21 avril 2020

Recyclage et broderie : une tenue à 4 mains

Bonjour !

J'espère que vous allez bien.

Je crois que Canalblog débloque un peu : je n'ai pas reçu de notifications de vos commentaires, sur le post précédent, qui est, je pense un peu passé à la trappe du fait de bugs ce week-end.

Qu'importe !

Aujourd'hui je vous présente une tenue pour Lucie, composée d'un pantalon et d'une chemise.

Pour ce qui est du pantalon, il s'agit d'un sauvetage en mode deux pour un ! En effet, suite à une commande hasardeuse, Lucie a reçu un jean rose délavé bien trop petit pour elle. Ayant tardé à le retourner, elle s'est retrouvée avec ce pantalon trop petit, mais qu'elle aimait bien, sur les bras. En parallèle, peu avant le confinement un de ses jeans préférés a complètement craqué au niveau des fesses (tissu de mauvaise qualité apparemment).

J'ai donc décousu les côtés et la ceinture du jean rose, découpé des bandes dans le jean craqué, pour insérer ces bandes et créer un nouveau pantalon. J'ai également agrandi la ceinture avec des morceaux de l'autre ceinture. Au départ, je voulais mettre la ceinture du craqué sur le rose, pour avoir un effet contrastant sympa (et aussi moins de boulot...) mais manque de bol, les braguettes n'étaient pas montées dans le même sens !!!

J'ai eu la confirmation que le jean craqué était bien un tissu de m**** car il a carrément cédé sous mes doigts au moment de l'assemblage de la bande. Tant pis, j'ai fait du racommodage décoratif au zig-zag serré rose !

Voici donc ce pantalon 2 en 1, en espérant que le jean bleu tienne le coup dans la durée.

IMG_4784

Mais le plus beau dans cette tenue, ce n'est pas le pantalon, mais le chemisier !

Certaines d'entre vous me demandaient récemment si le confinement ne mènerait pas Lucie vers la machine à coudre. Eh bien non (pas pour l'instant en tout cas), par contre Lucie brode, et brode très bien.

Elle a donc reproduit par transparence les fameuses mains de Michel-Ange,  détail sur la fresque de la voûte de la Chapelle Sixtine représentant la Création d'Adam, puis les a brodées au point de tige sur une bête chemise blanche du commerce.

Je suis admirative et fière de ce travail, avec le raccord entre les deux côtés du boutonnage que je trouve remarquable. Jugez-plutôt !

IMG_4785

Personnellement, je suis bluffée !

Et voici la tenue complète, cousue donc à 4 mains.

IMG_4783

Je vous souhaite une agréable semaine, portez-vous bien et à très vite !

Posté par Terpsi- à 11:50 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 avril 2020

Postavrac : confinement 2.

Bonjour,

Les jours se suivent et se ressemblent... Ou pas !

Pour moi qui suis en télétravail,  comme je l'indiquais dans un précédent post, les journées sont inégales : parfois c'est le rush, parfois le calme plat.

L'avantage d'être dans mon atelier, c'est qu'en cas de calme plat, j'ai de quoi m'occuper.

Ainsi, j'ai pu bobiner et réorganiser mon petit stock de laine, qui était en partie bobiné en partie en vrac...

IMG_4727

Le travail est en cours...

IMG_E4782

Et voici une belle bobine !

IMG_4732

Sur laquelle je prends soin de remettre une étiquette, pour ne pas être paumée au moment du tricotage !

IMG_4733

Résultat j'ai gagné de la place et je n'ai plus de fils qui s'emmêlent et se baladent !

Côté tricot j'ai également confectionné un accessoire utile.

Ne trouvez-vous pas agaçant quand vous tricotez, que votre laine se promène, s'emberlificote (quel joli mot !) etc ? Pour remédier à ce problème, je me suis souvenue que plus jeune j'avais tout un set de rangement tricot avec un sac à ouvrage, une trousse à aiguilles et un petit sac à pelote.

J'ai donc puisé dans mes souvenirs pour réaliser ledit petit sac !

