Bonjour !

Comme annoncé, un post consacré aujourd'hui au tricot avec ma première paire de chaussettes tricotées à la main.

J'ai commencé cet ouvrage pendant notre séjour à la montagne et l'ai terminé au début de la période de confinement.

Une seconde paire est déjà en route !

Côté modèle :

Pour cette première fois, j'ai opté pour une réalisation classique avec mailles montées sur 4 aiguilles double pointe, tricotée de la tige vers la pointe. On trouve des explications de chaussettes facilement un peu partout.

Pour ma part, j'ai ce  livre entièrement dédié à la chaussette, avec toutes les méthodes possibles et imaginables : 101 chaussettes par les éditions de Saxe, additioné du vionnage de quelques tutos pour les points un peu obscurs, ça fait bien le job !A35024_95031

Côté matériel :

J'ai utilisé donc un jeu de 5 aiguilles double pointe n°3,5 (4 aiguilles pour les mailles, la cinquième est l'aiguille libre qui sert à travailler), un reste de pelote déjà utilisé pour le pull colorblock de Lénaïc, et une aiguille à laine.

Côté réalisation :

Au début, tout va bien, une dizaine de rangs de côtes 1/1, puis on tricote la tige. Comme on tricote en rond, pour obtenir un jersey endroit, on tricote tous les rangs à l'endroit.

Il faut savoir qu'au final, il y a deux passages techniques dans la confection d'une chaussette  : le talon et la pointe.

Pour le talon, j'ai d'abord tenté la première méthode éxpliquée sur mon bouquin, à savoir le talon dit à l'allemande. Le talon se tricote en 3 parties avec bonnet et semelle. Résultat peu concluant. Le talon semblait très court, et je trouvais le rendu un peu trop "au carré".

J'ai donc démonté cette première tentative de talon pour essayer la méthode "à la française", c'est à dire le talon boomerang tricoté en rangs racourcis. Ce talon se réalise sur la moitié des mailles, en deux temps. dans un premier temps on laisse au fur et à mesure en attente les mailles de chaque extrémité, et dans un second temps on les réintègre, ce qui formera le talon.

J'ai utilisé la technique préconisé sur le livre, à savoir les rangs racourcis avec mailles doubles. Je ne suis pas convaincue par cette technique, je trouve qu'il faut tirer fort sur le fil et que la maille double est très difficile à retricoter. J'ai pourtant perséveré avec une seule petite modification par rapport aux explications : j'ai relevé une maille entre chaque extrémité du talon et la moitié restée en attente, puis tricoté cette maille relevée avec la suivante (pour rester sur un nombre de mailles constant) au moment de reprendre le tricot en rond car il y avait comme un trou qui s'était formé.

Ensuite j'ai tricoté en rond pour former le pied, jusqu'à la naissance du gros orteil. A ce stade, il est conseillé d'enfiler la chaussette, ce qui est un peu périlleux avec 4 aiguilles !

Pour la pointe, j'ai utilisé la technique de la pointe avec bande, où on réduit progessivement de chaque côté du pied, pour à la fin garder quelques mailles que l'on resserre pour terminer la chaussette.

Et voici le résultat !

Une première chaussette terminée, avec la talon qui a bien sa forme boomerang et la pointe où l'on voit bien la bande.

IMG_4671

Et la paire, portée par Lucie qui les a adoptées en guise de chaussons.

IMG_4717

Alors, mon avis dans tout ça me direz-vous ?

Je trouve que le résultat est chouette pour une première, mais perfectible, tant au niveau du confort d'exécution que du rendu final.

J'ai trouvé fastidieux de tricoter sur 4 aiguilles, je n'ai pas aimé la méthode de la maille double, comme je l'ai expliqué ci-dessus, et je trouve que la chaussette est très pointue au bout. "Elle me fait des pieds de lutin !" m'a dit Lucie.

J'ai donc commencé une seconde paire, en essayant d'autres techniques : aiguille circulaire avec technique du magic loop, talon à rangs racourcis sans maille double, pointe sans bande et terninée en grafting.

Mais c'est une autre histoire, que ej vous raconterai très bientôt !

Je vous souhaite une bonne semaine, prenez soin de vous.