Bonjour !

Je sais que beaucoup l'attendaient, voici donc mon billet du lundi consacré aujourd'hui à la réalisation d'une veste/manteau.

Côté patron :

Alors que la quasi totalité de la communauté couture s'extasie sur les nouveaux patrons sortis par Deer and Doe, et notamment le manteau Opium, j'ai décidé d'exhumer un patron de mateau qui a finalement été peu cousu, le modèle Aigue-Marine, présent dans le livre "grains de couture" pour hommes et femmes, d'Ivanne Soufflet.

index

Pourquoi ce choix ? Il est vrai qu'avec D&D je n'ai jamais été déçue, les modèles tombent toujours de façon impeccable et les explications sont limpides. J'ai vraiment failli craquer sur Opium. Mais (pour une fois), j'ai été raisonnable et réfléchie et je me suis dit que j'avais en stock ce patron au style assez proche avec ses manches raglans, sa forme évasée et beaucoup de possibilités d'adaptions/modifications comme l'ajout de poches, le choix du col etc. De plus, j'aime beaucoup le pli creux et la martingale au dos de ce modèle.

J'ai donc décidé de tenter le coup, quitte à commander Opium si jamais c'était raté !

Côtés fournitures :

Je n'ai pas pris trop de risque en choisissant un coupon qui est dans mon stock depuis deux bonnes années. Il s'agit d'un coupon de 3 mètres commandé à l'époque en soldes aux Coupons Saint Pierre. Le tissu est un lainage façon tweed Chanel, présenté comme un "tissu tailleur une face argent brillant", il était vendu à 15 € le coupon au lieu de 45€ et c'est pour cette raison que je l'avais commandé.

Je suis rarement déçue de mes achats sur internet, ce ne fut pas le cas pour ce coupon. En effet, la face "argent brillant", qui n'avait pas heurté ma rétine sur les photos du site s'est avérée particulièrement clinquante, jugez plutôt !

IMG_2559

Impossible donc, pendant presque deux ans, d'envisager coudre quoi que ce soit avec ce tissu, sauf peut-être un déguisement de cosmonaute !!!

Ce n'est qu'en envisageant de coudre Aigue-Marine que j'ai reconsidéré ce coupon, en le regardant... Sur l'envers !

IMG_2580

Et là d'un coup, j'ai bien imaginé mon aigue-marine, à la façon d'une veste très 60's avec un col claudine. Pris sur l'envers, le tissu fait effectivement très chic, et on distingue un peu de brillance en transparence mais sans plus. (en plus la face argentée placée à l'intérieur aura un effet coupe-vent, huhuhu !)  L'affaire était donc entendue.

J'ai également utilisé comme doublure du satin gris argent, de l'entoilage épais pour le col notamment, et de sublimes boutons, hérités de la grand-mère de mon mari. Ils sont en nacre, dans un style très Art Nouveau. Je les adore et ils attendaient sagement dans leur boîte que le bon projet se présente !

Voici le super combo : lainage, doublure satin, col claudine entoilé et boutons magnifiques !

IMG_2579

Côté Réalisation :

Ayant déjà cousu la veste Améthyste, je sais que les patrons Grains de couture taillent plutôt petit. Dans le même temps, nous sommes ici sur une forme raglan évasée. J'ai donc coupé dans une taille 46, avec ajout de 10 cm aux manches et en bas et marges de coutures à 1,5 cm. J'ai cousu à 1 cm, du coup j'ai gagné 5 mm d'aisance au niveau de toutes les coutures.

J'indique que j'ai également rallongé le pli creux du dos de 5 bons cm, ce qui m'a permis de descendre la martingale qui sinon aurait été placée bien trop haut sur moi, à savoir entre les omplates au lieu d'en dessous.

Au niveau des "options", j'ai choisi de faire un col claudine. Je l'ai d'abord monté avec pied, mais ça  n'allait pas du tout ! Avec mon tissu épais et l'entoilage, le col semblait flotter en l'air à la manière d'une fraise du XVIème siècle !!! J'ai donc refait sans le pied, et comme le col avait toujours tendance à rebiquer, je l'ai fixé en trois endroits sur le manteau (à chaque arrondi et au milieu de l'arrière).

Autre option, j'ai intégré des poches "invisibles" au niveau des coutures du devant.

Enfin j'ai également opté pour la doublure avec parmentures, car je trouve que c'est plus élégant et mieux fini !

Voilà donc la bête, les poches sont vraiment invisibles !!!

IMG_2577

Vue sur la doublure et les parmentures.

IMG_2578

 

Coudre ce manteau n'a pas été difficile car j'ai pris mon temps à toutes les étapes.

J'ai pris soin de faire des sous-piqures de maintien au niveau de la doublure, et je trouve que cette pièce a fière allure, elle est très chic, alors que la version présentée sur le livre fait plus "casual".

Et, cerise sur le gateau, avec les 5° affichés ce matin quand je suis partie au travail, elle tombe à point nommé pour entamer (enfin) l'automne !

Voici d'ailleurs, une série de clichés pris ce matin même.

J'ai bien fait de rallonger le tout : les manches sont juste comme il faut, et au vu de ma stature, on est au final davantage sur une veste que sur un manteau !

IMG_2574

Portée ouverte, les mains dans les poches (oui, oui, il y a bien des poches !!!). Le raglan tombe super bien, je suis ravie !

IMG_2568

Vue de 3/4, on aperçoit là la fente de la poche, le col qui se place bien et les manches à la bonne longueur.

IMG_2571

Le dos que j'adore, avec sa martingale boutonnée sur un large pli creux !

IMG_2573

De quoi commencer la semaine avec le sourire, sous les premiers rayons du soleil !

IMG_2576

Du coup, Opium pourra attendre non ?

Je vous souhaite une bonne semaine et vous dis à bientôt !