Bonjour !

Je poursuis aujourd'hui mon exploration des techniques tailleur avec la préparation des revers et du col et notamment l'utilisation du point de chevron, que voici :

point_chevron (crédit photo couture et cie).

Pour les revers, le point de chevron solidarise la toile et le tissu sur toute la surface. Il doit être invisible sur l'endroit, il faut donc bien piquer son aiguille entre les fibres du tissu principal (comme pour un ourlet invisible).

Il sert aussi à donner sa forme au revers, car on le réalise préformant le revers sur sa main. L'objectif est que, le revers roule sur lui-même comme une vague. C'est ce qu'on appelle le roulé.

Le revers sera à la fin de la réalisation repassé pour qu'il se pose bien à plat sur la poitrine, mais comme il a été conçu pour rouler, il restera une tension dans le tissu qui le fera se plaquer sur le buste.

Voici ce que ça donne sur ma veste. Comme on n'est pas sur une veste de type veste de costume, le revers n'est pas très important. Sur l'envers, mes points de chevrons, qui fixent l'entoilage et doivent, si tout va bien donner sa forme au revers.

IMG_2978

Une fois sur le mannequin, c'est magique !!!

IMG_2979

Sans repassage ni aucune autre manip' les revers se mettent en place tout seul.

IMG_2987

Pour un premier essai, je dirais que ça roule pas trop mal pour moi !!!

Pour préparer le col, le point de chevron est utilisé de la même façon, c'est à dire qu'il sert à la fois à fixer l'entoilage et à préforrmer le col.

Après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, j'ai adopté la méthode suivante : des piqures machine au point droit sur la base du col pour le rigidifier, à réaliser uniquement sur la toile + des points de chevrons sur la partie du col qui sera rabattue, pour lui donner sa forme.

Voici donc le col, avec les piqures droites et le début du point de chevron.

IMG_3007

La première moitié terminée, on voit que les piqures droites aident le col à prendre sa forme.

IMG_3011

 Et l'autre moitié, avec les points cousus en vis à vis.

IMG_3010

 Voici un col bien structuré (enfin je pense), prêt à être terminé ! Je pense que l'ajout de tous ces points vient également ajouter un peu de poids et de densité et aide donc à avoir un joli tombé du col.

Prochaine étape, les boutonnières passepoilées (youhouuuu !)

A bientôt.