J'ai utlisé un joli tissu enduit PPMC offert par ma soeur, un tissu lambda pour la doublure, un zip et deux gros oeillets. La réalisation est toute simple !

On coupe deux disques (diamètre d'un petit bol ou d'une soucoupe) dans le tissu principal et deux dans la doublure, deux rectangles (un dans le tissu et un dans la doublure) de la hauteur souhaitée (17 cm pour moi,la même taille que ma fermeture éclair) et ayant pour largeur le périmètre des cercles, et c'est parti !

On assemble chaque pièce à sa doublure à la surjeteuse (ou point zig-zag), on perfore le centre de chaque cercle et on y fixe un gros oeillet. J'ai perforé le haut et le bas du sac, ça permet d'avoir 2 pelotes en même temps, quand on tricote en jacquart par exemple. Ensuite j'ai coupé mon rectangle en 2 au milieu de la largeur, pour y insérer la fermeture éclair. Enfin, j'ai cousu le rectangle à chaque cercle.

Voilà le résultat !

IMG_4743

IMG_4744

Ce n'est pas parfait car j'ai oublié de retrancher la largeur de ma fermeture à mon rectangle, du coup j'avais un peu de surplus, mais ça convient très bien, et le plus important : ça marche !!!!

Pour continuer sur les ouvrages, deux petits boxers pour le fiston, ça ne mange pas de pain !

IMG_4736

Boxer Homme, l'Etoffe Malicieuse.

IMG_4740

En parlant de pain, on profite du confinement pour faire notre pain, tous les 2 jours environ. Elle est pas belle ma miche ?!

IMG_4778

Et le jardin, toujours magnifique en cette saison, quelle chance !

IMG_4761

Surtout quand on peut profiter de la couleur et du parfum dans le salon.

IMG_4779

Enfin, pour finir ce post à vrac, aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Monsieur, qui a préféré ici garder l'anonymat...

IMG_4765

Oui, oui... Le confinment, ça attaque un peu... Ce soir menu de fête : fajitas et tarte au citron.

Le cadeau sera du fait maison, circonstances obligent !

Portez-vous bien, et à bientôt !

Posté par Terpsi- à 12:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 avril 2020

Un duo de Ginette(s)

Bonjour !

J'espère que vous allez bien et que vous avez passé malgré tout un agréable week-end.

Aujourd'hui, je vous propose un post qui, je l'espère, vous donnera le sourire, avec un duo de tops mère & fille et une séance de photos qui tourne à la franche rigolade.

Côté patron :

Alors, j'ai prénommé ce top "Ginette", parce qu'il s'agit en réalité du top "Jeannette" du livre Coudre le stretch qui est à la base un sweat shirt/marinière, aménagé pour en garder l'aisance sans le côté sweat, avec suppression des bords-côtes, et parce que pour nous "faire les ginettes" veut dire faire les folles.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un jersey très agréable à l'imprimé un peu ethnique commandé en janvier, pendant les soldes, chez Bennytex.

Côté réalisation :

J'ai commencé par le coudre pour moi, en taille 46, avec l'encolure en V profond. Il est cousu presque entièrement à la surjeteuse, les ourlets sont faits à l'aiguille double.

Quand Lucie a vu ce top, elle l'a tout de suite aimé et m'a demandé de lui en coudre un. J'ai donc utilisé mon patron déjà taillé, auquel j'ai juste retranché les marges de couture parce qu'elle le souhaitait un peu large.

S'en est suivie une séance photos très drôle que je vous livre maintenant, dans l'ordre des prises.

IMG_4750

IMG_4751

IMG_4752

IMG_4753

IMG_4754

IMG_4755

IMG_4756

Voilà, nous avons fait les Ginettes avec nos Ginette !!!

Je vous souhaite une bonne semaine, et vous dis à très vite.

 

Posté par Terpsi- à 12:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2020

Mes premières chaussettes

Bonjour !

Comme annoncé, un post consacré aujourd'hui au tricot avec ma première paire de chaussettes tricotées à la main.

J'ai commencé cet ouvrage pendant notre séjour à la montagne et l'ai terminé au début de la période de confinement.

