L'an passé, je vous présentai un manteau de mi-saison que j'ai finalement cédé à ma belle soeur, car le trouvant un peu juste pour moi (surtout au niveau de la longueur des manches).

Ayant fait un gros tri dans mon vestiaire, j'étais bien décidée à me coudre un manteau bien chaud pour cet hiver, ce qui fut chose faite à l'issue du week-end prolongé du 11 novembre.

Et grand bien m'en a pris, car voici ce qui nous est tombé dessus jeudi soir !!!

IMG_4285

Deux photos prises vers 21h30, on se croirait presque en plein jour... Une lumière lunaire assez étrange.

IMG_4288

Un réveil poudreux, depuis la fenêtre de la chambre...

IMG_4290

 Et sur la terrasse, dont la table témoigne d'une épaisseur de 30  bons centimètres !

IMG_4289

 Pas de dégats chez nous, et pas de pannes à déplorer. Comme l'a justement dit mon mari, heureusement qu'on a refait la pergola cet été car l'ancienne se serait effondrée !

Tout ça pour dire que je fais la fière dans mon manteau hyper chaud qui a été terminé à point nommé !

Côté patron :

Il s'agit du modèle M comme Mazarine, manteau ample aux emmanchures tombantes et à la coupe simple, déjà cousu pour Lucie.

J'ai taillé la plus grande taille, en rallongeant de 5 cm en bas et de 10 cm aux manches. Je souhaitais une couple large permettant de le passer sur un gros pull ou une veste.

Côté fournitures :

J'ai utilisé un très beau lainage à chevrons de chez Tissu-price. Bien épais, c'est comme qui dirait "de la vraie laine", vu l'odeur de biquette qui s'en est dégagée quand j'ai passé la vapeur dessus... Je l'avais commandé lors des soldes d'hiver en janvier à moins de 6€ le mètre.

J'ai également eu besoin de doublure (noire basique), d'entoilage moyen et de deux gros boutons que j'ai pris dans mon stock.

Côté réalisation :

Le point le plus technique est selon moi la réalisation des poches paysannes, d'autant qu'un des schémas explicatifs est assez nébuleux. En revanche, la technique employée pour coudre la doublure est vraiment bien, d'ailleurs je l'ai exportée à d'autres réalisations.

J'ai profité de cette confection pour tester le pied à double entraînement. Ce pied fait partie d'un lot de pieds "universels" commandé il y a un moment, mais dont la plupart ne conviennent pas à ma machine (le trou est mal positionné et mon aiguille vient taper sur le pied). Avec ce constat mitigé, j'y suis allée avec prudence, mais impeccable !

Ce pied m'a permis de passer les épaisseurs du col et les surpiqures sans patiner, ni broncher !

IMG_4280

Et me voici ce matin, prête à partir au travail avec mon mateau. Il est vraiment chaud, et hyper confortable !

IMG_4298

Une coupe droite et passe-partout, avec des découpes sympathiques qui viennent lui donner un peu de structure.

IMG_4300

Des emmanchures tombantes qui laissent la place pour un gros pull.

IMG_4302

Ouverture rapide, pour vous montrer l'intérieur doublé. A noter que la jupe est une cousette maison et le châle fut tricoté de mes blanches mains il y a quelque temps (dans une belle laine rouge avec des sequins qui brillent !).

IMG_4304

Et voilà, ma pause déj' s'achève au moment où je termine ce post.

Je vous souhaite une agérable semaine et vous dis à très bientôt, pour de nouvelles aventures !