoire d'un pull...

Bonjour !

J'espère que vous allez bien.

Je vais vous raconter aujourd'hui l'histoire rocambolesque d'un pull pour homme.

C'est une histoire qui date, puisqu'elle commence il y a... pfiouuu... je dirais entre 5 et 10 ans !

Au début, il y a eu mon envie de tricoter un pull pour mon mari. Un pull noir, avec des torsades dans le style irlandais. J'avais donc choisi un modèle phildar et acheté la laine (Partner 6) pour ce faire. Ce tricot fut un vrai boulet, je me le suis traîné pendant plus d'un an avant d'en finir. Pour arriver à la conclusion après quelques mois qu'il était tricoté trop lâche, que le poids avec les torsades était trop important et qu'il pendouillait de façon très vilaine.

Déception, voire dégoût. Le pull a dormi dans le placard pendant un bon bout de temps, et puis j'ai décidé de le détricoter et de récupérer la laine. Ce ne fut pas chose aisée, et j'ai eu quand même pas mal de perte. Mais il me restait suffisamment de fil pour en faire quelque chose.

Ce stock de laine a encore dormi un ou deux ans dans mon atelier. Jusque cet automne, où j'ai décidé de m'y remettre.

J'ai choisi un modèle tout simple en jersey, le pull Twilight Zone disponible sur Ravelry, à tricoter en aiguille 5,5 (au lieu d'un taille 6 utilisée pour le premier essai).

Et c'était parti ! Ce pull se tricote d'un seul tenant en commençant par le col. Une fois le col fini, il me paraissait bien étroit, et en effet, il l'était ! Mon mari pouvait à peine l'enfiler et se sentait étranglé. Donc j'ai recommencé en augmentant les aiguilles d'une demi-taille.

Ensuite j'ai bien avancé. Mais quand même le pull ne me paraissait pas bien grand... Bref, au moment de finir la première manche, j'ai demandé à mon mari de le réessayer pour en déterminer la longueur (on a le bras long dans la famille ! ) et franchement, c'était pas fameux, un peu étriqué, un peu court...

J'étais très contrariée, ça m'a turlupinée un moment. Et j'ai de nouveau tout démonté !

J'ai fait un échantillon pour en avoir le coeur net et là, horreur, enfer et damnation, il manquait un tiers partout, au niveau du nombre de mailles et de rangs. Tout s'expliquait. Pourtant je n'ai jamais eu à faire un échantillon de toute ma vie ( j'ai appris à tricoter à 7-8 ans et me suis fait mon premier pull quand j'étais en quatrième, c'est dire !) car je tricote vraiment comme dans les livres...

Bref, le temps pressait car je voulais offrir le pull à mon mari pour Noël, j'ai donc tout recalculé, en ajoutant un tiers de partout. J'ai carburé, et enfin !

Alléluia !!!

Le pull était fini à temps, et cerise sur le gâteau, j'ai réussi à cacher ce succès au destinataire.

IMG_5865

Pull top-down en Phildar Partner 6 (tricoté en 5,5), avec un col roulé et chaque bord agrémenté de 3 rangs de fil coloré.

Du coup, la surprise était bien sous le sapin.

Il est ravi, il se sent bien dedans et le porte beaucoup.

Je suis ravie car il lui va bien je sais qu'il va le porter longtemps.

IMG_5874

Moralité : il ne faut jamais abandonner !

Je vous souhaite une agréable fin de semaine et vous dis à très bientôt !

Posté par Terpsi- à 10:41 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2021

Nouvelle année, nouvelle machine

Bonjour à vous !

Un merci collectif pour tous vos commentaires sur mon précédent billet.

J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes.

Je vous souhaite une bonne année 2021, qu'elle soit riche en bons moments, faits de bonheurs simples et partagés!

*

*                                 *

Pour moi, l'année 2020 s'était achevée, vous vous en souvenez, avec la présence dans mon atelier d'un gros carton qui me faisait de l'oeil...

IMG_5879

J'ai réussi à être raisonnable et à tenir bon jusqu'au soir de Noël pour déballer la bête !

PRUJ2665

La joie !!! Une nouvelle machine avec plein de fonctionnalités super : c'est le magnifique cadeau que m'a fait mon mari pour ce Noël !

Je vais donc vous la présenter ici. Je ne ferai pas une revue technique car on peut trouver ce type de descriptif assez facilement sur le net, mais plutôt ce que me plaît dans cette machine et comment je l'ai apprivoisée.

Il s'agit donc de la Janome Memorycraft 6700P (comme professionnal, huhuhu !).

J'ai choisi de rester sur la marque Janome car elle ne m'a jamais déçue. Je garde d'ailleurs ma machine précédente en "spare" pour pouvoir coudre quand la petite nouvelle sera en entretien et pour que les enfants puisssent l'utiliser.

Ce qui m'a séduite dans ce modèle c'est l'aspect professionnel avec un pied et une plaque haute performance qui permettent d'égaler les machines industrielles, atteignant une vitesse de 1200 points par minute pour le point droit.

Elle a bien sûr beaucoup de points et d'accessoires. Au déballage j'ai été étonnée par son poids : elle est lourde, et par là même hyper stable !

Pour apprivoiser la bête, j'ai décidé de coudre un référentiel des points proposés. J'avais fait la même chose pour ma machine précédente, mais bien longtemps après son acquisition et j'avais alors découvert plein de points sympa dont je ne m'étais jamais servie. Du genre :" Oh, mais elle fait ça, et ça aussi ?!"

Du coup, je vous conseille vraiment cet exercice, qui peut paraître fastidieux à première vue, mais que vous ne regretterez vraiment pas à l'usage, d'autant que vous vous rendrez compte que la schématisation des points fournis avec la machine est parfois un peu abstraite par rapport à la réalité !