Une seconde paire est déjà en route !

Côté modèle :

Pour cette première fois, j'ai opté pour une réalisation classique avec mailles montées sur 4 aiguilles double pointe, tricotée de la tige vers la pointe. On trouve des explications de chaussettes facilement un peu partout.

Pour ma part, j'ai ce  livre entièrement dédié à la chaussette, avec toutes les méthodes possibles et imaginables : 101 chaussettes par les éditions de Saxe, additioné du vionnage de quelques tutos pour les points un peu obscurs, ça fait bien le job !A35024_95031

Côté matériel :

J'ai utilisé donc un jeu de 5 aiguilles double pointe n°3,5 (4 aiguilles pour les mailles, la cinquième est l'aiguille libre qui sert à travailler), un reste de pelote déjà utilisé pour le pull colorblock de Lénaïc, et une aiguille à laine.

Côté réalisation :

Au début, tout va bien, une dizaine de rangs de côtes 1/1, puis on tricote la tige. Comme on tricote en rond, pour obtenir un jersey endroit, on tricote tous les rangs à l'endroit.

Il faut savoir qu'au final, il y a deux passages techniques dans la confection d'une chaussette  : le talon et la pointe.

Pour le talon, j'ai d'abord tenté la première méthode éxpliquée sur mon bouquin, à savoir le talon dit à l'allemande. Le talon se tricote en 3 parties avec bonnet et semelle. Résultat peu concluant. Le talon semblait très court, et je trouvais le rendu un peu trop "au carré".

J'ai donc démonté cette première tentative de talon pour essayer la méthode "à la française", c'est à dire le talon boomerang tricoté en rangs racourcis. Ce talon se réalise sur la moitié des mailles, en deux temps. dans un premier temps on laisse au fur et à mesure en attente les mailles de chaque extrémité, et dans un second temps on les réintègre, ce qui formera le talon.

J'ai utilisé la technique préconisé sur le livre, à savoir les rangs racourcis avec mailles doubles. Je ne suis pas convaincue par cette technique, je trouve qu'il faut tirer fort sur le fil et que la maille double est très difficile à retricoter. J'ai pourtant perséveré avec une seule petite modification par rapport aux explications : j'ai relevé une maille entre chaque extrémité du talon et la moitié restée en attente, puis tricoté cette maille relevée avec la suivante (pour rester sur un nombre de mailles constant) au moment de reprendre le tricot en rond car il y avait comme un trou qui s'était formé.

Ensuite j'ai tricoté en rond pour former le pied, jusqu'à la naissance du gros orteil. A ce stade, il est conseillé d'enfiler la chaussette, ce qui est un peu périlleux avec 4 aiguilles !

Pour la pointe, j'ai utilisé la technique de la pointe avec bande, où on réduit progessivement de chaque côté du pied, pour à la fin garder quelques mailles que l'on resserre pour terminer la chaussette.

Et voici le résultat !

Une première chaussette terminée, avec la talon qui a bien sa forme boomerang et la pointe où l'on voit bien la bande.

IMG_4671

Et la paire, portée par Lucie qui les a adoptées en guise de chaussons.

IMG_4717

Alors, mon avis dans tout ça me direz-vous ?

Je trouve que le résultat est chouette pour une première, mais perfectible, tant au niveau du confort d'exécution que du rendu final.

J'ai trouvé fastidieux de tricoter sur 4 aiguilles, je n'ai pas aimé la méthode de la maille double, comme je l'ai expliqué ci-dessus, et je trouve que la chaussette est très pointue au bout. "Elle me fait des pieds de lutin !" m'a dit Lucie.

J'ai donc commencé une seconde paire, en essayant d'autres techniques : aiguille circulaire avec technique du magic loop, talon à rangs racourcis sans maille double, pointe sans bande et terninée en grafting.

Mais c'est une autre histoire, que ej vous raconterai très bientôt !

Je vous souhaite une bonne semaine, prenez soin de vous.

Posté par Terpsi- à 12:09 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2020

1er avril un peu spécial...

voile de chine

Posté par Terpsi- à 11:47 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,