Je me suis donc lancée, entre Noël et l'an. Au démarrage j'ai été conquise par le silence de la machine et la qualité de l'éclairage ! J'ai aussi constaté que la machine propose une largeur de point max de 9mm (contre 7 pour ma précédente).

Je me suis concentrée sur les points et pas sur le lettrage (mode 3), dont je vous montre la plaque :

IMG_5886

Pour faire ce référentiel, j'ai choisi un tissu chaîne et trame blanc de bonne qualité, ici du drap de coton ancien.

J'y ai coupé deux rectangles d'environ 30x35 cm que j'ai surjetés, et j'ai ensuite tracé au crayon à papier des lignes horizontales séparant mon tissu en sections.

Mon idée était d'utiliser des fils de couleurs différentes selon les modes proposés par la machine et de coudre chaque point dans l'ordre. Ensuite avec le point de broderie j'ai légendé avec chaque numéro et mode (notez que vous pouvez tout à fait les écrire à la main avec un stylo qui fonctionne sur le tissu !).

IMG_5905

Voici ce travail en cours de couture (ici je brode les numéros).

Au final, j'ai obtenu deux jolies planches de référence.

Sur la première, j'ai pu tester les points de base du mode 1, les boutonnières proposées, la possibilité de coudre les boutons, des points de bordure et le début des points décoratifs.

J'ai fait l'impasse sur quelques points spécifiques au patchwork que je ne pratique pas.

IMG_5897

Sur la seconde planche, on a principalement des points décoratifs.

Je trouve que c'est super car cet exercice permet de voir vraiment le rendu de chaque dessin, et aussi sa taille. Par exemple le point n°111, sur la plaque janome, est dessiné comme un arrondi fin mais de la même taille que le point n°128 alors qu'en fait il est très long et servira à créer une couture guide quand on veut festonner un bord.

En bas de la planche, les points proposés en mode haute performance, je peux vous dire que ça dépote !

IMG_5907

J'ai fini en surpiquant mes séparations de sections avec du fil noir.

Une fois ces guides de points terminés, je les ai acrochés juste au-dessus de mon poste de couture, ainsi je les ai toujours en vue et c'est vraiment top !

IMG_5908

Vous l'aurez compris, je ne peux que vous conseiller de prendre de le temps de tester tous les points proposés par votre machine, vous aurez sans doute des (bonnes)  surprises !

Je vais maintenant vous dresser un petit panorama de ce que je considère comme les +++ de cette machine :

- La diversité des points et des modes, bien entendu.

- La puissance de percussion qui permet de coudre des tissus épais, assortie de la possibilté de régler très facilement la pression exercée par le pied de biche (c'est la grosse mollette blanche situé sur le haut de la machine);

- La facilité de changer les accessoires : pas besoin de tournevis pour changer la plaque d'aiguille, les pieds se changent aussi facilement, l'enfilage est très simple et semi-automatique;

- Elle dispose d'un large espace de travail, ce qui sera très appréciable pour les tutus par exemple :

IMG_5919

- Elle propose 2 porte-bobines sur lequels on peut placer aussi des cônes, je peux dire au revoir à mon porte-cône du coup !

- Elle a une fonction aiguille double qui me sera bien utile. Je l'ai testée et franchement le point est bien mieux qu'avec ma précédente machine (bien régulier et pas de points sautés).

- La pédale est hyper large et confortable (environ le double de largeur par rapport à mon ancienne) et la machine dispose d'une genouillère. La genouillère permet de lever le pied presseur, ce qui est génial car quand on doit tourner son tissu, on peut le guider avec les deux mains tout en soulevent le pied !!!.

Sur cette photo, le large rhéostat et la genouillère (qui est amovible).

 

IMG_5906

- Autre truc super c'est la touche "ciseaux" qui coupe les fils. A noter qu'il y a un coupe-fil au niveau de la canette, donc quand on presse cette touche, tout est coupé fil du haut et fil du bas !

IMG_5914

- Enfin, j'apprécie énormément le fait que le pied de biche dispose d'une position "extra haute" : très pratique pour démarrer sur des épaisseurs !!!

KAFO8777

AELQ3564

La machine est fournie avec une ribambelle d'accessoires : pieds en pagaille, plaques, aiguilles et aussi une table d'extension qui permet de coudre de grandes pièces bien à plat.

Je terminerai par 3 bémols :

- La housse fournie n'est pas à la hauteur de la qualité de la machine : une simple housse souple en simili. Ma précédente Janome avait une housse-coque en plastique.

- Malgré la variété de pieds fournis, il manque selon moi un pied pour fermeture invisible, que j'ai dû commander en supplément.

- La machine ne dispose pas de bras libre.

Voici donc, un peu pêle-mêle, mes premières impressions sur ma nouvelle copine ! Je ne doute pas que je lui découvrirai d'autres qualités au fil du temps.

J'espère que cette revue vous aura intéressé(es) et vous dis à bientôt !

Posté par Terpsi- à 11:33 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

23 décembre 2020

Joyeuses Fêtes à vous !

Bonjour à vous,

Que vous soyez de passage ou fidèle lectrice, je vous souhaite, avec ces petites aquarelles, de passer de bonnes fêtes de fin d'année.

boulesdenoel

Nous ne sommes pas près d'oublier cette année 2020, qui je l'espère nous laissera autre chose qu'un goût amer dans la bouche.

J'espère que vous serez gâtées, comblées et chouchoutées... Ici, un carton imposant me fait de l'oeil depuis quelques jours... Je vous présenterai sans doute ma nouvelle amie en 2021.

Olafs

Portez vous bien et rendez-vous l'année prochaine !

Posté par Terpsi- à 14:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,